En Chine

27 décembre 2019 15:05; Act: 27.12.2019 15:17 Print

Pékin lance une puissante fusée Longue Marche-​​5

La fusée est partie vendredi du site de Wenchang. Il s'agit du troisième lancement de l'engin spatial depuis 2016.

storybild

La fusée lourde Long Mars 5 décollant de son centre de lancement à Wenchang, dans le sud de la Chine (2016). (photo: archive)

Sur ce sujet
Une faute?

La Chine a lancé vendredi une fusée Longue Marche-5, un des lanceurs les plus puissants au monde, étape cruciale pour une mission sur Mars programmée en 2020. Cette fusée Longue Marche-5 est partie du site de Wenchang, dans l'île tropicale de Hainan, à 20h45 locales (12h45 GMT), selon des images diffusées en direct par la télévision d’État CCTV.

Il s'agit du troisième lancement de l'engin spatial depuis 2016. Lors du premier, en juillet 2017, Pékin avait essuyé un échec dans son ambitieuse conquête spatiale, lorsqu'une précédente Longue Marche-5 s'était écrasé en mer peu après le décollage.

Selon le site internet spécialisé NASASpaceflight.com, la fusée lancée vendredi emporte un satellite de télécommunications d'un poids maximum de quatorze tonnes, qui doit être placé en orbite géostationnaire.

Cette capacité fait du lanceur chinois l'équivalent de la fusée européenne Ariane-5, de l'américaine Delta IV Heavy, ou de la russe Proton M. Il est surtout un des maillons fondamentaux du programme spatial chinois en 2020 et au-delà.

Première sonde martienne chinoise

«La fusée Longue Marche-5 est chargée d'importantes missions», avait assuré samedi dernier le directeur adjoint de l'Administration nationale de l'espace, Wu Yanhua.

«Si ce vol est réussi, elle devra s'acquitter d'une série de missions cruciales, dont le lancement de la première sonde martienne chinoise, de la sonde lunaire Chang'e-5 et d'un module central de la station spatiale habitée», avait-il précisé, alors que la fusée était acheminée sur son pas de tir.

Le satellite Shijian-20 emporté par la fusée géante doit évoluer jusqu'à 36 000 km de la Terre, selon la revue spécialisée digitaljournal.com.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 27.12.2019 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique continuer de detruire le monde avec vos fusees..

  • Mu le 27.12.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et après on parle de pollution qui pollue le plus ? les fusées les avions, etc ou les gens qui vivent normalement pfff

  • Vacancier le 28.12.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tellement vrai; l'hydrogène et l'oxygène utilisés pour propulser les fusées ça pollue vachement beaucoup...

Les derniers commentaires

  • Vacancier le 28.12.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tellement vrai; l'hydrogène et l'oxygène utilisés pour propulser les fusées ça pollue vachement beaucoup...

  • Mu le 27.12.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et après on parle de pollution qui pollue le plus ? les fusées les avions, etc ou les gens qui vivent normalement pfff

  • Ben le 27.12.2019 16:45 Report dénoncer ce commentaire

    Quand même c'est pour assurer après plus tard la paix dans le monde, il faut arrêter de critiquer tout le temps !

  • Paul le 27.12.2019 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique continuer de detruire le monde avec vos fusees..