Bill Gates sur CNN

14 décembre 2020 15:26; Act: 14.12.2020 16:47 Print

«Pas de retour à la normale avant 2022»

Le milliardaire américain estime que les bars et restaurants doivent rester fermés pour lutter contre le Covid, et que la solution réside dans une vaccination de masse.

Sur ce sujet
Une faute?

Au cœur des théories complotistes les plus farfelues depuis le début de la pandémie, le milliardaire Bill Gates est aussi l'une des personnalités qui a investi le plus d'argent pour le développement d'un vaccin, via sa fondation. Une parole scrutée, donc, alors que la planète espère la fin de la crise sanitaire dans les mois à venir.

Mais pour le fondateur de Microsoft, il faudra encore attendre et ne pas compter sur un retour à la normale «avant l'année 2022». Dans ces conditions, Bill Gates préconise l'annulation des grands événements avec du public et la fermeture prolongée des bars et restaurants pendant les six prochains mois.

«Pire que ce que j'avais prédit»

Selon le deuxième homme le plus riche de la planète, qui s'exprimait sur CNN, les États-Unis devraient se rapprocher de conditions «presque normales» à l'été 2021. À condition toutefois de limiter le risque de réintroduction du virus. Pour s'en prémunir, Bill Gates appelle le plus grand nombre à se faire vacciner mais invite également les États-Unis à «aider» les autres pays à vaincre le Covid-19.

Le milliardaire s'est également montré sévère avec le bilan de son pays en matière de lutte contre le Covid: «Je pensais que l'on se débrouillerait mieux que ça pour limiter l'impact du virus. Nous n'avons pas les pires résultats, mais ce qui m'a surpris, c'est que les conséquences économiques ont été pires que ce que j'avais prédit».

(th/L'essentiel)