L'évolution dans le monde

23 mars 2020 19:47; Act: 15.07.2020 21:49 Print

Les femmes enceintes dans les groupes à risques

L'épidémie du coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, 13 346 550 cas ont été recensés depuis décembre dans 196 pays et territoires. Plus de 578 746 personnes sont mortes, majoritairement en Europe. Mais au moins 7,2 millions de patients sont considérés comme guéris.

• Le Luxembourg compte 5 122 cas confirmés de coronavirus et 111 décès.

• Les États-Unis sont le pays le plus touché du monde depuis le 11 avril, avec notamment plus de 136 466 morts.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.

Mercredi 15 juillet

12h45 Les femmes enceintes dans les groupes à risques

Au tout début de la crise de coronavirus, les informations provenant de Chine, d'Italie et des États-Unis étaient «rassurantes». Les femmes enceintes ne semblaient pas présenter plus de risques que la population du même âge, explique le professeur David Baud, chef du Service de gynécologie et obstétrique du CHUV, à Lausanne. Mais des données plus récentes ont nettement rebattu les cartes: on estime désormais que les femmes enceintes ont trois à cinq fois plus de risques de développer une forme sévère du Covid-19. Et on sait que le virus n'est pas sans conséquence pour le bébé.

«La maladie induit des changements dans le placenta, qui peut être infecté. Cela laisse supposer que les bébés sont moins bien nourris in utero et qu'ils pourraient développer un retard de croissance», précise le professeur Baud. Les spécialistes n'ont pas constaté de malformation. Mais un retard de croissance à la naissance implique que les nourrissons sont plus petits, plus faibles et ont plus de risques de tomber malades.

«Nous savons depuis peu que le virus peut atteindre le fœtus, même en fin de grossesse», ajoute le médecin. «L'impact d'une infection maternelle aux 1er et 2e trimestres reste encore mal connu, raison pour laquelle les patientes infectées doivent être étroitement suivies le reste de la grossesse».

Mardi 14 juillet

11h10 Le port du masque, un «moindre mal» pour éviter un reconfinement

Le port du masque est un «moindre mal» pour éviter un reconfinement, a estimé mardi, Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Pompidou, à Paris, en suggérant qu'il soit remboursé par la sécurité sociale.

«Il y a un vrai sujet sur le relâchement des gestes barrières, c'est bien montré par toutes les enquêtes d'opinion, il suffit d'aller dans la rue pour voir. Il y a plus de cas (du Covid) qui sont détectés en ville», a-t-il déclaré sur Sud Radio.

«Si on laisse faire, qu'on ne réagit pas, on peut se retrouver dans quelques semaines, dans quelques mois, dans une situation à devoir éventuellement reconfiner. Ce serait catastrophique», a-t-il poursuivi, alors que Santé publique France a constaté, la semaine dernière, une légère augmentation de la circulation du coronavirus.

07h20 Royaume-Uni: une deuxième vague hivernale pourrait faire 120 000 morts

Une deuxième vague de nouveau coronavirus cet hiver pourrait faire jusqu'à 120 000 morts dans les hôpitaux du Royaume-Uni dans un «scénario du pire raisonnable» sans préparation adéquate, selon une étude de l'Académie des sciences médicales publiée mardi.

«Ce n'est pas une prédiction, c'est une possibilité», a souligné dans un communiqué le Pr Stephen Holgate, qui a dirigé la réalisation de ce rapport de 37 experts, commandé par le gouvernement de Boris Johnson. Le rapport prévient qu'une «préparation intense» est nécessaire dès à présent pour réduire les risques que le service public de santé, le NHS, ne soit submergé pendant l'hiver. Certaines recherches laissent craindre que le nouveau coronavirus - qui a fait près de 45 000 morts au Royaume-Uni, pays le plus durement touché en Europe - se propage davantage pendant la saison froide.


Lundi 13 juillet

18h Le monde ne va pas revenir à la normalité dans un «avenir prévisible»

Le monde ne va pas revenir à l'«ancienne normalité dans un avenir prévisible», a estimé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), au lendemain d'une journée record de 230 000 nouveaux cas de coronavirus. «Le virus reste l'ennemi public numéro un, mais les actions de nombreux gouvernements et personnes ne reflètent pas cela», a déclaré aux médias, le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en estimant que «trop de pays vont dans la mauvaise direction».

14h Manille se reconfine aussi

Environ 250 000 habitants de Manille vont à nouveau être confinés, a indiqué un représentant officiel lundi, après une flambée des cas de coronavirus dans le pays. Les habitants de Navotas, une des 16 villes qui composent la tentaculaire capitale de 12 millions d'habitants, devront ainsi rester à leur domicile durant deux semaines. Cette mesure intervient six semaines après la fin d'un premier confinement, parmi les plus longs au monde. «Je ne sais pas si c'est une solution, mais je suis certain que si je fais cela, le nombre de cas n'augmentera pas», a affirmé sur une radio Toby Tiangco, le maire de cette ville.

12h47 Tanger reconfinée

La ville de Tanger, ville d'environ un million d'habitants dans le nord du Maroc, va être reconfinée à partir de lundi midi, après l'apparition de foyers épidémiques, ont annoncé les autorités marocaines.

Les transports publics seront suspendus, les cafés, centres commerciaux, marchés et espaces publics fermés, et les contrôles renforcés, afin que les habitants ne quittent leurs domiciles «qu'en cas de nécessité extrême», a précisé le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué.

5h30 Le Mexique devient le 4e pays le plus endeuillé

Le Mexique est devenu dimanche le quatrième pays comptant le plus de décès du Covid-19, devant l'Italie, selon un bilan établi par l'AFP d'après des sources gouvernementales.

«Il y a au Mexique 299 750 cas de contamination confirmés et 35 006 décès», ont indiqué les autorités sanitaires mexicaines sur Twitter. L'Italie recense dimanche 34 954 décès des suites du coronavirus.

Au cours des dernières 24 heures, le Mexique a enregistré 4 482 nouveaux cas et 276 décès supplémentaires, selon la même source. Les États-Unis sont en tête de la liste des pays les plus endeuillés de la planète avec plus de 135 000 morts, suivis du Brésil, du Royaume-Uni et depuis dimanche du Mexique.

5h Encore près de 60 000 contaminations en plus aux États-Unis en 24h

Les États-Unis, le pays le plus affecté par la pandémie de coronavirus, ont recensé, dimanche, 59 747 nouvelles contaminations en 24 heures, selon le bilan quotidien de l'Université Johns Hopkins.

Le nombre de cas confirmés s'établit à 3 301 820 et le nombre de décès à 135 171 (442 de plus en 24h), selon cette université basée à Baltimore (est) et dont les bilans font référence. Samedi, le nombre de nouvelles infections aux États-Unis avait atteint un record de 66 528 en 24h.

3h Près de 10 millions d'enfants risquent de ne jamais retourner à l'école

Avant la pandémie, 258 millions d'enfants et adolescents se trouvent déjà en dehors du système éducatif dans le monde. Jusqu'à 1,6 milliard d'élèves ont dû quitter les cours (de l'école à l'université) à cause de la pandémie, selon le rapport.

Dans douze pays, principalement en Afrique centrale et de l'Ouest, ainsi qu'au Yémen et en Afghanistan, les enfants sont confrontés à un risque «extrêmement fort» de ne pas retourner à l'école après le confinement, particulièrement les filles.

