Tensions Brésil-France

26 août 2019 07:28; Act: 26.08.2019 17:12 Print

Macron: «C'est triste pour lui et pour les Brésiliens»

Le président français a répondu aux insultes du ministre brésilien de l’Éducation, proférées dimanche, pendant que Bolsonaro s'en prenait au physique de Brigitte Macron.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a endossé dimanche, sur Facebook, un commentaire offensant pour la première dame, Brigitte Macron, tandis qu'un de ses ministres traitait le chef de l’État français Emmanuel Macron de «crétin opportuniste». Ces attaques inédites marquent une très nette escalade dans les tensions entre Brasilia et Paris, avivées ces derniers jours par les pressions exercées par la France, qui recevait un sommet du G7, sur Jair Bolsonaro, pour qu'il agisse contre les dramatiques incendies en Amazonie.

M. Bolsonaro a réagi à un post qui se moquait du physique de la première dame française - apparaissant sur une photo désavantageuse - en le comparant à celui de Michelle Bolsonaro (37 ans), rayonnante le jour de l'investiture de son mari. «Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro?», lit-on à côté de photos des deux couples présidentiels. «C'est la jalousie (...) de Macron, je parie», écrit l'internaute, Rodrigo Andreaça. «N'humilie pas le type - MDR ("mort de rire")», a répondu en commentaire le président Bolsonaro, en référence à son homologue français.

«Macron est un idiot»

Interrogé par l'AFP sur le fait de savoir si ce post avait été publié par le chef de l’État lui-même, un porte-parole du palais présidentiel de Planalto a simplement répondu: «Nous ne faisons pas de commentaire». Dimanche également, Emmanuel Macron a été copieusement insulté sur Twitter par le ministre brésilien de l’Éducation. «Macron n'est pas à la hauteur de ce débat (NDLR: sur l'Amazonie). C'est juste un crétin opportuniste qui cherche le soutien du lobby agricole français», a écrit le ministre Abraham Weintraub, en référence à l'opposition du président français à l'accord de libre-échange UE-Mercosur.

Le terme utilisé en portugais («calhorda»), très loin des usages diplomatiques, n'a pas d'exact équivalent en français mais se trouve à la croisée de «tricheur», «crétin» et «connard». «La France est un pays d'extrêmes. Elle a produit des hommes comme Descartes ou Pasteur, mais aussi les volontaires de la Waffen SS Charlemagne», écrit M. Weintraub, en référence à la Division Charlemagne du régime nazi intégrée par des engagés volontaires français.

Le fils de Jair Bolsonaro, Eduardo - député fédéral et possible prochain ambassadeur du Brésil à Washington - avait retweeté vendredi une vidéo de violentes manifestations de gilets jaunes en France avec le texte: «Macron est un idiot». L'Amazonie a jeté de l'huile sur le feu d'une relation franco-brésilienne qui s'est tendue, après l'arrivée au pouvoir à Brasilia du président d'extrême droite.

«C'est triste pour lui et les Brésiliens»

Emmanuel Macron a réagi lundi, déplorant les propos «extraordinairement irrespectueux» de son homologue brésilien Jair Bolsonaro, à l'encontre de son épouse Brigitte, se disant «triste pour lui et pour les Brésiliens».

M. Bolsonaro a tenu «des propos extraordinairement irrespectueux à l'égard de mon épouse», a-t-il lancé en marge du sommet du G7 à Biarritz. «Qu'est-ce que je peux vous dire? C'est triste, c'est triste mais c'est triste d'abord pour lui et pour les Brésiliens», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il espérait «très rapidement» que les Brésiliens «aient un président qui se comporte à la hauteur».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Passigner le 26.08.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on insulte C est qu on a plus d arguments. Pour une fois macron mets une pression et je trouve que ce n est pas assez même. Il ne faut pas signer d accord. On est quand même capable de faire de l agriculture chez nous. L Allemagne montre à son milieu agricole qu il semble incapable de nourrir son peuple. A la place des agriculteurs allemands je le prendrais mal.

  • Stef57 le 26.08.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Aux dernières nouvelles, la France n'a pas besoin du Brésil et inversement. L'amazonie fait partie du bien commun de tous les pays et la laisser mourrir est désolant.

  • La Mouche le 26.08.2019 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça montre le niveau... Et dire qu'on dépend d'eux pour que nos enfants puissent respirer...

Les derniers commentaires

  • arnaud le 27.08.2019 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Afrique ce sont les paysan qui brûle le bois en majorité pour fertiliser les sols ce n' est pas pareil qu' en Amazonie

    • Oui mais le 27.08.2019 10:41 Report dénoncer ce commentaire

      On devrait leur apprendre le biochar, et c'est vraiment très important et adapté aux sols ferralitiques (sols rouges). C'est grâce au biochar que les Incas ont boosté la forêt Amazonnienne qui pousse sur un sol plutôt stérile à la base.

  • cedren le 26.08.2019 22:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100^% d’accord

  • Jack le 26.08.2019 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A Macron qui du coup va envoyer l’armée française qui se trouve déjà juste à côté et prendra ce prétexte pour exploiter une partie des sols qui contiennent des métaux précieux.

  • Jack le 26.08.2019 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est loin d’être miss France!

  • isi le 26.08.2019 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand, en a besoin de Amazonie pour respire? les principaux systèmes produisant un surplus d’oxygène sont les forêts en formation, et les algues dans les mers, dans la mesure où leurs « produits » sont conservés. D’après des études récentes, c’est le phytoplancton présent dans les océans qui, à lui seul, fournit la majorité du dioxygène atmosphérique à travers le cycle marin de l’oxygène.

    • Oui mais le 27.08.2019 10:15 Report dénoncer ce commentaire

      50% environ. Malheureusement, le phytoplankton est lui aussi en disparition globalement. Et il est beaucoup plus difficile à replanter. Il est à prévoir que le taux d'oxygène va baisser, comme ça à été le cas lors des autres grandes extinctions. Le fait que les forêts brûlent est aussi cohérent avec ce script. Par le passé, la disparition des forêts a été la cause de l'effet boule de neige produisant un réchauffement catastrophique.