Révolution au Moyen-Orient

26 septembre 2017 23:05; Act: 27.09.2017 17:26 Print

Les Saoudiennes bientôt autorisées à conduire

Décision historique en Arabie saoudite: le seul pays au monde qui interdisait aux femmes de conduire, va finalement les autoriser à prendre le volant.

storybild

L'Arabie saoudite va autoriser les femmes à conduire.

op Däitsch
Sur ce sujet

Le roi Salmane a ordonné "de permettre de délivrer des permis indifféremment aux hommes et aux femmes", indique le décret publié mardi soir par l'agence officielle SPA. La mesure doit entrer en vigueur à partir de juin 2018 dans ce royaume ultraconservateur du Golfe. Dans le cadre d'un ambitieux plan de réformes économiques et sociales à l'horizon 2030 pour limiter sa dépendance au pétrole, Ryad semble assouplir certaines des restrictions imposées aux femmes et tente prudemment de promouvoir des formes de divertissement malgré l'opposition des ultraconservateurs, dans un pays où la moitié de la population a moins de 25 ans. Outre l'interdiction de conduire, les femmes en Arabie saoudite sont soumises à la tutelle d'un homme de leur famille --généralement le père, le mari ou le frère-- pour faire des études ou voyager.

L'interdiction de conduire imposée aux femmes était vivement critiquée par les organisations de défense des droits de l'Homme. Avant de l'abolir, le souverain saoudien a pesé les "inconvénients de l'interdiction et ses avantages", précise le décret. Selon lui, "la majorité des grands oulémas (les docteurs de la foi) était en faveur d'une mesure permettant aux femmes de conduire", marquant ainsi un infléchissement, ces derniers s'y étant vivement opposés dans le passé. De nombreuses femmes de l'élite saoudienne qui pouvaient conduire à Londres ou à Dubaï mais pas à Ryad ont tenté de braver cette interdiction en Arabie saoudite mais ont été systématiquement arrêtées. Les autorités n'avaient pas poursuivi ces femmes en justice mais avaient toujours exigé qu'elles signent des documents garantissant qu'elles ne récidiveraient pas.

«Un signe très positif»

Les militantes affirment que la tradition et des coutumes sont à l'origine de l'interdiction, qui n'obéit à aucun texte islamique ou une décision judiciaire. La décision de lever l'interdiction de conduire faite aux femmes survient après que les Saoudiennes ont été autorisées à célébrer la fête nationale samedi dans un stade, une première dans le pays. Hommes et femmes ont dansé dans la rue au rythme de percussions et de musique électronique, des scènes inédites dans un pays connu pour la ségrégation des sexes et une vision austère de l'islam. Jusque-là, les femmes n'étaient pas admises dans les stades en application de la règle de séparation entre les sexes dans les espaces publics.

En novembre dernier, le prince et milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal, connu pour son franc-parler, avait lancé un vibrant appel pour que les femmes obtiennent enfin le droit de conduire en Arabie saoudite. Il avait parlé du "coût économique" du fait que les femmes en Arabie saoudite dépendent, pour se déplacer, de chauffeurs privés "étrangers" ou de taxis. Et si un mari trouve le temps de conduire son épouse, cela suppose qu'il s'absente de son travail, réduisant sa productivité, avait-il déploré. Autoriser les femmes à conduire est désormais "une demande sociale urgente que la conjoncture économique justifie", soulignait-il en référence aux difficultés budgétaires que connaît son pays en raison de la baisse de ses recettes pétrolières, consécutive à l'effondrement des cours du brut. Le recours à des chauffeurs étrangers coûte des milliards de dollars à l'économie saoudienne, selon lui. La décision de l'Arabie saoudite d'autoriser les femmes à conduire est un" signe très positif" et un "grand pas dans la bonne direction", a déclaré mardi le département d'Etat américain.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CePetitCoinDeNature le 26.09.2017 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo mesdames!!! Un petit coin de ciel bleu dans un environnement encore sombre. J'espere que vous aurez bientot la liberté de voyager sans tuteur. Courage !!!

  • Salim le 27.09.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ne crions pas victoire, il reste beaucoup de chemin à parcourir.

  • Un mec, un vrai le 27.09.2017 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un bon début mais il reste encore beaucoup à faire et pas que là malheureusement ...

Les derniers commentaires

  • lulu le 27.09.2017 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a pire encore dans ces pays. Il est strictement interdit aux femmes de sortir seules dans la rue après 19:00. Autrement vous êtes purement et simplement insultées, sifflées, malmenées et considérées comme des prostituées.

  • Salim le 27.09.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ne crions pas victoire, il reste beaucoup de chemin à parcourir.

  • Un peu d'humour le 27.09.2017 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Femme au volant, danger au tournant! Je plaisante bien sûr.

  • Un mec, un vrai le 27.09.2017 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un bon début mais il reste encore beaucoup à faire et pas que là malheureusement ...

  • Zen le 27.09.2017 07:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le prince doit avoir une épouse très sensée qui a su le convaincre ! ;-) La femme est l'avenir de l'homme ! ... Et ce n'est pas moi qui l'ai dit.

    • Donnie le 27.09.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense qu'il veut surtout donner un avenir à son pays.

    • @Donnie le 27.09.2017 13:37 Report dénoncer ce commentaire

      ou il veut éviter une guerre civile