L'association appelle les créanciers commerciaux à suspendre le remboursement de la dette des pays pauvres, mesure qui pourrait selon elle permettre de débloquer 14 milliards de dollars pour investir dans l'éducation.


Dimanche 12 juillet

18h Les habitants d'une zone en Catalogne reconfinés à domicile

Les autorités de la région de Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, ont ordonné dimanche le reconfinement à leur domicile des habitants de la zone située autour de la ville de Lérida, en raison d'une forte hausse du nombre des cas de Covid-19.

«La population devra rester» chez elle, a annoncé la responsable régionale de la Santé Alba Verges au cours d'une conférence de presse. La zone concernée, comptant plus de 200 000 habitants, avait déjà été isolée du reste de la Catalogne, samedi dernier.

17h Un haut responsable de santé n'exclut pas de nouveaux confinements

«Tout devrait être envisagé» pour éviter la propagation du coronavirus dans les États américains où elle accélère, y compris un retour à des confinements plus strict, a estimé dimanche le secrétaire adjoint à la Santé, Brett Giroir, au lendemain d'un nouveau record de cas positifs aux États-Unis.

Plus de 66 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en une journée samedi, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

17h Plus de 20 000 décès au Moyen-Orient

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 20 000 morts au Moyen-Orient, dont plus de la moitié en Iran, selon un bilan établi par l'AFP, à partir de sources officielles, dimanche, à 10h GMT.

Avec un total de 20 005 morts (pour 907 736 cas), le Moyen-Orient reste toutefois une région relativement épargnée par la pandémie de Covid-19, qui a tué au moins 565 166 personnes dans le monde.

15h25 Jean Castex en Guyane face à l'épidémie de coronavirus

Le Premier ministre Jean Castex est arrivé dimanche en Guyane pour une visite express de huit heures sur place, pour assurer de «la pleine mobilisation de l’État» dans ce territoire français d'Amérique du Sud confronté à l'épidémie galopante de coronavirus.

Pour son premier déplacement en Outre-mer depuis sa nomination à Matignon, Jean Castex devrait se concentrer sur la question sanitaire de ce territoire de 300 000 habitants grand comme le Portugal, en pleine phase ascendante de l'épidémie de Covid-19 et où les centres hospitaliers sont en forte tension.

13h30 La Hongrie se ferme à l'Afrique, à une grande partie de l'Asie et à certains pays d'Europe

La Hongrie va interdire mardi l'accès à son territoire aux résidents des pays africains, de la plupart des pays asiatiques et de certains États européens, son gouvernement invoquant dimanche la recrudescence mondiale des cas de coronavirus.

À partir de mardi à minuit, Budapest va introduire un système de feu tricolore et les habitants des pays classés en «zone rouge» ne seront plus autorisés jusqu'à nouvel ordre à pénétrer dans ce pays d'Europe centrale, jusqu'à présent relativement épargné par la pandémie.

13h Reprise des cultes en public à l'église évangélique de Mulhouse

Les cultes ouverts au public ont repris dimanche avec des mesures sanitaires strictes à l'église évangélique de la Porte ouverte chrétienne à Mulhouse (Haut-Rhin), à l'origine de l'un des principaux foyers épidémiques du nouveau coronavirus dans le pays en février, selon l'église.

«Tout s'est bien passé, nous étions contents. Il y avait beaucoup d'émotions, pour certains c'était comme une renaissance», a commenté auprès de l'AFP, la chargée de communication de la Porte ouverte, Nathalie Schnoebelen.

11h Le bilan de la pandémie dans le monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 565 363 morts dans le monde, depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP, à partir de sources officielles dimanche, à 11h GMT.

Plus de 12 741 270 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie et au moins 6 792 900 malades sont aujourd'hui considérés comme guéris.

9h Dans un restaurant, des mannequins pour lutter contre la pandémie

À Montréal, un restaurant s'est associé à un designer de mode pour installer une trentaine de mannequins entre les tables avec un double objectif: assurer la distanciation physique puis vendre les vêtements aux enchères à des fins caritatives.

«On a voulu donner plus d'espace aux clients», explique à l'AFP, Jérémie Bastien, chef et propriétaire du restaurant Le Monarque, dans le Vieux-Montréal.

Alors que les commerces commencent timidement à rouvrir leurs portes dans la métropole québécoise, épicentre de l'épidémie de coronavirus au Canada, le Monarque a relancé ses fourneaux il y a quelques jours, avec le souci de faire respecter la distanciation sociale.

5h07 Trump masqué pour la première fois, record de contaminations aux États-Unis

Le président Donald Trump est apparu pour la première fois samedi portant en public un masque de protection contre le coronavirus, le jour où les États-Unis ont enregistré un nouveau record de contaminations.

Les États-Unis ont recensé samedi 66 528 nouveaux cas de Covid-19 en 24h, un nouveau record pour ce pays, le plus durement frappé au monde par la pandémie, selon l'Université Johns Hopkins. Le nombre total de cas confirmés depuis le début de l'épidémie s'élève samedi à 3 242 073, selon cette université basée à Baltimore (est) et dont les bilans font référence. Le nombre de décès s'élève quant à lui à 134 729, soit 760 de plus que vendredi.

Le nombre quotidien de nouvelles infections a dépassé les 60 000 pour la cinquième journée d'affilée aux États-Unis où, de l'aveu même des autorités sanitaires, l'épidémie est hors de contrôle dans plusieurs États.


Samedi 11 juillet

20h25 Disney World rouvre ses portes, en pleine flambée du coronavirus en Floride

Une partie du parc d'attractions Disney World a rouvert ses portes samedi à Orlando, après quatre mois de fermeture, sur fond d'accélération rapide de la pandémie en Floride, qui enregistre des milliers de nouveaux cas de coronavirus chaque jour. Ils étaient plusieurs centaines à faire la queue samedi matin avant l'ouverture du Magic Kingdom, l'un des deux espaces à accueillir du public avec l'Animal Kingdom.

18h Réouverture partielle des chutes d'Iguazú en Argentine

Les chutes d'Igazú, considérées comme une des sept merveilles naturelles du monde, ont partiellement rouvert samedi côté argentin après 100 jours de fermeture liée à la pandémie de coronavirus. «Cette réouverture indique l'espoir et le début d'une nouvelle étape que nous traversons dans le contexte de la pandémie mondiale», a affirmé à la presse Claudio Filippa, maire de la ville de Puerto Iguazú, située à proximité des chutes.

15h30 Plus de 560 000 morts dans le monde

La pandémie a fait plus de 560 000 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 14h. Plus de 12,5 millions de cas d'infection au Covid-19 ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 134 097 décès. Suivent le Brésil avec 70 398 morts, le Royaume-Uni (44 650), l'Italie (34 938), le Mexique (34 191) et la France où le bilan dépasse désormais les 30 000 morts (30 004).

15h Six joueurs de l’Étoile rouge de Belgrade testés positifs

Six joueurs de l’Étoile rouge de Belgrade ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé samedi le champion en titre de Serbie, pays en proie à une recrudescence de la pandémie. «Ces joueurs ne participeront pas à la première phase du stage de préparation et seront en isolement au cours des deux semaines à venir», a indiqué le club de foot dans un communiqué. «L’Étoile rouge entreprend toutes les mesures nécessaires de protection», a-t-on ajouté de même source.

