Au Japon

19 avril 2019 10:42; Act: 19.04.2019 12:23 Print

Né à 258 grammes, ce bébé a pu rentrer chez lui

Le petit Ryusuke, plus petit bébé du monde à sa naissance il y a six mois et demi, s'apprête à quitter l'hôpital. Il pèse désormais plus de 3 kilos.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un nourrisson japonais né prématurément avec un poids de seulement 258 grammes va quitter l’hôpital après six mois et demi passés en unité de soins, a annoncé l'établissement qui l'a pris en charge. Il était né par césarienne à 24 semaines d'aménorrhée (ou 22 semaines de grossesse), en raison de problèmes liés à une hypertension gestationnelle chez sa mère. Jusqu'à présent, le plus petit garçon grand prématuré ayant survécu avait à la naissance un poids de 268g. Il s'agissait aussi d'un petit Japonais qui avait quitté l'établissement hospitalier Keio de Tokyo en février, sain et sauf.

Le nouveau-né, Ryusuke Sekiya, pèse désormais plus de 3 kilogrammes. «Il boit du lait et il est possible de lui faire prendre des bains. Je suis si heureuse de le voir grandir», a expliqué sa maman devant les caméras de télévision. Le taux de survie des nouveau-nés de moins de 300 grammes augmente mais reste encore faible, surtout lorsqu'il s'agit d'un garçon. Ces enfants doivent dans tous les cas par la suite bénéficier d'une attention médicale particulière au moins durant leurs premières années.

De précédents cas de sortie de l'hôpital après plusieurs mois sans problème de santé de nourrissons garçons nés avec un poids de moins de 300 g avaient aussi été enregistrés en Allemagne en 2009 (274 g) ainsi qu'au Japon en 2009 (297 g), 2011 (294 g) et 2015 (289 g), selon un registre international tenu par l'Université d'Iowa (États-Unis). Parmi les filles, le cas le plus petit à la naissance ayant survécu a été enregistré en Allemagne en 2015 (252 grammes).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 19.04.2019 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Bébé et bonne chance dans la vie. Quel bonheur pour les parents.

  • Pepito le 19.04.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitation aux parents, aux médecins et soignants qui se sont occupés de lui. Que ta vie soit longue et belle cher Sekiya, peut être deviendras-tu médecin et sauveras-tu, à ton tour, un petit être en détresse comme tu le fûs à ta naissance ! Le meilleur pour la suite !

  • Fairytale le 19.04.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Après ces débuts chaotiques souhaitons lui une vie longue et heureuse !

Les derniers commentaires

  • Abalus le 19.04.2019 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est beaux très beaux et force aux médecins et parents parce que c’est dur

  • Fairytale le 19.04.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Après ces débuts chaotiques souhaitons lui une vie longue et heureuse !

  • Pepito le 19.04.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitation aux parents, aux médecins et soignants qui se sont occupés de lui. Que ta vie soit longue et belle cher Sekiya, peut être deviendras-tu médecin et sauveras-tu, à ton tour, un petit être en détresse comme tu le fûs à ta naissance ! Le meilleur pour la suite !

  • Angelo51 le 19.04.2019 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Bébé et bonne chance dans la vie. Quel bonheur pour les parents.