Aux États-Unis

27 janvier 2020 07:15; Act: 27.01.2020 10:11 Print

Plus de 300 employés critiquent Amazon

Des salariés d'Amazon ont pris la plume, dimanche, pour protester, entre autres, contre la politique environnementale du géant.

storybild

Image d'illustration.

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 300 employés d'Amazon ont signé de leur nom, dimanche, des critiques contre le géant américain de la distribution en ligne, notamment sa politique environnementale, en guise de défiance du règlement intérieur qui suppose une autorisation préalable de la hiérarchie. La publication de ces témoignages sur le site Medium a été organisée par le groupe Amazon Employees for Climate Justice (AECJ), qui pousse l'entreprise à aller plus loin dans son plan de mitigation annoncé à grand renfort de publicité en septembre.

Les membres du groupe ont critiqué l'entreprise publiquement et plusieurs d'entre eux se sont vu rappeler à l'ordre par la direction, au risque d'un licenciement. «Cette action a été menée pour protester contre le règlement récemment rafraîchi qui interdit aux employés de s'exprimer publiquement sur les activités de l'entreprise sans autorisation préalable», souligne un communiqué de AECJ.

«Responsabilité morale»

«En tant qu'employés d'Amazon nous sommes responsables non seulement pour le succès de l'entreprise mais aussi de son impact. C'est notre responsabilité morale de parler haut et fort et les changements dans le règlement nous empêchent d'exercer cette responsabilité», écrit ainsi Sarah Tracy, ingénieur informatique chez Amazon. Il est commun que les entreprises exigent - comme Amazon - un devoir de réserve de leurs employés quand il s'agit de discuter publiquement de leurs activités et plus encore de les remettre ouvertement en cause.

Amazon comptait près de 650 000 employés permanent à la fin 2018, selon le rapport annuel de la société. Si l'environnement est l'objet de nombreuses critiques postées dimanche, Amazon se voit aussi reprocher d'autres activités comme par exemple la mise à disposition de ses capacités en intelligence artificielle pour des entreprises du secteur pétrolier. Amazon est souvent critiqué pour son empreinte carbone en raison de la consommation d'énergie de ses immenses fermes de serveurs pour ses activités très lucratives dans le «cloud» (l'informatique dématérialisée).

Amazon n'a pas répondu à une demande de réaction de l'AFP mais, un article du Washington Post (propriété de Jeff Bezos et qui se fait beaucoup l'écho de l'AECJ) cite un porte-parole Drew Herdener, qui explique qu'Amazon encourage les employés à s'exprimer mais en interne par le biais de différentes plateformes à leur disposition.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un consommateur averti n en vaut que 1 le 27.01.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Et ici des que tu critiques Amazon on te saute presque à la gorge. Amazon c est un fossoyeur. Ils serait temps de s en rendre compte. Au non du petit confort de certains on en profite pour asservir d autres. Qu est ce que ça change d attendre un peu pour avoir quelque chose, qu est ce que cela change de chercher un peu ? Amazon rend les gens fainéant. Et oui qui osera dire que ce n est pas par faineantise ??? Ah non c est par facilité. Verre à moitié plein ou moitié vide en somme.

  • La réalité souvent la fiction le 27.01.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Sans compter les semi-remorques avec à peine 2-3 colis dedans que l'on fait rouler pour tenir les délais de 24-48h, sans compter le personnel de tri/préparation qui se casse littéralement le dos au bout de maximum 2-3 ans et que l'on jette comme des mouchoirs usagés une fois la santé anéantie, sans compter leur AI inhumaine qui surveille, traque, harcèle et même renvoie le personnel qui ne tient pas le rendement escompté, sans compter..ho et puis zut.. pas pour rien que je ne leur achète rien, pas de compte, nada, pas un centime de ma part à ces requins!

  • la trois le 27.01.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lol quand on voit toutes les pubs ou les gens sourient et sont fière de travailler pour amazon..... vu le coût de ces spots, amazon aurait fait de grandes choses pour l'environnement

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 27.01.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne peux QUE LES COMPRENDRE.

  • La réalité souvent la fiction le 27.01.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Sans compter les semi-remorques avec à peine 2-3 colis dedans que l'on fait rouler pour tenir les délais de 24-48h, sans compter le personnel de tri/préparation qui se casse littéralement le dos au bout de maximum 2-3 ans et que l'on jette comme des mouchoirs usagés une fois la santé anéantie, sans compter leur AI inhumaine qui surveille, traque, harcèle et même renvoie le personnel qui ne tient pas le rendement escompté, sans compter..ho et puis zut.. pas pour rien que je ne leur achète rien, pas de compte, nada, pas un centime de ma part à ces requins!

  • Oui c'est moi le 27.01.2020 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Sur" La Suisse pourrait bientôt punir l'homophobie". Pourquoi ne peut-on pas commenter, bizarre cela...Peur des réactions, de la vérité, du ras le bol des gens sur certains sujets? N'oubliez pas de censurer ces questions.

  • Palamunitan le 27.01.2020 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas qu'aux Etats-Unis. PARTOUT. Meme au Luxembourg. L'UEL est intouchable.

  • Un consommateur averti n en vaut que 1 le 27.01.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Et ici des que tu critiques Amazon on te saute presque à la gorge. Amazon c est un fossoyeur. Ils serait temps de s en rendre compte. Au non du petit confort de certains on en profite pour asservir d autres. Qu est ce que ça change d attendre un peu pour avoir quelque chose, qu est ce que cela change de chercher un peu ? Amazon rend les gens fainéant. Et oui qui osera dire que ce n est pas par faineantise ??? Ah non c est par facilité. Verre à moitié plein ou moitié vide en somme.