Covid-19

22 octobre 2021 07:06; Act: 22.10.2021 08:45 Print

Melbourne célèbre la fin des confinements

Après plus de 260 jours de confinement depuis le début de la pandémie de Covid-19, les restaurants, bars, salons de coiffure et autres échoppes de Melbourne ont enfin pu rouvrir leurs portes.

storybild

Les habitants de Melbourne ont célébré la fin du confinement dès minuit vendredi. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les habitants de Melbourne ont profité vendredi de la réouverture de la ville après l’une des plus longues séries de confinements au monde, pour se rendre dans les bars, restaurants ou, enfin, chez le coiffeur.

«Comme le disent mes enfants, il y a une"grosse ambiance" aujourd’hui», a plaisanté le premier ministre de l’État de Victoria, Dan Andrews. «Vous pouvez sentir l’optimisme. Vous pouvez sentir la fierté de ce qui a été accompli». «J’essaie de ne pas avoir l’air d’un père larmoyant, mais je suis fier, sacrément fier de cet État», a-t-il ajouté avant d’inciter les gens à «sortir» et à «se faire une coupe de cheveux, commander un repas ou payer un coup à un ami».

260 jours de confinement strict

Depuis le début de la pandémie, les cinq millions de Melbournais ont dû rester enfermés chez eux pendant plus de 260 jours au total. Mais maintenant que 70% des personnes éligibles à Melbourne et dans l’État de Victoria sont entièrement vaccinées, les restrictions qui ont débuté le 5 août sont levées. Au total, six confinements ont eu raison de cette ville autrefois bouillonnante, qui s’est longtemps enorgueillie de sa scène artistique dynamique et de sa culture des cafés.

En 2021, Melbourne a perdu la tête du classement des villes les plus agréables pour vivre en Australie en raison de violentes manifestations contre l’interdiction d’accès à la ville et du départ des habitants vers des villes régionales exemptes de Covid. «J’avais oublié à quoi ça ressemblait», sourit George, attablé à un café avec des amis pour la première fois depuis longtemps. «On attend de vraiment fêter ça», poursuit-il, «ça va simplement être la folie». Les bars, restaurants et salons de coiffure attendaient avec impatience le retour des clients. «C’est super fou d’être de retour aujourd’hui et c’est une journée ensoleillée donc c’est parfait», exulte Ryan LcLerie, coiffeur qui se dit privé de travail depuis trop longtemps.

La queue des 4 heures du matin

«Les gens deviennent fous, ils essaient de réserver et appellent: "vous pouvez me caser, s’il vous plaît" », raconte Marcela Rodriguez, co-fondatrice du restaurant Vamos Fitzroy dans le quartier latino de la ville, au journal local The Age. «Maintenant, nous devons être très, très prudents avec le nombre (de clients) et le respect de toutes les règles donc je pense que c’est un défi», poursuit-elle. Un coiffeur de la ville assure que des clients ont commencé à faire la queue à 4 heures et demie du matin.

Si les Melbournais retrouvent plus de liberté, ils ne peuvent toujours pas quitter la ville et les magasins restent fermés jusqu’à ce que 80% des personnes éligibles soient complètement vaccinées, ce qui devrait se produire dans quelques semaines. L’État de Victoria s’apprête à lever l’obligation de quarantaine pour les visiteurs étrangers à la fin du mois, à l’instar de Sydney et de l’État de Nouvelle-Galles du Sud qui la lèveront le 1er novembre.

1500 morts des suites du Covid-19 en Australie

Il est difficile de comparer les différents confinements, qui suivent des règles très hétérogènes – Toronto a interdit de manger au restaurant pendant plus de 360 jours, Buenos Aires a appliqué des restrictions très sévères pendant une grande partie de 2020 – mais Melbourne est l’une des villes à avoir passé le plus de jours sous le coup d’une obligation de rester chez soi. Jusqu’à présent, l’Australie a réussi à éviter une immense flambée de coronavirus, enregistrant 150’000 cas et 1500 morts pour une population de 25 millions d’habitants.

Les autorités de l’État de Victoria ont prévenu que les hôpitaux seraient probablement sous «une pression intense» après la décision de rouvrir malgré une résurgence de l’épidémie avec 2232 nouveaux cas enregistrés jeudi. Mais après avoir cherché à éviter tout cas sur son territoire, Melbourne suit l’exemple de Sydney qui abandonne la stratégie «zéro Covid» après avoir échoué à contenir le variant Delta hautement contagieux.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nickname le 22.10.2021 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous on le prépare. Les experts fixaient le seuils des vaccinés à 70%, puis 75%, puis 80%, puis 85%, et maintenant on parle de 90%. Cela permet de gagner du temps pour constater sans doute finalement à 100% que les vaccins ne sont actuellement pas assez efficaces.

  • Déjà vu le 22.10.2021 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Si c est comme avec les images du même genre qu on nous a montrées en Israël. Ça ne présage rien de bon

  • Propagande le 22.10.2021 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je doute que les Australiens soient à la fête. Article visant à cacher les soulèvements et la terreur

Les derniers commentaires

  • @LetOthersBe le 24.10.2021 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Helicopter money pour tenir le coup, probablement.

  • frontalier le 23.10.2021 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Jurassic Park comme le laisse voir votre pseudos vous êtes plus adapté aumonde.Cela fait paraître un esprit de peureux et de faiblesse dans la vie de tout les joursNe vous a t’on pas appris l’honneur, la réflexion.Et surtout forgé un caractère ?Vous êtes le reflet d’une société de aseptisée de consommateurs qui ne croient plus en rien,même plus en la mort.Et qui profite de cette situation pour exulter ses frustrations en en forçant les autres à s’enfermer et se faire piquer pour se sentir vivr

  • LetOthersBe le 23.10.2021 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que certains râlent en Europe pour qq semaines de confinement pas du tout strict .... je savais que certains pays / villes dans le monde avaient sacrément serré la vis niveau déplacement / fermetures des commerces mais là... comment les commerçants et les restaurateurs ont ils tenus financièrement/moralement durant tout ce temps ?

  • frontalier le 23.10.2021 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vue que l’on a censuré mon dernier message qui tentait de refléter la réalité. Je souhaite exprimer là terreur que vivent les australiens en ce moment. Mais c’est un peuple fière et debout qui manifeste et qui se bat pour ses enfants… bel exemple. Maintenant au tour des italiens qui bloquent le pays …

    • Sydney le 23.10.2021 18:01 Report dénoncer ce commentaire

      @frontalier: d'acc avec vous. J'ai de la famille là-bas - ce qu'ils racontent ca fait penser à des films science-fiction.

  • gerth le 23.10.2021 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Noubliez jamais que toutes ces mesures sont prise pour juste 0.2% de morts. Et qu'en Australie on tirait sur ceux qui manifestaient contre les mesures. Elle est belle la democratie. C'est au niveau de la Chine et on a pas entendu ces "bien pensait" medias europeen en parler. Cdlt