Vendredi 10 juillet

21h15 La France franchit le cap des 30 000 morts

La France a franchi vendredi le cap des 30 000 décès liés au Covid-19, avec 25 nouveaux décès enregistrés en 24 heures dans les hôpitaux, a annoncé la Direction générale de la Santé (DGS).

Cette annonce intervient alors que l'agence sanitaire Santé publique France a relevé une «nouvelle tendance à l'augmentation de la circulation du virus SARS-CoV-2» en France métropolitaine et que les autorités ont appelé vendredi à «la vigilance» face au risque d'une deuxième vague de l'épidémie.

La baisse du nombre de malades atteints d'une forme grave en réanimation se poursuit, passant sous la barre des 500, à 496 (-16 en 24 heures), précise la DGS dans un communiqué.

19h15 «Non, les États-Unis ne s'en sortent pas bien»

Le plus haut expert en maladies infectieuses du gouvernement américain, Anthony Fauci, tire un bilan beaucoup plus négatif de la gestion de crise aux États-Unis que son président, Donald Trump.

Certaines parties du pays, comme New York, «ont pris le contrôle des choses», a dit Anthony Fauci, au site FiveThirtyEight jeudi. «Mais en tant que pays, quand nous nous comparons à d'autres pays, je ne crois pas qu'on puisse dire que nous nous en sortions bien. Ce n'est tout simplement pas le cas», a-t-il averti.

L'immunologue sonne l'alarme depuis des jours dans des interviews face à l'explosion du nombre de nouveaux cas dans le Sud et l'Ouest des États-Unis. Le pays a encore battu un record jeudi avec 65 000 cas détectés en 24 heures - de l'ordre de deux fois plus qu'aux pics du printemps, quand l'épicentre se trouvait à New York.

18h Aggravation aux États-Unis, vigilance en Europe

L'épidémie de nouveau coronavirus continue de s'aggraver vendredi, aux États-Unis, dont le président Donald Trump persiste dans le déni, tandis que l'Europe qui se déconfine maintient une vigilance inquiète.

En Europe, le président du Conseil européen, Charles Michel, a exhorté vendredi les 27 pays de l'UE à se mobiliser pour un vaste plan de relance de l'économie européenne, plongée en récession par la pandémie. «Il est temps d'agir, il est temps de décider», a-t-il déclaré. Les 27 doivent se réunir la semaine prochaine, à ce sujet, et apparaissent divisés.

La situation en Europe paraît sous contrôle pour le moment, malgré de nouveaux foyers qui suscitent une vigilance inquiète. Le continent reste le plus durement touché avec plus de 200 000 morts, dont plus des deux tiers au Royaume-Uni, en Italie, en France et en Espagne.

16h50 Les écoles seront fermées à partir de lundi, à Hong Kong

Les écoles de Hong Kong vont à nouveau fermer après un regain épidémique des cas de coronavirus, a annoncé vendredi, le ministère de l'Éducation du territoire. Les écoles seront fermées à compter de lundi, quelques jours avant le début normalement prévu des vacances d'été, a expliqué Kevin Yeung.

Hong Kong a enregistré ces derniers jours une «hausse exponentielle» des cas locaux de transmission du coronavirus. Ainsi, vendredi, le centre financier a enregistré 38 nouveaux cas confirmés, dont 32 contaminations locales.

Cette recrudescence du virus inquiète les autorités de ce territoire de 7,5 millions d'habitants qui avait jusqu'à présent réussi à enrayer les contaminations locales. La vie quotidienne avait ainsi repris un cours normal pour les habitants de la ville qui n'ont jamais été confinés.

15h10 En Indonésie, un responsable impose le voile au lieu du masque

Un responsable indonésien a demandé aux femmes fonctionnaires de sa région de porter un voile sur le visage au lieu d'un masque pour se protéger du coronavirus, déclenchant une controverse dans l'archipel.

Des défenseurs des droits des femmes ont souligné qu'un voile cachant le nez et le bas du visage, appelé aussi niqab, n'offrait pas de protection suffisante et apparaissait comme une nouvelle tentative d'imposer un code vestimentaire conservateur aux femmes, dans le pays qui compte la plus grande population musulmane au monde.

«C'est uniquement pour la prévention du Covid-19. Ce n'est pas fondé sur les enseignements religieux radicaux ou le fanatisme», s'est défendu Mohammad Suhaili Fadhil Thohir, régent du district central de Lombok, île indonésienne voisine de Bali.

Il a souligné à l'AFP que la règle n'était imposée que le vendredi, aux seules musulmanes, et qu'aucune sanction n'était prévue pour celles qui ne s'y plieraient pas.


Jeudi 9 juillet

18h45 Port du masque obligatoire en plein air, mais pas à la plage et à la piscine

L'archipel espagnol très touristique a décidé jeudi de renforcer à son tour le port obligatoire du masque, comme la Catalogne. De nouveaux foyers de contagion du coronavirus sont apparus en Espagne.

Dès lundi, aux Baléares, il sera obligatoire «sur la voie publique et en plein air» dès qu'il est possible de «rencontrer quelqu'un d'autre», ainsi que «dans les espaces publics fermés», a annoncé une conseillère technique du gouvernement régional, Marga Frontera. Ce qui signifie qu'il faudra le porter tout le temps dans la rue.

Le masque ne sera en revanche pas obligatoire à la plage ou à la piscine, ni lorsque l'on fait du sport, a-t-elle précisé à la presse.

13h45 L'OMS lance un comité d'évaluation de la gestion de la crise

L'Organisation mondiale de la santé, vivement critiquée pour sa réponse à de pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi la création d'un panel indépendant d'experts, dont le mandat sera élaboré en consultation avec les États membres.

«Je suis fier d'annoncer que l'ancienne première ministre Helen Clark (Nouvelle-Zélande) et l'ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf (Liberia) ont accepté de coprésider le comité d'évaluation, que nous appelons le panel indépendant pour la préparation et la réponse aux pandémies», a annoncé le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, devant les diplomates des États membres.

12h44 Plus de 12 millions d'infections

Plus de 12 millions de cas du nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus de la moitié aux États-Unis et en Amérique Latine, selon un comptage réalisé par l'AFP, à partir de sources officielles, jeudi, à 11h55.

Au moins 12 063 425 cas d'infection, parmi lesquels 549 451 décès, ont été recensés, notamment aux États-Unis, pays le plus touché avec 3 055 101 cas dont 132 309 décès, et au Brésil (1 713 160 cas dont 67 964 décès). Le nombre de cas déclarés dans le monde a doublé depuis le 31 mai, et plus de 1,3 million de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés ces sept derniers jours.

Ce total ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant notamment que les cas graves.

12h30 221 morts en 24h en Iran, un record

L'Iran a annoncé jeudi un nouveau record de mortalité due au coronavirus, le quatrième en onze jours dans ce pays où l'épidémie gagne nettement du terrain depuis plusieurs semaines.

«Malheureusement, au cours des dernières 24 heures, nous avons perdu 221 de nos compatriotes à cause de la maladie de Covid-19, le nombre de morts atteint désormais 12 305», a déclaré Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, lors d'un point de presse télévisé.


