Syrie

27 mai 2013 22:53; Act: 27.05.2013 23:00 Print

McCain a rencontré des chefs rebelles

Le sénateur américain a traversé lundi la frontière entre la Turquie et la Syrie. L'ancien candidat républicain à la Maison Blanche milite pour armer l'opposition syrienne.

storybild

Le sénateur a rencontré le général Salem Idris, le chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL), et d'autres gradés de la rébellion armée. (AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conseiller de M. McCain, Brian Rogers, a confirmé une information du site internet d'informations «The Daily Beast, mais n'a pas fourni de détails concernant cette visite.

D'après le site. lors de cette incursion de quelques heures sur sol syrien, le sénateur a rencontré le général Salem Idris, le chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL), et d'autres gradés de la rébellion armée.

Au cours de ces entretiens, les chefs rebelles ont demandé aux Etats-Unis d'accroître leur soutien à l'opposition syrienne armée en leur fournissant des armes lourdes, en établissant une zone d'exclusion aérienne et en procédant à des frappes aériennes sur le régime syrien, selon The Daily Beast.

Soutien sénatorial

Ce déplacement sur le terrain intervient une semaine après qu'une commission sénatoriale américaine a approuvé à une large majorité l'envoi d'armes aux forces en lutte contre les troupes de Bachar al Assad.

Le sénateur McCain est l'un des critiques les plus durs contre la politique du président Barack Obama en Syrie, réclamant que Washington fournisse des armements à la rébellion et pas seulement l'aide non létale et humanitaire que l'administration américaine lui apporte. La Maison Blanche s'est jusqu'ici refusée à franchir le pas de l'assistance létale.

Il y a une quinzaine de jours l'ambassadeur américain chargé du dossier syrien, Robert Ford, avait effectué le même voyage en Syrie que M. McCain et avait évoqué avec les chefs militaires rebelles syriens la question de leur approvisionnement en armes.

(L'essentiel Online/AFP)