Etats-Unis

01 mars 2017 18:08; Act: 01.03.2017 18:21 Print

Les Pussy Riot se lancent... dans le théâtre

Le groupe punk féministe Pussy Riot va se produire dans une pièce de théâtre qui raconte son histoire dans le cadre d'un festival organisé à New York.

storybild

La pièce «Revolution», qui sera jouée le 17 mars, est une adaptation du livre autobiographique de Maria Alekhina. (photo: AFP/Ethan Miller)

Sur ce sujet

La pièce «Revolution», qui sera jouée le 17 mars, est une adaptation du livre autobiographique de Maria Alekhina, qui est l'une des principales membres du groupe. Elle sera sur scène, accompagnée notamment par un autre groupe punk russe, Asian Women on the Telephone (AWOTT). La représentation a été organisée dans le cadre du festival Spring Revolution, qui se tient au National Sawdust, une nouvelle salle new-yorkaise située dans le quartier de Brooklyn à la programmation pointue et orientée vers l'avant-garde.

Les Pussy Riot ont accédé à une certaine notoriété il y a quelques années en dénonçant frontalement le président russe Vladimir Poutine. Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir chanté un hymne anti-Poutine sur l'autel d'une église moscovite.

Vidéo anti-Trump

Le festival Spring Revolution, qui dure tout le mois de mars, est axé sur «l'élévation» de la femme. Selon Paola Prestini, il sera «très marqué par la période dans laquelle nous vivons», a-t-elle expliqué, en référence à la présidence de Donald Trump. Fin octobre, les Pussy Riot avaient publié un clip intitulé «Make America Great Again» qui imaginait ce que seraient les États-Unis en cas de victoire de Donald Trump.

Cette vidéo au contenu volontairement choquant mettait notamment en scène des policiers, joués par des acteurs, qui humiliaient, voire violaient, des membres du groupe parce qu'elles étaient russes, les marquaient au fer rouge quand elles étaient trop grosses ou qu'elles subissaient un avortement.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 8Mais le 01.03.2017 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    " En dénonçant frontalement le président russe Vladimir Poutine". OK, on peut s'exprimer ainsi, c'est plutôt gentil. Si les gens savaient quels mots et quelles expressions elle ont utilisés ils seraient informés plus honnêtement! Mais bon pour vous autres tout est bon si c'est contre Poutine, même des Pussy Riot! Quel monde quand même!

  • sowhat le 02.03.2017 04:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous voulez soutenir Putin, faites le vous même..

  • MarcC le 02.03.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les filles

Les derniers commentaires

  • MarcC le 02.03.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les filles

    • Hein le 02.03.2017 09:30 Report dénoncer ce commentaire

      Vous dites bravo? Pourquoi? Les avez vous vues?

  • sowhat le 02.03.2017 04:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous voulez soutenir Putin, faites le vous même..

    • ..!!.. le 02.03.2017 08:18 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous voulez protester contre Poutine faites le vous même.

    • Ossi le 02.03.2017 08:28 Report dénoncer ce commentaire

      Croyez vous vraiment que ces filles soient une opposition sérieuse? En tout cas elles sont très loin d'un Bob Dylan, John Lennon ou d'une Joan Baez!

    • Sam Houston le 02.03.2017 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      @sowat: J'ai compris que 8M ne soutien nullement Poutine, au contraire! Ce qu'il critique est le fait que nous soutenons des opposants incapables et fun, mais pas les vrais opposants ... enfin moi je l'ai compris ainsi!

  • 8Mais le 01.03.2017 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    " En dénonçant frontalement le président russe Vladimir Poutine". OK, on peut s'exprimer ainsi, c'est plutôt gentil. Si les gens savaient quels mots et quelles expressions elle ont utilisés ils seraient informés plus honnêtement! Mais bon pour vous autres tout est bon si c'est contre Poutine, même des Pussy Riot! Quel monde quand même!