Fusillade à Las Vegas

26 octobre 2017 20:26; Act: 26.10.2017 20:34 Print

Morte de chagrin, 2 jours après l'adieu à son fils

La maman d'un policier abattu à Las Vegas est décédée deux jours après l'enterrement du jeune homme. Sa famille pense qu'elle voulait rejoindre son enfant.

Sur ce sujet
Une faute?

Charleston Hartfield, 34 ans, fait partie des 58 personnes qui ont trouvé la mort lors de la fusillade survenue devant le Mandalay Bay, le 1er octobre. Le trentenaire, vétéran de l'armée et policier à Las Vegas, était en congé lorsque Stephen Paddock a commencé à tirer dans la foule. Charleston ne s'en est pas tiré, et son enterrement s'est déroulé vendredi dernier à Las Vegas.

Le lendemain de la cérémonie, la maman du défunt a été victime d'une crise cardiaque sur un escalator d'un casino de la ville. La machine qui la maintenait en vie a été débranchée dimanche, rapporte CNN. Sheryl Stiles, 56 ans, souffrait d'hypertension et de diabète. Selon son frère Lewis, elle était psychologiquement très affaiblie par le décès de son fils, mais se confiait très peu à son entourage.

«Nous sommes venus du Kentucky pour enterrer mon neveu et voilà que nous devons enterrer ma sœur», confie Lewis Stiles à Fox 5. «Personne ne s'attendait à cela», ajoute Cecil Ralston, la cousine de Sheryl. La famille de la quinquagénaire pense qu'elle est «morte de chagrin». «J'ai parlé à l'aumônier de la ville. Il m'a dit qu'elle n'arrêtait pas de répéter: Je veux être avec Charleston et qu'elle voulait mourir, rapporte Cecil.

(L'essentiel/joc)