Mercredi 8 juillet

18h30 Trois millions de cas aux États-Unis

Les États-Unis ont franchi mercredi la barre fatidique des trois millions de cas de nouveau coronavirus, au lendemain de l'amorce officielle de leur retrait de l'Organisation mondiale de la Santé et de l'annonce par le président brésilien Jair Bolsonaro, ouvertement sceptique sur la pandémie, qu'il a lui-même contracté le Covid-19.

Après une stabilisation de l'épidémie dans ses premiers foyers, notamment à New York, les États-Unis connaissent depuis quelques semaines une flambée des infections dans le Sud et l'Ouest.

Les Américains ne sont jamais sortis de leur première vague, qui s'est déplacée géographiquement, et les indicateurs sont au rouge dans plusieurs des États les plus peuplés, comme le Texas et la Floride.

16h30 Le Soudan allège ses mesures de restrictions

Le Soudan a décidé d'alléger à partir de mercredi le couvre-feu décrété en avril ainsi que plusieurs mesures prises pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus, selon l'agence de presse nationale SUNA.

«Le couvre-feu entrera en vigueur entre 18h et 6h (16h et 4h GMT) (...) et les services administratifs rouvriront progressivement à compter de dimanche» 19 juillet, avait déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, Fayçal Mohamed Saleh à SUNA.

Cette décision intervient alors que le nombre de nouvelles infections quotidiennes décroît depuis deux semaines. Le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19 au Soudan s'élève à 9 997 cas dont 622 décès. Le 16 avril, les autorités avaient décrété un confinement total dans l'État de Khartoum, la capitale, qui a été continuellement renouvelé mais peu suivi. Rapidement, un couvre-feu strict avait été imposé de 15h à 6h heures (13h à 4h GMT), avec toutefois une circulation tolérée durant le reste de la journée. En mars, le pays avait instauré l'état d'urgence face à la crise sanitaire, fermant ses écoles, ses universités, ainsi que la quasi-totalité de ses frontières.

16h20 L'Iran dépasse la barre des 12 000 morts

L’Iran a dépassé la barre des 12 000 morts du nouveau coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités qui envisagent un retour des mesures de restrictions dans la capitale Téhéran pour contenir la propagation du virus.

La République islamique, qui a confirmé officiellement ses premiers cas de coronavirus en février, reste de loin le pays le plus touché par la pandémie au Proche et Moyen-Orient. L'Iran fait face depuis plusieurs semaines à une hausse des nouveaux cas confirmés et des décès.

«Téhéran est confronté à une situation très fragile», a déclaré pour sa part le coordinateur de la lutte contre la maladie à Téhéran Aliréza Zali, cité par l'agence de presse ISNA.

16h La Chine a «profité» de la pandémie pour «harceler» d'autres pays

La Chine a «profité» de la pandémie de nouveau coronavirus pour «harceler» d'autres pays et imposer sa nouvelle loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, a estimé mercredi l'ancien gouverneur de l'ex-colonie britannique, Chris Patten.

«Ce qui s'est passé à Hong Kong n'est qu'une partie d'une plus large série d'actions menées par le parti communiste chinois pour profiter du fait que nous sommes concentrés sur le coronavirus», a déclaré M. Patten, qui a gouverné Hong Kong pendant les cinq années qui ont précédé la rétrocession à la Chine en 1997.

«De l'Inde au Japon (...), de l'Australie au Canada, les Chinois ont mené des actions de harcèlement à travers le monde», a déclaré M. Patten, actuellement chancelier de l'université d'Oxford, lors d'une conférence en ligne organisée par des députés britanniques.

15h L'Ouzbékistan reconfine face à la hausse des cas

L'Ouzbékistan a ordonné mercredi l'entrée en vigueur d'un nouveau confinement à partir de vendredi pour contrer le nouveau coronavirus, devenant le troisième pays d'Asie centrale à voir repartir l'épidémie après l'assouplissement des restrictions en mai et juin.

Les restaurants, salles de sports, piscines et commerces non alimentaires font partie des lieux qui resteront fermés du 10 juillet au 1er août, selon une décision prise par la Commission gouvernementale sur le coronavirus. Les mariages, qui étaient de nouveau autorisées avec un nombre d'invités réduits, seront aussi interdits.

13h Même à la plage, pensez à la deuxième vague, préviennent les autorités

C'est l'été, les vacances, le temps de l'insouciance, mais attention: le coronavirus est toujours là, avec le risque d'une deuxième vague épidémique dans les mois voire les semaines à venir, martèlent autorités et professionnels de santé ces derniers jours.

«Il faut se préparer à une reprise de l'épidémie (de Covid-19), voire à une deuxième vague», a estimé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, dans le Figaro mercredi.

Depuis la levée progressive du confinement le 11 mai, les indicateurs sont au vert en métropole: sur «près de 300 000 tests par semaine», seul 0,94% étaient positifs pour la semaine du 22 juin, hors Guyane où l'épidémie s'accélère, selon le Pr Salomon.

Pour autant, il faut «anticiper un rebond épidémique cet automne ou cet hiver» car le «virus (...) circule toujours», a prévenu le numéro 2 du ministère de la Santé, en appelant au respect des mesures barrières pour l'éviter.


Mardi 7 juillet

22h50 Extrême pauvreté: 50 millions d'Africains menacés

Près de 50 millions d'Africains pourraient basculer dans l'extrême pauvreté en raison des conséquences économiques de l'épidémie, selon la Banque africaine de développement (BAD).

Entre 24,6 et 30 millions d'emplois seront perdus cette année. Le Nigeria, État très dépendant du secteur pétrolier, et la République démocratique du Congo (RDC) pourraient être les pays les plus affectés du continent.

19h50 Nouveau couvre-feu en Serbie

Le président serbe Aleksandar Vucic a annoncé mardi l'instauration d'un nouveau couvre-feu, le week-end, en raison d'un rebond alarmant de la pandémie du coronavirus, avec un nombre record de morts en une seule journée.

Après avoir maîtrisé la première vague de l'épidémie début mai, ce pays des Balkans recense une résurgence du nombre des cas, passant officiellement d'une cinquantaine de contaminations quotidiennes voici un mois à environ 300 voire 350 aujourd'hui. Les autorités ont fait état mardi du décès de 13 personnes, le plus grand bilan quotidien officiellement annoncé jusque ici.

13h39 Bolsonaro annonce avoir été testé positif au virus

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé mardi avoir été testé positif au nouveau coronavirus, qu'il n'a cessé de minimiser depuis le début de la pandémie et qui a déjà fait plus de 65 000 morts dans son pays.

«Le résultat positif (du test) vient d'arriver», a déclaré le chef de l'État, 65 ans, lors d'un entretien à plusieurs chaînes de télévision, après avoir eu de la fièvre la veille.

13h39 Le bilan continue à s'aggraver

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 538 326 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie, fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP, à partir de sources officielles, mardi, à 13h.

Plus de 11 645 810 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 6 116 100 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

12h10 L'Iran annonce un nouveau record avec 200 morts en 24 heures

Les autorités iraniennes ont annoncé mardi un nouveau record de morts provoqués par le nouveau coronavirus, avec 200 décès en une journée. «Malheureusement, au cours des 24 dernières heures, nous avons perdu 200 de nos compatriotes, ce qui porte le nombre total de victimes (du virus) à 11 931», a indiqué à la télévision d'État, Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé.

