Au Venezuela

08 novembre 2017 07:35; Act: 08.11.2017 10:51 Print

Maradona est «un soldat» de Nicolas Maduro

L'ancienne gloire du football argentin a effectué, devant les caméras, quelques passes avec le président vénézuélien Nicolas Maduro et lui a de nouveau apporté son soutien.

storybild

Maradona a joué au foot avec le président vénézuélien Nicolas Maduro et lui a de nouveau apporté son soutien. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«Nous sommes des soldats de Nicolas. (...) Je viens avec ma famille lui apporter mon soutien», a insisté l'ancien champion du monde, invitant le dirigeant socialiste décrié et isolé sur la scène internationale à «ne jamais lâcher». Maradona a félicité le président vénézuélien, dont le pays traverse depuis plusieurs mois une grave crise politique, pour avoir «résisté à de nombreuses attaques de l'opposition», après des mois de manifestations pour réclamer son départ du pouvoir qui ont fait 125 morts entre avril et juillet.

M. Maduro, qui avait revêtu une tenue de sport pour l'occasion, l'a remercié et lui a offert un portrait où Maradona apparaît au côté du défunt président vénézuélien, Hugo Chavez, au pouvoir de 1999 à 2013, avec lequel la vedette du football argentin entretenait une étroite amitié. Il lui a également offert un maillot de la sélection nationale vénézuélienne floqué du numéro 10 (son numéro avec la sélection d'Argentine) et de son nom.

Un contrat en poche

Bien qu'en surpoids, avec des difficultés évidentes de marche et de respiration, Maradona, 57 ans, a démontré qu'il était encore adroit balle au pied. Maradona s'était rendu lundi à Caracas pour signer un contrat avec la chaîne de télévision Telesur pour animer une émission pendant la Coupe du monde 2018 en Russie. Il avait déjà collaboré avec Telesur lors de la précédente Coupe du monde, au Brésil, en 2014.

Le Parlement européen avait attribué, le 26 octobre, son prix Sakharov 2017 pour la «liberté de pensée» à l'opposition démocratique vénézuélienne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phoenix le 08.11.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Avec des soldats comme ça il n'ira pas loin Maduro...

  • Unicorn le 08.11.2017 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo Maradonna semble enceinte..

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 08.11.2017 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo Maradonna semble enceinte..

  • Phoenix le 08.11.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Avec des soldats comme ça il n'ira pas loin Maduro...