Discussions internationales

23 août 2018 17:19; Act: 24.08.2018 11:16 Print

Mike Pompeo va retourner en Corée du Nord

Le secrétaire d'État américain se rendra à Pyongyang, la semaine prochaine, pour faire avancer le programme de dénucléarisation du pays, promis par le régime.

storybild

Mike Pompeo veut obtenir la dénucléarisation de la Corée du Nord. (photo: AFP/Rod Lamkey)

Sur ce sujet

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a annoncé jeudi, la nomination d'un envoyé spécial pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, avec lequel il va retourner dans le pays reclus «la semaine prochaine». «Steve va diriger la politique des États-Unis à l'égard de la Corée du Nord, et mener nos efforts pour parvenir à l'objectif du président Trump, la dénucléarisation définitive et complètement vérifiée de la Corée du Nord, comme s'y est engagé le président Kim Jong-un», a-t-il déclaré devant la presse, accompagné du nouvel émissaire.

«Lui et moi allons nous rendre en Corée du Nord la semaine prochaine pour faire davantage de progrès diplomatiques vers notre objectif», a ajouté le secrétaire d'État. Il s'agira du quatrième voyage de Mike Pompeo en Corée du Nord, le deuxième depuis le sommet historique du 12 juin, à Singapour, entre le président des États-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Stephen Biegun, 55 ans, jusque-là vice-président pour les affaires internationales du constructeur automobile Ford, a aussi une expérience diplomatique gouvernementale, pour avoir notamment fait partie de l'équipe de sécurité nationale du président républicain George W. Bush au début des années 2000. «Le département d'État a déjà fait un excellent travail pour mettre en œuvre la campagne de pression» contre Pyongyang, «organiser le tout premier sommet» entre les deux dirigeants et «préparer le terrain pour que la Corée du Nord soit tenue responsable des promesses faites par le président Kim», a estimé Mike Pompeo.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • snatch8008 le 23.08.2018 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    WAOUW, des commentaires venus de la 4ème dimension!

  • Roboberta Menchu le 24.08.2018 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui analizer il mérite le prix Nobel ensemble avec Vladimir Poutine pour la paix en Syrie aussi !

  • Knopchen le 23.08.2018 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré ses bons contacts avec Poutine (on sait pourquoi) Trump a dû signer tous les accroissements de sanctions votés par le Sénat. Quand aux bonnes relations avec Kim, c’est celui-ci qui gagne pour l’instant. Le grand père de Kim s’appelait déjà Kim et dirigeait déjà la Corée du Nord, Kim sait où il va alors que le grand père de Trump tenait un bistro

Les derniers commentaires

  • Roboberta Menchu le 24.08.2018 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui analizer il mérite le prix Nobel ensemble avec Vladimir Poutine pour la paix en Syrie aussi !

  • analizer le 23.08.2018 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle présidente de Donald Trump!!! Il mérite amplement le prix Nobel de la paix. merci Trump

  • Knopchen le 23.08.2018 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré ses bons contacts avec Poutine (on sait pourquoi) Trump a dû signer tous les accroissements de sanctions votés par le Sénat. Quand aux bonnes relations avec Kim, c’est celui-ci qui gagne pour l’instant. Le grand père de Kim s’appelait déjà Kim et dirigeait déjà la Corée du Nord, Kim sait où il va alors que le grand père de Trump tenait un bistro

  • snatch8008 le 23.08.2018 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    WAOUW, des commentaires venus de la 4ème dimension!

  • Rigoberta Menchu le 23.08.2018 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord avec Roboberta!