11h55 L'Inde passe la barre des 20 000 morts

L'Inde a franchi mardi la barre des 20 000 morts officiellement attribués à la pandémie de coronavirus, qui fait toujours rage dans le pays d'Asie du Sud et a poussé Bombay à ouvrir quatre nouveaux hôpitaux de campagne.

L'épidémie est particulièrement virulente dans les grandes villes indiennes de Bombay, Delhi et Chennai. Les spécialistes escomptent que le pic ne sera pas atteint avant plusieurs semaines, malgré deux mois d'un confinement brutal (fin mars à début juin).

10h Le PIB va chuter de plus de 10% dans plusieurs pays

La France, l'Italie et l'Espagne devraient voir leur PIB chuter de plus de 10% en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, selon les prévisions économiques présentées mardi par la Commission européenne. D'après ces chiffres, l'Italie verrait son PIB dégringoler de 11,2% en 2020, avant de rebondir en 2021 (+6,1%). Le PIB espagnol chuterait de 10,9% en 2020 puis se redresserait à +7,1% en 2021. Quant au PIB français, il pourrait reculer de 10,6% cette année, puis reprendre à 7,6% l'an prochain.

8h55 La maire d'Atlanta a été testée positive

La maire de la ville américaine d'Atlanta, Keisha Lance Bottoms, dont le nom a été avancé comme possible colistière du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden, a annoncé mardi avoir été testée positive au nouveau coronavirus.

«Le Covid-19 a littéralement atteint la maison. Je n'ai eu aucun symptôme et j'ai été testée positive,» a tweeté Keisha Lance Bottoms. Elle a expliqué sur la chaîne «CNN» qu'elle et son mari, également diagnostiqué positif au Covid-19, avaient décidé de se faire tester car ce dernier dormait davantage que d'habitude depuis jeudi.

Elle avait mis sur le compte d'allergies les légers symptômes qu'elle présentait, maux de tête et toux sèche.

8h01 La deuxième ville d'Australie à nouveau confinée

Plus de cinq millions de personnes ont reçu mardi l'ordre des autorités locales de rester confinées à Melbourne, la deuxième ville d'Australie, à la suite d'une flambée des cas de nouveau coronavirus.

Ce confinement prendra effet à compter de minuit dans la nuit de mardi à mercredi pour une durée d'au moins six semaines, a indiqué le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews.

7h58 Zéro nouveau cas à Pékin

Pékin a annoncé mardi zéro nouveau malade du Covid-19 sur les 24 dernières heures dans la capitale chinoise, une première depuis un rebond épidémique le mois dernier qui a avivé les craintes d'une deuxième vague. Un total de 335 personnes ont contracté la maladie depuis la découverte d'un foyer de contamination, début juin, dans un marché de gros du sud de la ville.

La commission municipale de la santé a indiqué mardi avoir uniquement recensé un nouveau porteur asymptomatique du coronavirus. Depuis le 11 juin, la mairie a fait dépister plus de 11 millions de personnes, soit environ la moitié de la population de Pékin, ont indiqué lundi des responsables municipaux, lors d'une conférence de presse.

Des centaines de milliers de personnes en moyenne se pressaient chaque jour dans des stades ou des parcs pour se faire dépister. Pour empêcher la diffusion du virus, les autorités avaient confiné plusieurs dizaines de zones résidentielles. Ces restrictions sont progressivement levées depuis quelques jours. Et les Pékinois qui habitent dans des zones à «faible risque» peuvent désormais sortir des frontières municipales librement.

7h30 L'Argentine a enregistré un record journalier

L'Argentine a enregistré lundi 75 décès dus au nouveau coronavirus, un record journalier depuis le début de la pandémie qui a fait 1 582 morts dans le pays pour 80 434 cas, ont annoncé les autorités.

La capitale Buenos Aires et sa région métropolitaine, où vivent 14 millions de personnes et où se concentrent plus de 90% des cas de contamination, a été à nouveau placée en confinement strict du 1er au 17 juillet pour tenter de freiner la propagation du virus.

6h45 Trump et Obrador se voient en pleine pandémie

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador se rend mercredi, à Washington, pour y rencontrer son homologue Donald Trump, au plus fort de la pandémie dans leurs pays respectifs. Pour son premier voyage à l'étranger en 18 mois de pouvoir, AMLO va devoir ravaler quelques couleuvres face à celui qui durant sa campagne avait qualifié les Mexicains de «violeurs» et «criminels», avant d'entamer la construction sur plus de 3 000 km d'un mur frontalier antimigrants.

Le chef de l'État mexicain a déjà indiqué que l'objectif de ce rendez-vous sera de marquer l'entrée en vigueur du nouveau traité libre-échange nord-américain et remercier Trump d'avoir facilité la vente de matériel sanitaire pour lutter contre le Covid-19.

5h Jair Bolsonaro a fait le test

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé, lundi à CNN au Brésil, qu'il présentait certains symptômes du nouveau coronavirus et qu'il s'était soumis à un test dont les résultats seront connus mardi. Selon la chaîne de télévision, le président qui est très sceptique quant à la pandémie de Covid-19, a déclaré à l'un de ses journalistes qu'il avait certains symptômes du coronavirus, y compris 38° de fièvre, et qu'une radiographie des poumons avait été faite à l'hôpital des forces armées.

Selon la presse locale, le président de 65 ans a annulé les activités prévues pour la semaine. «L'état de santé du président est bon actuellement et il se trouve à sa résidence", a indiqué la présidence, dans un communiqué.

Dans une vidéo enregistrée par l'un de ses sympathisants, auxquels il s'adresse souvent aux portes de sa résidence officielle à Brasilia, on voit le président portant un masque blanc, déclarant qu'il revenait tout juste de l'hôpital, où il a fait une «radiographie pulmonaire».


Lundi 6 juillet

21h São Paulo rouvre ses bars alors que la pandémie fait rage

Les bars, restaurants et salons de beauté de São Paulo ont rouvert lundi dans le cadre d'une nouvelle étape de déconfinement de la capitale économique du Brésil, après une centaine de jours de quarantaine partielle.

La pandémie est pourtant loin d'être terminée: la mégapole de plus de 12 millions d'habitants du sud-est du Brésil déplore 7 621 morts, dont 618 lors de la seule semaine dernière.

19h Les États-Unis dépassent la barre des 130 000 morts de Covid-19

Les États-Unis ont dépassé lundi la barre des 130 000 morts du nouveau coronavirus, selon les données de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Lundi en milieu de journée à Washington, 2 888 729 cas de Covid-19 avaient été comptabilisés, pour 130 007 décès.

Pays le plus touché - en valeur absolue - en nombre de cas diagnostiqués et de morts, les États-Unis connaissent depuis le mois de juin un grave pic de contaminations qui a poussé plusieurs États à suspendre leur processus de déconfinement, voire même à revenir en arrière en fermant les bars.

Le nombre quotidien de contaminations enregistrées a ainsi atteint un record de 57 683 cas samedi. Alors que la barre des 100 000 morts avait été franchie le 27 mai, le président Donald Trump se réjouit que le nombre de morts quotidiens soit en baisse, même si plusieurs experts estiment qu'il pourrait suivre la courbe des nouveaux cas et remonter dans plusieurs semaines.

16h45 Le Louvre a rouvert ce lundi

Après trois mois et demi de fermeture, le Louvre, musée le plus visité au monde, a rouvert lundi ses portes au public sous les applaudissements mais sans l'affluence des grands jours, en attendant le retour des visiteurs étrangers.

