Exploit au Népal

27 mars 2018 15:31; Act: 27.03.2018 15:45 Print

Paraplégique, il gagne un camp de base de l'Everest

Scott Doolan, 28 ans, est le premier paraplégique à avoir atteint un camp de base de l'Everest, à 5 364 mètres d'altitude.

storybild

Une roue de son fauteuil s'est cassée.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Australien en fauteuil roulant a atteint un camp de base de l'Everest par ses propres moyens, et s'est dit «honoré» d'être le premier paraplégique à faire ce trek pour l'essentiel sans aide.

Scott Doolan, 28 ans, a atteint dimanche le versant sud de la plus haute montagne du monde, côté népalais, à 5 364 mètres d'altitude, un endroit qui n'est généralement accessible qu'à pied ou en hélicoptère. Il lui a fallu dix jours pour y arriver, à peine plus que pour une personne valide, en se déplaçant sur un terrain rocheux et en haute altitude en fauteuil roulant lorsque cela était possible, ou bien sur ses mains ou en étant quelque fois porté. Il a souffert d'une fracture du coccyx pendant son périple.

En approchant du but, «je peinais à respirer car je marchais sur mes mains, mais je me souviens simplement avoir regardé vers le haut et vu une vingtaine de personnes. Une fois que je suis arrivé, elles ont toutes commencé à m'applaudir», a déclaré M. Doolan, qui s'est dit «honoré».

Des obstacles

Quand il marchait sur ses mains, il portait cinq paires de gants. Au septième jour, l'une des roues avant de son fauteuil roulant s'est casée. «J'étais assez effondré. Je me suis simplement retrouvé seul sur un rocher en me demandant comment j'allais faire», a raconté l'Australien.

L'équipe a attaché une corde à la partie cassée du fauteuil pour qu'il ne bascule plus. Mais négocier des chemins étroits est devenu encore plus difficile.

M. Doolan, en fauteuil roulant depuis l'âge de 17 ans à la suite d'une fracture de la colonne vertébrale due à un accident de moto, a passé huit mois à s'entraîner pour ce trek. Il a fait des exercices cardiovasculaires quotidiens pour renforcer le haut du corps. Mais en dépit de tous les efforts pour se préparer, le trek était «100% plus difficile» qu'il ne l'avait imaginé.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cloclo le 27.03.2018 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo !!!quel courage! félicitations à cet athlète.

  • Orakh le 27.03.2018 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon plus grand respect à lui !

Les derniers commentaires

  • cloclo le 27.03.2018 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo !!!quel courage! félicitations à cet athlète.

  • Orakh le 27.03.2018 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon plus grand respect à lui !