Politique au Venezuela

03 juin 2020 09:27; Act: 03.06.2020 09:44 Print

Maduro et Guaido ont trouvé un accord sur la crise

Les deux ennemis politiques du Venezuela, qui revendiquent le poste de président, ont conclu un accord destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus.

storybild

Maduro et Guaido ont trouvé un terrain d'entente, le temps de la crise du coronavirus. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro et le chef de l'opposition Juan Guaido ont conclu un accord pour rechercher ensemble des fonds destinés à lutter contre le coronavirus au Venezuela, selon un document lu mardi à la télévision officielle. Le texte annonce cet accord entre le pouvoir et l'opposition, destiné à œuvrer à la recherche de fonds, avec l'assistance de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS). Un peu auparavant, le service de communication de M. Guaido a lui aussi déclaré qu'avait été signé «un plan de coopération technique pour traiter la crise humanitaire du coronavirus».

L'OPS a confirmé la conclusion de l'accord, sans donner de détails. «L'OPS est en train de prendre des mesures pour soutenir sa mise en œuvre», a déclaré une porte-parole de l'organisation, qui a son siège à Washington. Selon le texte, «les deux parties proposent de travailler de manière coordonnée, avec le soutien de l'OPS, à la recherche de ressources financières qui contribueraient au renforcement des capacités de réaction du pays». L'accord établit des mesures «prioritaires» dans le traitement de la pandémie, dont la détection des cas actifs de Covid-19, la vigilance épidémiologique et le traitement en temps opportun des personnes contaminées.

Les relations entre le pouvoir chaviste de M. Maduro et M. Guaido sont habituellement très tendues. M. Guaido, président du Parlement, seule institution vénézuélienne contrôlée par l'opposition, ne reconnaît pas la légitimité de M. Maduro, et il s'est proclamé en janvier 2019 président par intérim du Venezuela. Il est reconnu comme tel par une cinquantaine de pays, à commencer par les États-Unis, qui qualifient M. Maduro de dictateur.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Humm le 03.06.2020 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    On peut se poser des questions quant à la transparence de l'élection du premier mais une chose est sûre: personne n'a voté pour le second.

  • VDenise le 03.06.2020 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    FAUT PLUS CROIRE CE QUE RACONTENT CES MEDIA MAINSTREAM

Les derniers commentaires

  • VDenise le 03.06.2020 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    FAUT PLUS CROIRE CE QUE RACONTENT CES MEDIA MAINSTREAM

    • Mini Suzette le 03.06.2020 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai qu'en te lisant on a envie de te croire ... tu sembles parler avec assurance et autorité ! Sans doute l'effet CAPS LOCK ;-D

  • Humm le 03.06.2020 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    On peut se poser des questions quant à la transparence de l'élection du premier mais une chose est sûre: personne n'a voté pour le second.