«Je suis très, très heureux d'accueillir des visiteurs, un musée c'est fait d'abord pour accueillir des visiteurs, on a consacré notre vie à l'art et on aimerait partager cette passion, là on y est!», a salué Jean-Luc Martinez, son président-directeur. Dans la file, quelques dizaines de touristes attendaient l'ouverture des portes à 9h. Des créneaux de visites de 500 personnes ont été mis en place toutes les demi-heures afin de respecter les règles sanitaires.

Le dispositif a été longuement étudié pour éviter tout incident sanitaire. Mais les équipes logistiques se montrent confiantes car les lieux sont très spacieux.

14h55 Le Qatar dépasse le cap de 100 000 infections

Le Qatar a franchi lundi le cap de 100 000 infections par le nouveau coronavirus, a déclaré le ministère de la Santé, alors que le pays poursuit un processus de déconfinement prudent. L'émirat, riche en gaz, a l'un des taux d'infection par habitant les plus élevés au monde, avec 100 345 cas, soit 3,65% de sa population de 2,75 millions de personnes.

13h30 Plus de 534 000 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 534 306 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie, fin décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles, lundi, à 13h. Plus de 11 471 530 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 5 991 700 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

13h15 160 nouveaux morts en Iran, tout près du record

Les autorités iraniennes ont déploré lundi 160 nouveaux décès provoqués par la maladie de Covid-19, nombre très proche du record de mortalité quotidienne annoncé la veille. Ces nouvelles pertes de vies humaines portent à 11 731 morts le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus en Iran, a déclaré Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, lors d'un point de presse télévisé.

10h30 Le Kosovo réintroduit un couvre-feu dans la capitale

Le gouvernement du Kosovo a décidé lundi de réintroduire un couvre-feu dans la capitale Pristina et trois autres villes du pays pour répondre à un regain de cas du Covid-19. «Tout mouvement d'individus hors de leurs foyers sera interdit» dans les municipalités où le nombre de cas du coronavirus est le plus élevé, a annoncé le gouvernement, dans un communiqué. Le couvre-feu sera en vigueur de 21h à 5h, a-t-on précisé de même source.

7h40 L'Inde devient le 3e pays le plus touché

L'Inde a annoncé, lundi, avoir recensé un total de près de 700 000 cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, devenant le troisième pays du monde le plus touché en nombre de contaminations, devant la Russie.

Selon le ministère indien de la Santé, un total de 697 358 cas d'infection au nouveau coronavirus ont été recensés depuis le début de la pandémie, dont quelque 24 000 au cours des dernières 24 heures, pour 19 963 décès.

6h Un maire du Texas exaspéré par l'attitude de Trump

L’Amérique, qui célébrait ce week-end sa fête nationale, enregistre depuis plus d’une semaine des nombres d’infections records, bien que le président Donald Trump continue de minimiser la crise, dont il a assuré qu’elle était «sur le point» de s’achever. Le pays a recensé près de 40 000 cas et 234 nouveaux décès au cours des 24 dernières heures, selon un dernier bilan publié dimanche, par l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Ne cachant pas son exaspération, le maire démocrate de la ville texane d’Austin, Steve Adler, avait auparavant qualifié le ton du président de «dangereux» pour les habitants de sa ville, dont les services de réanimation risquent d’être débordés «d’ici dix jours». «Si nous n’infléchissons pas la trajectoire, nos hôpitaux pourraient être surchargés dans deux semaines», a-t-il déclaré sur CNN.

5h Masque rendu obligatoire dans les transports suisses

Les usagers des transports publics doivent désormais porter un masque en Suisse pour leur déplacement. Cette mesure, entrée en vigueur, lundi, doit permettre de freiner l’augmentation des cas de coronavirus repartis à la hausse en Suisse.

L’obligation concerne les personnes de 12 ans et plus dans tous les trains, trams, bus, remontées mécaniques, téléphériques et bateaux de Suisse. Pas d’amende prévue, mais toute personne refusant de porter le masque doit quitter le moyen de transport au prochain arrêt.


Dimanche 5 juillet

7h «Independence Day» à hauts risques aux États-Unis

Les célébrations du 4 juillet, «Jour de l'Indépendance» américaine, ont été revues à la baisse, alors que les États-Unis ont enregistré le même jour 43 742 nouvelles contaminations et 252 nouveaux décès, selon l'Université Johns Hopkins. Les trois jours précédents avaient été marqués par des records de nouveaux cas, dont plus de 57 000, vendredi.

Pourtant, le président américain Donald Trump a une nouvelle fois minimisé, lors d'une cérémonie, samedi, dans les jardins de la Maison-Blanche, cette progression galopante.

«Nous avons fait beaucoup de progrès. Notre stratégie fonctionne bien», a-t-il lancé, martelant par ailleurs sa conviction qu'un traitement et/ou un vaccin seraient probablement disponibles «bien avant la fin de l'année».

5h Le Mexique devient le 5e pays le plus endeuillé

Le Mexique est devenu samedi le 5e pays dans le monde le plus endeuillé par le Covid-19, devant la France, avec 30 366 décès, selon un décompte officiel du ministère mexicain de la Santé.

«Au jour d'aujourd'hui, 30 366 personnes qui avaient été testées positives au Covid-19 en laboratoire sont mortes», a déclaré lors d'une conférence de presse, José Luis Alomia, directeur national du département d'épidémiologie du ministère de la Santé.

Le responsable a en outre fait état de 252 165 cas avérés de contamination au nouveau coronavirus, soit 6 914 personnes de plus que vendredi, un record depuis le déclenchement de l'épidémie dans ce pays.

Le Mexique, avec 127 millions d'habitants, avait déjà dépassé l'Espagne en nombre de décès mercredi dernier et était alors le sixième pays le plus touché.

4h En Afrique du Sud, flambée de nouvelles infections au coronavirus

L'Afrique du Sud a enregistré plus de 10 000 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, un record qui laisse craindre une flambée des infections dans le pays, selon des chiffres officiels.

Quelque 10 853 nouveaux cas confirmés ont été recensés samedi, ce qui porte le total à 187 977 depuis le mois de mars, selon le ministère de la Santé. Le bilan des décès liés au virus s'établit de son côté à 3 026, en hausse de 74 par rapport à la veille.

Les autorités sanitaires s'attendent à un pic de contaminations suite au relâchement progressif du confinement strict mis en place le 27 mars. L'économie de son côté devrait se contracter de plus de 7% cette année, sa plus forte chute depuis 90 ans.

Samedi 4 juillet

14h17 Masque obligatoire en Iran

Le port du masque va être obligatoire pour entrer dans certains lieux publics couverts en Iran, a indiqué samedi le président Hassan Rohani, alors que 148 nouveaux décès ont été recensés dans le pays, le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient. Lors d'une réunion du comité de lutte contre l'épidémie, M. Rohani a annoncé l'entrée en vigueur de la nouvelle mesure dès dimanche: «À partir de demain, il faudra porter un masque si on veut entrer dans un endroit couvert», a-t-il dit.

Le nouveau bilan quotidien porte le nombre total des victimes à 11 408 morts, a déclaré samedi à la télévision d'État la porte-parole du ministère de la Santé, Sima, Sadat Lari. «Au cours des dernières 24 heures, nous avons recensé 2 449 nouveaux cas liés au virus, portant à 237 878 le total des contaminations», a-t-il ajouté.

