Au Canada

20 février 2020 08:09; Act: 20.02.2020 08:50 Print

Montréal met fin aux trottinettes électriques

La ville a annoncé la fin d'une expérience de trottinettes électriques en libre-service lancée l'été dernier, car ses utilisateurs ne respectent pas la réglementation.

storybild

La décision de la ville de Montréal pourrait n'être que temporaire. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Seulement 20% des trottinettes ont été stationnées» dans les espaces dédiés, a constaté la municipalité, évoquant dans un communiqué des enjeux pour la «sécurité», un «désordre» et une cohabitation «parfois difficile avec les piétons». «Montréal ne veut pas se transformer en police des trottinettes», a souligné Eric Alan Caldwell, responsable de la mobilité au sein de la mairie, fustigeant «un taux de délinquance de 80%» vis-à-vis de la réglementation».

«Les opérateurs n'ont pas su assurer leur responsabilité quant au respect du règlement», a-t-il pointé, en comité exécutif, assurant «qu'en 2020, il n'y aura plus de trottinettes dans les rues de Montréal». Outre des vélos électriques, le projet-pilote lancé à l'été 2019 proposait aux Montréalais de louer des trottinettes électriques en libre-service avec plusieurs opérateurs, dont les gros acteurs américains du secteur Bird et Lime.

«Un constat d'échec»

«Cette pause inattendue dans le programme de trottinettes électriques est incroyablement décevante et un recul majeur pour les gens d'une ville engagée à réduire les embouteillages et les émissions carbone», a déploré dans un communiqué, Michael Markevich, directeur général de Lime Canada. «Avec plus de 200 000 trajets et 50 000 utilisateurs en seulement trois mois, il est clair qu'il y avait une réelle demande pour des options de transport plus écologiques et pratiques», a-t-il ajouté.

«Malgré cette décision, Bird Canada va continuer de travailler et de collaborer avec la ville de Montréal pour ramener les trottinettes électriques en 2021, lorsque la ville aura résolu les enjeux liés au stationnement», a abondé le deuxième opérateur, se disant également «déçu». La ville a tiré «un constat d'échec», a poursuivi M. Caldwell, pour les 680 engins déployés depuis juin, à l'occasion du bilan du projet-pilote de vélos et trottinettes électriques à Montréal.

Interdite sur les trottoirs au Luxembourg, en France et en Allemagne

Au total, 110 constats d'infraction ont été émis pour des trottinettes et des vélos mal stationnés et 333 pour le non-respect du code de la sécurité routière, principalement concernant le port du casque. Aucun accident mortel ou grave n'a impliqué des trottinettes électriques en libre-service. «Les permis pour les vélos électriques seront renouvelés, mais régis par une réglementation plus serrée», a précisé la ville.

Dans de nombreuses villes à travers le monde, l'apparition de ces trottinettes silencieuses a vite été perçue comme une menace par les piétons et les pouvoirs publics ont commencé à vouloir les réguler. En novembre, Singapour a décrété l'interdiction des trottinettes électriques sur les trottoirs, emboîtant le pas au Luxembourg, à l'Allemagne et à la France.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bom Behasche le 20.02.2020 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Quel que soit le modèle de transport, l'être humain et égoïste au possible et inconscient!!

  • NoComent le 20.02.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait carrément les abolir partout !

  • winne2 le 20.02.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg c’est pas la faute aux trottinettes mais à leur propriétaires!!! De l’anarchie totale aucun respect ! Ils montent avec dans les bus tram et trains ne les plient pas et les balancent dans les pieds des autres en pleines heures de pointes!!! C’est infernal

Les derniers commentaires

  • lavéritéki le 20.02.2020 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    a quand l'interdiction en France ?? il y en as 1 qui a même pris l'autoroute en France (il est mort) et des bléssé(e)s sur les trottoirs car ils ne respecte rien en +++ faudrait les forcer a prendre des assurances et avoir des plaques TU VEUX CIRCULER ==> fait comme nous automobilistes,motocyclistes ===> assurance & respecter CODE de la route

  • wullmaus le 20.02.2020 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec tout ces moyens de déplacementscélectrique,les gens necsauront hien plus marché. Alors vive Cholestérol, coeur et artères amorphes. Vive la parresse ,les kilos superflus.:-):-)

  • Yves le 20.02.2020 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d'accord avec David, les trajets en trottinette ne remplacent que rarement des trajets en voiture mais le plus souvent des trajets qui auraient été effectués autrement à pied. Le bilan environnemental est de ce point de vue très mauvais. En plus il faut citer l'incivisme des usagers (sujet de l'article), mais aussi le danger réel que ce soit envers les piétons ou pour les usagers eux-mêmes lorsqu'ils circulent sur la chaussée en ne respectant pratiquement aucune règle du code de la route et sans éclairage (ou presque) la nuit.

  • winne2 le 20.02.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg c’est pas la faute aux trottinettes mais à leur propriétaires!!! De l’anarchie totale aucun respect ! Ils montent avec dans les bus tram et trains ne les plient pas et les balancent dans les pieds des autres en pleines heures de pointes!!! C’est infernal

  • nafta le 20.02.2020 13:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    interdire vous n'avez que ce mot à la bouche... et vos véhicules soi disant propre ne le sont pas tant que la production d'électricité pollue massivement (nucléaire, charbon)