Calais

25 novembre 2021 12:13; Act: 25.11.2021 12:26 Print

Mort de 27 migrants: cinq passeurs arrêtés

Depuis le 1er janvier, les autorités françaises ont appréhendé 1 500 passeurs, a assuré jeudi matin le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

storybild

Un canot pneumatique a coulé dans la Manche mercredi avec 29 personnes à bord. Seuls deux survivants ont été retrouvés. (photo: Getty Images)

Sur ce sujet
Une faute?

Une cinquième personne soupçonnée d’être un passeur a été arrêtée dans la nuit de mercredi à jeudi, au lendemain du naufrage de 27 migrants dans la Manche. Quatre passeurs présumés avaient été arrêtés mercredi en fin d’après-midi, suspectés d’avoir un lien avec la tragédie.

Selon le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin, le cinquième passeur arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi avait «une plaque d’immatriculation allemande» et il avait «acheté des zodiacs en Allemagne».

Le drame s’est déroulé sur un «long boat», un bateau gonflable fragile au fond souple dont l’utilisation par les passeurs s’est accrue depuis l’été. Le bateau serait parti de Dunkerque. Parmi les victimes, figurent 17 hommes, sept femmes et trois jeunes, ainsi que deux survivants, selon un communiqué publié jeudi par le parquet de Lille.

Les deux survivants, un Irakien et un Somalien, étaient en «grave hypothermie hier» mais vont «un peu mieux aujourd’hui», a indiqué jeudi sur RTL Gérald Darmanin, précisant qu’ils allaient être rapidement entendus. Selon le parquet, leur pronostic vital n’est «a priori pas engagé».

Du «grand banditisme», selon Gérald Darmanin

«Depuis le 1er janvier, nous avons arrêté 1 500 passeurs», a assuré Gérald Darmanin jeudi. Ils fonctionnent comme des «organisations mafieuses» qui «relèvent du grand banditisme» avec l’utilisation notamment de «téléphones cryptés». Il y a des «associations de malfaiteurs» en Belgique, en Allemagne et en Angleterre, a affirmé le ministre, soutenant que les pays devaient travailler «ensemble» sur ce sujet.

Naufrage le plus meurtrier dans la région depuis 2018

Le drame, redouté par les autorités et les associations, est de loin le plus meurtrier depuis l’envolée en 2018 des traversées migratoires de la Manche, face au verrouillage croissant du port de Calais et d’Eurotunnel, empruntés jusque-là par les migrants tentant de rallier l’Angleterre.

Les tentatives de traversées de la Manche à bord de petites embarcations ont doublé ces trois derniers mois, avait récemment mis en garde le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, Philippe Dutrieux.

Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes depuis le début de l’année et 7 800 migrants avaient été sauvés. Encore jeudi matin, une nouvelle tentative de traversée a eu lieu à Calais, avec 70 migrants, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais. Selon Londres, 25 700 migrants ont réussi la traversée sur les dix premiers mois de l’année.

Johnson et Macron se renvoient la responsabilité de la situation

Emmanuel Macron a «fait savoir» à Boris Johnson lors d’un entretien téléphonique «qu’il attendait des Britanniques qu’ils coopèrent pleinement et qu’ils s’abstiennent d’instrumentaliser une situation dramatique à des fins politiques». Le Premier ministre britannique avait déclaré mercredi soir sur Sky News que les efforts face à la crise migratoire n’avaient pas été «suffisants», disant avoir «eu des difficultés à persuader certains de (ses) partenaires, en particulier les Français, d’agir à la hauteur de la situation».

Avant ce naufrage, le bilan humain depuis janvier s’élevait à trois morts et quatre disparus, après six morts et trois disparus en 2020. À Calais, un «cercle de silence» aura lieu jeudi à 18 h 30 pour rendre hommage aux migrants noyés. Un rassemblement est également organisé à l’initiative d’Utopia place de la République à 20 h à Paris.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean le 25.11.2021 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    donc aucun passeur arrêtées depuis 3 ans et voila qu'on en arrête 5 dès lors qu'il y a une catastrophe...

  • Mais Salomon vous êtes.....? le 25.11.2021 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que les passeurs vont prendre un max

  • antiong le 25.11.2021 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Et les ONG ? ce sont aussi des passeurs qui sont responsables de l'appel d'air qu'ils provoquent et in fine de la mort de ces gens.

Les derniers commentaires

  • Le clog le 26.11.2021 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous ces bateaux sont achetés quelque part. Ces commerçants sont connus et enregistrés. Est ce si difficile de surveiller ces possibles, à l'insu de leur plein gré, fournisseurs?

  • Trop souvent censuré par L'Essentiel le 25.11.2021 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizarre: il faut attendre une trentaine de morts pour arrêter des passeurs. Mais c'est vrai, j'oubliais... la police n'a pas assez d'effectifs... puisqu'ils sont tous en train de vérifier des passes sanitaires!

  • Haribo 56 le 25.11.2021 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que l'on aura des bricoleur au commande rien rien ne changera

  • GRAND MAÎTRE et no comment le 25.11.2021 18:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @glouglou, tout juste !

    • Aux donneurs de leçons... le 25.11.2021 21:58 Report dénoncer ce commentaire

      @glouglou (pseudo honteux), tout faux !

  • GRAND MAÎTRE et no comment le 25.11.2021 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @grand comment, t'inquiète ils ont montré que les vols retour ça marche même si ils les ont mis à la base à cette frontière. Ça s'appelle une leçon si toi tu n'avais pas compris je t'explique......Faut tout détailler avec des gens comme toi qui réagissent sans réfléchir !

    • @grandmaitre le 25.11.2021 20:11 Report dénoncer ce commentaire

      Pas un mot de compassion pour ces gens. Ta seule obsession, les mettre dans un avion. Ca en dit long sur ton idéologie....