Grosses perturbations

23 juillet 2019 08:53; Act: 23.07.2019 09:26 Print

Nouvelle panne de courant géante au Venezuela

La capitale Caracas et de nombreuses régions étaient plongées dans le noir, lundi soir, suite à une nouvelle panne d'électricité. Le gouvernement évoque une «attaque».

Sur ce sujet
Une faute?

La panne de courant a commencé à Caracas, à 20h41 GMT lundi, a constaté l'AFP, et a affecté entre autres la distribution d'eau, les services de transports publics et les liaisons téléphoniques. En province, des coupures ont été reportées dans la totalité des 23 États vénézuéliens, selon des utilisateurs de Twitter. «Les premiers éléments de l'enquête menée dans la région du Caroni (dans le sud du Venezuela) suggèrent qu'il s'agit d'une attaque électromagnétique visant à nuire au système de production hydroélectrique», a expliqué le ministre de la Communication, Jorge Rodríguez, à la télévision.

Plus tard, le président Nicolas Maduro a dénoncé sur Twitter une «nouvelle attaque criminelle». Les feux de signalisation étaient également hors service, lundi, dans la capitale vénézuélienne, provoquant des embouteillages importants, de même que les terminaux de paiements, indispensables dans un pays touché par l'hyperinflation où l'argent liquide et notamment les «grosses» coupures, les dernières encore utiles, se font rares.

«Ils ont détruit le système électrique», selon Guaido

«J'ai faim, je voudrais manger quelque chose mais il n'y a plus aucun endroit en mesure d'accepter un paiement par carte de crédit», se lamentait auprès de l'AFP Hernan Montalvo, qui n'avait pas assez de monnaie pour s'acheter un hot-dog. Plus tôt dans la journée, des flots de piétons ont envahi les trottoirs après la fermeture du métro. «Ils essayent de cacher l'ampleur de la tragédie en rationnant tout le pays, mais l'échec saute aux yeux: ils ont détruit le système électrique et n'ont pas de solutions», a réagi sur Twitter, le chef de l'opposition, Juan Guaido, président du Parlement.

L'opposition vénézuélienne met généralement les pannes de courant sur le compte de l'«incurie» et de la «corruption» au sein du gouvernement de Nicolas Maduro. La société nationale de production d'électricité, Corpoelec, a quant à elle simplement indiqué qu'une panne touchait plusieurs secteurs de la capitale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Electro Man le 23.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    New York n'est pas mieux que le Venezuela donc.

Les derniers commentaires

  • Electro Man le 23.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    New York n'est pas mieux que le Venezuela donc.