Russie

17 septembre 2020 12:46; Act: 17.09.2020 12:54 Print

Navalny aurait été piégé par cette bouteille d'eau

Selon son équipe, l’opposant russe n’a pas été empoisonné à l’aéroport mais dans sa chambre d’hôtel, à Omsk.

Sur ce sujet
Une faute?

Alexei Navalny a-t-il été empoisonné dans sa chambre d’hôtel d’Omsk (Sibérie)? C’est en tout cas ce qu’affirme son entourage, qui annonce jeudi que l’agent neurotoxique utilisé pour nuire à l’opposant russe a été détecté sur une bouteille d’eau vide retrouvée dans sa chambre. Navalny aurait donc été empoisonné à l’hôtel, et non à l’aéoport, comme on le pensait auparavant.

Une vidéo publiée jeudi sur le compte Instagram de l’opposant russe montre des membres de son équipe fouiller la chambre d’hôtel qu’il avait quittée le 20 août, avant que la police n’ait pu accéder aux lieux. Ces images ont été filmées juste après que l’équipe de l’opposant a appris son malaise.

«Il était évident qu’il y aurait pas d’enquête en Russie»

On peut notamment y voir une bouteille d’eau vide, que l’équipe de Navalny a fait parvenir à des spécialistes pour analyse. «Deux semaines plus tard, un laboratoire allemand a trouvé des traces de Novichok précisément sur la bouteille d’eau de la chambre d’hôtel d’Omsk», peut-on lire sur le réseau social.

«Comme il était absolument clair que Navalny n’était pas «légèrement malade» (...) nous avions décidé de ramasser tout ce qui pouvait être utile et de le transmettre aux médecins en Allemagne», explique l’équipe de Navalny. «Il était aussi évident qu’il n'y aurait pas d’enquête en Russie», ajoute-t-elle.

L’opposant russe Alexeï Navalny a diffusé mardi un premier message et une photo de lui sur son lit d’hôpital en Allemagne, se réjouissant de pouvoir à nouveau respirer seul. Un laboratoire militaire allemand a conclu le 3 septembre, à son empoisonnement par une substance de type Novitchok, conçue à des fins militaires à l’époque soviétique, ce que Moscou réfute. Des laboratoires français et suédois ont confirmé les conclusions allemandes, si bien que Paris et Berlin ont insisté de nouveau sur la nécessité d’une enquête russe.

(L'essentiel/afp/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Deki le 17.09.2020 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Vous pensez vraiment qu'avec toute la technologie moderne et avec des professionnelles aux commandes, on va procéder d'une façon plus qu'amateurs pour tuer quelqu’un puis accusé ni moins ni plus l'état de responsable ? Ce qu'il pense que père Noël amène les cadeaux part la cheminée il peut croire à cette histoire aussi.

  • Preuves ? le 17.09.2020 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Donc on a un poison mortel qui mets 4h pour faire effet et une bouteille qui peut provenir de n'importe ou

  • julie le 17.09.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    arretez de nous bassiner avec cette histoire, tout le monde sait que tout est bidon

Les derniers commentaires

  • Unicorn, l'original le 17.09.2020 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    Encore des mensonges et des suppositions pas fondées, pour essayer d'atteindre et déstabiliser notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch, mais ça ne marchera pas !!!

  • Source le 17.09.2020 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le coup du thé empoisonné n'a pas pris, maintenant c'est les bouteilles d'eau, et aprés son slip si ça ne prend pas

  • Deki le 17.09.2020 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Vous pensez vraiment qu'avec toute la technologie moderne et avec des professionnelles aux commandes, on va procéder d'une façon plus qu'amateurs pour tuer quelqu’un puis accusé ni moins ni plus l'état de responsable ? Ce qu'il pense que père Noël amène les cadeaux part la cheminée il peut croire à cette histoire aussi.

    • Noichok le 17.09.2020 16:38 Report dénoncer ce commentaire

      Justement, parce qu'on ne peut y croire on le fait! Subtil je trouve

  • prison à vie. confiscation leurs biens e le 17.09.2020 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais c'est bien sur. Pour mettre le poison il faut que les services secrets sachent ou il vá. et l'hotel c'est facil. Poutine la sorcière empoisoneuse.

  • julie le 17.09.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    arretez de nous bassiner avec cette histoire, tout le monde sait que tout est bidon