Japon

31 octobre 2017 07:10; Act: 31.10.2017 10:57 Print

Neuf cadavres découverts dans un appartement

La police japonaise a retrouvé neuf corps, dont deux décapités, dans un appartement de la banlieue de la capitale japonaise.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

La police japonaise a trouvé neuf cadavres, dont deux décapités, dans un appartement de la grande banlieue de Tokyo, ont rapporté mardi plusieurs médias locaux.

La police a arrêté l'occupant des lieux, un homme de 27 ans, selon la chaîne de télévision publique NHK. «Je les ai tués et je me suis un peu occupé des corps pour cacher les preuves», a déclaré l'homme à la police, toujours selon la NHK.

L'agence de presse Jiji a rapporté pour sa part que le jeune homme avait découpé les corps dans une salle de bain, et qu'une scie avait été retrouvée dans sa chambre. La police a trouvé sur place deux têtes coupées dans une glacière à l'entrée de l'appartement, avant de faire les autres macabres découvertes mardi, toujours selon Jiji.

Au total la police a trouvé les corps de huit femmes et d'un homme dans plusieurs grandes boîtes dans l'appartement, ont précisé les médias. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la police ne pouvait pas confirmer ces informations dans l'immédiat.

«Mourir avec moi»

Les autorités enquêtaient sur la disparition d'une femme de 23 ans et avaient découvert un lien entre elle et le jeune occupant de l'appartement en question, situé à Zama, dans la préfecture de Kanagawa, au sud-ouest de Tokyo, selon les médias. Cette femme avait tweeté «Je cherche quelqu'un pour mourir avec moi», selon le quotidien Sankei Shimbun.

Selon d'autres médias, le jeune homme et cette femme étaient entrés en contact par l'intermédiaire d'un site contenant des informations sur les suicides. Les images de la télévision japonaise laissaient voir une présence policière massive bloquant les abords d'une grande maison où se trouve l'appartement.

Une caméra de surveillance a capturé lundi des images de l'homme accompagné de la jeune fille, a indiqué la NHK en citant la police. Elle avait disparu depuis le 21 septembre et son frère aîné avait récemment signalé sa disparition à la police, a rapporté l'Asahi Shimbun.

(L'essentiel/nxp/afp)