13h36 Plus de 11 millions de cas dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 526 663 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP, à partir de sources officielles, samedi, à 13h.

Plus de 11 103 630 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 5 715 100 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

12h10 La Russie dépasse les 10 000 morts

La Russie a annoncé samedi avoir enregistré plus de 10 000 décès dus à la pandémie de nouveau coronavirus, un bilan qui reste toutefois inférieur à celui d'autres pays également durement touchés par le virus.

Le nombre des personnes mortes du Covid-19 s'élève à 10 027, soit une hausse de 167 décès par rapport à vendredi, a rapporté le gouvernement sur son site Internet.

La Russie a confirmé 674 515 cas de Covid-19, troisième bilan le plus élevé au monde.

11h30 Nouveau confinement en Catalogne

La région de Catalogne a ordonné samedi le confinement d'une zone comprenant quelque 200 000 habitants, autour de Lerida dans le nord-est de l'Espagne, en raison de la multiplication des cas de contagion du nouveau coronavirus.

«Nous avons décidé de confiner la zone del Segria (autour de la ville de Lerida), sur la base de données qui confirment une croissance très importante du nombre de contagions de Covid-19», a déclaré devant la presse le président de la région, l'indépendantiste Quim Torra. Il a annoncé que ce confinement débuterait à midi, en restreignant les entrées et sorties de cette zone. La ministre régionale de la Santé, Alba Verges, a précisé que les regroupements de plus de dix personnes étaient interdits, et les visites dans les maisons de retraites suspendues.

8h49 «N'ignorez pas ce que disent les chiffres»

L’OMS tape du poing sur la table: «Il est vraiment temps que les pays regardent les chiffres. S'il vous plaît, n'ignorez pas ce que vous disent les chiffres», a plaidé vendredi le responsable des urgences sanitaires à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Michael Ryan. «Les gens doivent se réveiller. Les chiffres ne mentent pas et la situation sur le terrain ne ment pas», a-t-il poursuivi.

«L'OMS comprend parfaitement qu'il y a de bonnes raisons pour les pays qui veulent remettre leurs économies sur les rails. Mais vous ne pouvez pas ignorer le problème non plus, il ne va pas disparaître comme par magie», a-t-il dit.

Selon l'organisation, les sept derniers jours ont été les pires en terme de contaminations (plus de 160 000 cas quotidiens) depuis que l'épidémie de Covid-19 est partie de Chine fin 2019, et 60% de tous les cas recensés jusqu'à présent l'ont été au cours du mois écoulé.

8h30 Nouveau record de contaminations aux États-Unis

Les États-Unis ont enregistré vendredi 57 683 nouvelles infections dues au coronavirus, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence, un niveau record depuis le début de la pandémie. Le pays a aussi recensé 728 nouveaux décès dus au Covid-19, selon la même source, portant le nombre total de morts à 129 405.

Les États-Unis sont de loin le pays le plus touché au monde par la maladie avec près de 2,8 millions de cas détectés. Le sud et l'ouest du territoire font face à une flambée de cas, qui «met tout le pays en danger» selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.

8h Les pubs rouvrent en Angleterre

Les pubs, hôtels, salons de coiffure, cinémas et musées reprennent du service samedi en Angleterre, une réouverture jugée prématurée par certains au Royaume-Uni.

Des millions d'Anglais sont attendus dans les pubs au cours d'un week-end qui s'annonce «historique» selon un responsable du secteur, voire aussi fréquenté qu'un jour de l'An selon les prévisions de la police. L'Écosse, le pays de Galles et l'Irlande du Nord ont pour leur part préféré adopter leur propre calendrier de déconfinement.

7h53 Restrictions levées à Pékin

En Chine la municipalité de Pékin, qui a connu mi-juin un rebond du nombre de cas de Covid-19, a annoncé vendredi la levée de la plupart des restrictions pour quitter la ville samedi à minuit, assurant avoir stoppé la contagion. Après deux mois sans aucune contamination au coronavirus, la ville de 21 millions d'habitants a brusquement vu le nombre de cas se multiplier le mois dernier. Au moins 331 personnes ont ainsi été contaminées.

Alors que cette réapparition du virus à Pékin a été attribuée à un important marché de gros agricole de la capitale, la Chine s'est engagée à supprimer progressivement l'abattage et la vente de volailles vivantes sur les marchés alimentaires. Un marché qui vendait des animaux vivants dans la ville de Wuhan, dans le centre du pays, est soupçonné d'être le berceau originel de la pandémie.


Vendredi 3 juillet

12h52 L'antiviral remdesivir autorisé sur le marché en Europe

La Commission européenne a autorisé vendredi «la mise sur le marché conditionnelle» de l'antiviral remdesivir au sein de l'UE, utilisé dans le traitement des patients gravement atteints du nouveau coronavirus.

«Nous ne négligerons aucun effort pour obtenir des traitements ou des vaccins efficaces contre le coronavirus», a déclaré la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, citée dans un communiqué, alors que l'autorisation a été accordée moins d'un mois après le dépôt de la demande.

12h Costa prolonge la suspension de ses croisières jusqu'au 15 août

Costa Croisières, marque du numéro un mondial du secteur Carnival, a annoncé vendredi la prolongation jusqu'au 15 août de la suspension de ses croisières dans le monde ainsi que l'annulation de toutes ses croisières estivales en Europe du Nord, en raison de l'épidémie de Covid-19.

11h45 Angleterre: des dizaines de pays, dont la France, exemptés de quarantaine

Les voyageurs arrivant en Angleterre en provenance d'une cinquantaine de pays - dont la France, l'Espagne et l'Italie - seront exemptés de quarantaine dès le 10 juillet, a annoncé vendredi le gouvernement britannique, un assouplissement accueilli avec soulagement par le secteur du tourisme après plusieurs jours de confusion.

11h25 L’Amérique latine devance l’Europe au nombre de cas

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de nouveau coronavirus, l’Amérique latine a dépassé vendredi l’Europe au nombre de cas de Covid-19 et dénombre, selon un bilan établi par l’AFP, à partir de sources officielles à 10h30, 2 735 107 cas d’infection.

L’Amérique latine, continent où l’épidémie est la plus active ces dernières semaines, devient ainsi la deuxième région du monde avec le plus de cas détectés de Covid-19 derrière l’Amérique du nord (États-Unis et Canada), qui compte 2 844 522 cas, et devant l'Europe (2 718 363).

7h16 Record de cas aux États-Unis

Pays le plus endeuillé de la planète (128 677 décès), les États-Unis ont atteint un niveau record jeudi avec 53 069 nouvelles contaminations en 24 heures, qui portent le total à plus de 2,7 millions, selon l'Université Johns Hopkins.

Au Texas, une explosion de nouveaux cas a forcé le gouverneur républicain Greg Abbott, un allié du président Donald Trump, à rendre le port du masque obligatoire en public. Rendre le port du masque obligatoire n'est pas une mince affaire aux États-Unis où cet attribut, ou son absence, est souvent devenu un signe politique.

Les plus fervents partisans de Donald Trump n'en portent que rarement. D'autres invoquent leur liberté individuelle. Un vigile a même été abattu pour avoir demandé à un client de se couvrir le visage avant d'entrer dans le magasin.

