Turbulences sur un vol Air Canada

12 juillet 2019 12:34; Act: 12.07.2019 14:13 Print

«On a tous été projetés au plafond, les gens volaient»

Un appareil reliant Vancouver à Sydney a dû se poser en urgence, jeudi, à Hawaï. Environ 35 personnes ont été légèrement blessées.

Sur ce sujet
Une faute?

Un vol Air Canada reliant Vancouver à Sydney a dû se poser en urgence jeudi, à Hawaï, après avoir affronté des «turbulences imprévues et soudaines», a indiqué la compagnie aérienne, selon laquelle «environ 35 personnes» ont subi des «blessures mineures».

Le vol AC33 a affronté ces turbulences «environ deux heures après avoir survolé Hawaï, puis a été dérouté sur Honolulu», la capitale de cet État américain du Pacifique, a déclaré à l'AFP, une porte-parole d'Air Canada. L'appareil, un Boeing 777-200, «a atterri normalement» à 6h45 à Hawaï (18h45 au Luxembourg), et «par mesure de précaution, du personnel médical étaient en attente pour aider les passagers», a-t-elle noté. «Environ 35 personnes semblent avoir subi des blessures mineures», a poursuivi la porte-parole.

«Des montagnes russes, mais pas plaisantes»

Selon une passagère, Jess Smith, interviewée par la télévision locale KHON, dès que les turbulences ont commencé «on a tous été projetés au plafond, tout tombait... les gens volaient». «Ça ressemblait un peu à des montagnes russes, mais pas plaisantes», a pour sa part décrit une voyageuse australienne. L'avion a rapidement décroché et «des gens qui n'avaient pas mis leur ceinture de sécurité étaient suspendus en l'air, leur tête tapait le plafond, c'était très intense», selon un autre passager, Fais Asad, également interrogé par KHON.

Selon un porte-parole de l'autorité américaine de l'aviation civile cité par la télévision canadienne CBC, l'incident est intervenu à une altitude de 36 000 pieds (10 973 mètres), à 966 km au sud-ouest d'Honolulu. L'avion d'Air Canada transportait 269 passagers et 15 membres d'équipage. La première compagnie canadienne a pris des mesures «pour les passagers, notamment en ce qui concerne l'hébergement à l'hôtel et les repas à Honolulu», et examinait jeudi soir «les options pour la reprise du vol», a conclu sa porte-parole.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Enna le 12.07.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà pourquoi il faut garder sa ceinture attachée pendant toute la durée d'un vol...

  • LuxThill le 14.07.2019 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ça s’appelle un vol zéro G!

Les derniers commentaires

  • LuxThill le 14.07.2019 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ça s’appelle un vol zéro G!

  • Enna le 12.07.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà pourquoi il faut garder sa ceinture attachée pendant toute la durée d'un vol...

    • Dulux le 12.07.2019 14:55 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement. je ne vois pas en quoi la ceinture gene en plus.

    • Simone le 12.07.2019 15:23 Report dénoncer ce commentaire

      Eh oui. Malheureusement peu de passagers le font ....

    • Compris ! le 12.07.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

      Ceux-ci ont compris la lecon enfin !