7h Rio de Janeiro déconfine au pic de l'épidémie

Le Brésil a enregistré jeudi plus de 48 000 nouvelles contaminations et 1 252 décès supplémentaires, portant le bilan de l'épidémie à 61 884 morts pour près de 1,5 million de cas.

Malgré cela, les restaurants, cafés et bars de Rio de Janeiro ont rouvert jeudi, après trois mois d'inactivité, une initiative jugée prématurée par les experts.

6h50 Le Pérou passe les 10 000 morts

Le Pérou a passé le cap des 10 000 morts, selon le ministère de la Santé, la semaine même où le pays entame un déconfinement progressif de certaines régions, dont la capitale Lima.

6h30 Cimetières saturés en Bolivie

À Cochabamba, dans le centre de la Bolivie, les pelleteuses travaillent à grande vitesse pour agrandir le principal cimetière de la ville, trop étroit pour accueillir toutes les victimes de la pandémie.

«Malheureusement, le cimetière municipal est saturé», a déclaré le responsable régional de la santé, Yecid Mamani, selon qui «beaucoup de morts attendent encore dans les domiciles et les hôpitaux».


Jeudi 2 juillet

21h Nouveau record en Floride avec plus de 10 000 cas supplémentaires

La Floride a encore une fois battu son record de nouveaux cas de Covid-19 enregistrés avec 10 000 tests positifs jeudi, pour un total de 169 106 cas recensés dans cet État du Sud-Est depuis le début de la pandémie.

Des chiffres que le gouverneur républicain Ron DeSantis, qui avait tardé à décréter le confinement de son État lorsque l'épidémie se propageait aux États-Unis en mars, a attribué à une campagne «rigoureuse» de tests.

«Nous n'allons pas nous remettre à fermer» les commerces, a-t-il cependant prévenu mercredi. «Je ne pense pas que les gens qui vont dans les commerces sont ceux qui causent» ces nouvelles contaminations, a-t-il ajouté.

15h En Iran, le bilan officiel dépasse 11 000 morts

Le bilan du nouveau coronavirus en Iran dépasse désormais les 11 000 morts, selon les chiffres annoncés jeudi par le ministère de la Santé à Téhéran.

«Au cours des dernières 24 heures, nous avons perdu 148 de nos compatriotes infectés par la Covid-19», a déclaré à la télévision d'État la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari. Cela porte le bilan de la pandémie de pneumonie virale à 11 106 morts en Iran, sur un total de 232 863 cas confirmés de contamination (chiffre en hausse de 2 652 par rapport à la veille) dans le pays, a-t-elle ajouté. «Malheureusement, le nombre d'hospitalisations (liées à la maladie) est en hausse dans la plupart des provinces du pays», a-t-elle ajouté.

14h30 La Hongrie temporise au sujet des frontières

La Hongrie ne compte pas pour le moment ouvrir ses frontières aux pays extérieurs à l'UE avec lesquels les autorités européennes ont recommandé de lever les restrictions, a déclaré jeudi le Premier ministre Viktor Orban, invoquant des raisons sanitaires.

La Commission européenne a préconisé d'autoriser sans délai l'entrée des voyageurs en provenance d'Algérie, d'Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Serbie, de Corée du Sud, de Thaïlande, de Tunisie, d'Uruguay, et de Chine sous condition de réciprocité. Mais les États membres de l'UE restent libres d'appliquer ou non cette recommandation qui sera révisée régulièrement.

7h Record de cas quotidien aux États-Unis

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu que la pandémie continuait à s'aggraver dans le monde, notamment aux États-Unis où un niveau record de nouveaux cas a été atteint mercredi avec plus de 50 000 nouvelles contaminations en 24 heures.

Ces nouvelles infections portent à près de 2,7 millions le nombre total de cas détectés sur le sol américain, sur un total d'environ 10,6 millions dans le monde à ce jour. Aux États-Unis, la contagion a repris de plus belle dans de nombreuses régions ces dernières semaines. À l'approche du long week-end de la fête nationale du 4 juillet, traditionnellement marqué par des réunions familiales et des rassemblements pour assister aux feux d'artifice, les autorités locales ont souvent décidé d'agir pour tenter de reprendre le contrôle de l'épidémie.

La flambée est particulièrement frappante en Californie, longtemps un modèle de prévention, où certaines des restrictions levées fin mai sont de retour.

5h10 La Colombie dépasse les 100 000 cas de Covid-19 en moins de quatre mois

La Colombie a dépassé les 100 000 cas confirmés de nouveau coronavirus mercredi, près de quatre mois après la détection du premier et au moment où les courbes des contagions et des décès s'accentuent dans ce pays, selon le ministère de la Santé. La 4e économie d'Amérique latine, peuplée de 50 millions d'habitants, a dépassé la barre des 100 000 cas, avec 4 163 nouvelles contaminations en un jour, atteignant un total de 102 009 cas depuis le 6 mars, selon le bulletin quotidien du ministère.

La Colombie a enregistré mercredi 136 nouveaux décès pour un total de 3 470, tandis que 43 407 personnes ont guéri de la maladie. Bien que le gouvernement de droite souligne que ces chiffres sont inférieurs à ceux d'autres pays de la région, les contagions et les décès ont considérablement augmenté depuis que le président Ivan Duque a ordonné, à partir de fin avril, l'assouplissement du confinement décrété le 25 mars.

3h30 Le Brésil franchit le cap des 60 000 morts du coronavirus

Le Brésil a franchi mercredi le cap des 60 000 morts du coronavirus, après avoir enregistré 1 038 décès supplémentaires en 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé au sujet d'une pandémie encore loin d'être contrôlée.

Le Brésil, pays au monde où le Covid-19 fait le plus de morts chaque jour depuis près d'une semaine, déplore au total 60 632 décès, selon les données du ministère, considérées comme largement sous-évaluées par la communauté scientifique car ce pays pratique peu de tests.

Très préoccupant également: le chiffre des nouvelles contaminations annoncé mercredi est l'un des plus élevés jamais enregistrés avec 46 712 cas supplémentaires en 24 heures, signe que la pandémie flambe dans le plus grand pays d'Amérique latine.

1h Cuba rouvre timidement aux touristes étrangers... qui se font attendre

Cuba a rouvert mercredi une partie de son territoire aux touristes étrangers - qui ne pourront toutefois quitter ses cayos, le chapelet d'îles paradisiaques bordant son territoire - mais ces derniers se font attendre alors que la pandémie complique encore tout voyage. «Cuba rouvre ses frontières au tourisme international», a annoncé sur Twitter le président Miguel Diaz-Canel, qui a déclaré l'épidémie de coronavirus sous contrôle sur l'île, avec un total mercredi de 2 348 cas, 2 218 rémissions et 86 décès.

Le ministère du Tourisme a informé de la reprise des «opérations à Cayo Largo, Ca

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • LuxThill le 14.06.2020 06:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd’hui, plus personne n’a de fourche.

  • xcalet le 13.06.2020 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Finalement un pays qui arrête de publier son nombre de décès !!!

  • liberté le 09.06.2020 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le coronavirus est avant tout une arme de guerre et tant que tout ne sera sous contrôle, il y aura un virus...

  • Baron Rouge le 28.05.2020 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas très grave sur la totalité des citoyens américains ... le ratio reste acceptable...

  • MarcC le 27.05.2020 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pression des grands groupes pharmaceutiques, c’est pathétique