Sauvetage en Tunisie

10 juin 2015 16:00; Act: 10.06.2015 16:48 Print

Plus de 350 migrants secourus en mer

L'armée tunisienne a secouru mercredi 356 personnes, dont un bébé de deux mois, au large de la ville de Ben Guerdane (sud), a indiqué un responsable du Croissant-Rouge.

storybild

38 femmes et 7 enfants se trouvaient sur l'embarcation qui a été secourue au large de la ville tunisienne de Ben Guerdane. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Des migrants, essentiellement des Africains, qui tentaient de rallier illégalement l'île italienne de Lampedusa, ont été secourus mercredi en début d'après-midi par l'armée tunisienne. Ils sont maintenant au port de Ben Guerdane», a indiqué un responsable du Croissant-Rouge. Quatre migrants, dont une femme enceinte, ont été transférés à l'hôpital, tandis que les autres sont en bonne santé, a ajouté M. Lamloum.

Selon la même source, 38 femmes et sept enfants se trouvaient sur l'embarcation. Les migrants, parmi lesquels figurent notamment des Soudanais, des Marocains, des Égyptiens, des Maliens, des Syriens et des Pakistanais, ont tenté de rejoindre l'Italie depuis la Libye à bord d'une embarcation de fortune, mais à la suite d'une panne ils ont dérivé au large de la Tunisie, a expliqué le responsable de la Croix-Rouge.

1 770 morts ou disparus en tentant la traversée

Les autorités tunisiennes font face à un flux de migrants africains fuyant la Libye et tentant de rallier l'Europe. Plus de 300 migrants africains ont été secourus en avril au large de Zarzis (sud) et 169 autres courant mars, selon le Croissant-Rouge.

En 2014, plus de 165 000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes. Depuis le début de l'année, les autorités italiennes en ont recensé plus de 45 000, mais selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 1 770 hommes, femmes et enfants sont morts ou disparus en tentant la traversée.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TramO le 10.06.2015 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De pire en pire, il en arrive des milliers chaque semaine... Bien sur que je suis triste pour la vie qu'ils ont ou autre, mais il faut être réaliste, retour à l'expéditeur !! Sans des mesures radicales, d'ici quelques mois tous les pays (quelqu'il soit) sera à la déroute. Plus la supercherie est grande, hormis le peux de personne réellement menacé ou en situation d'asile, plus cela passe. C'est toujours triste la guerre ou la pauvreté, surtout que nos pays n'arrive pas à donner du travail ou supprimer la pauvreté constante dans leur pays respectif. Chercher l'erreur... Manipulation de l'UE.

  • Vindulux le 10.06.2015 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    1770 morts en cinq mois! pourquoi n'est on pas capable d'aller les chercher avec des paquebots, pour les sauver? Chacune de ces vies, a la même valeur que celle d'un Luxembourgeois. Envoyez, aussi vos dons de soutiens a leurs familles.

  • Jacques le 11.06.2015 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une bonne nouvelle: Ils ont été repêchés par la Marine tunisienne et de ce fait on peut raisonnablement espérer qu'ils vont rester en Tunisie où ils seront certainement mieux soignés et réconfortés qu'en Europe et pourront y séjourner autant qu'ils le veulent sans toutes les tracasseries et la mauvaise volonté habituelle des européens.

Les derniers commentaires

  • Jacques le 11.06.2015 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une bonne nouvelle: Ils ont été repêchés par la Marine tunisienne et de ce fait on peut raisonnablement espérer qu'ils vont rester en Tunisie où ils seront certainement mieux soignés et réconfortés qu'en Europe et pourront y séjourner autant qu'ils le veulent sans toutes les tracasseries et la mauvaise volonté habituelle des européens.

  • TramO le 10.06.2015 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De pire en pire, il en arrive des milliers chaque semaine... Bien sur que je suis triste pour la vie qu'ils ont ou autre, mais il faut être réaliste, retour à l'expéditeur !! Sans des mesures radicales, d'ici quelques mois tous les pays (quelqu'il soit) sera à la déroute. Plus la supercherie est grande, hormis le peux de personne réellement menacé ou en situation d'asile, plus cela passe. C'est toujours triste la guerre ou la pauvreté, surtout que nos pays n'arrive pas à donner du travail ou supprimer la pauvreté constante dans leur pays respectif. Chercher l'erreur... Manipulation de l'UE.

  • Arabesque le 10.06.2015 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les étrangers ici au Luxembourg n'ont pas demandé le droit de vote... Faut quand-même pas abuser non-plus et nous mettre à dos les âneries des politiques... On n'a rien demandé et un grand nombre est satisfait d'un résultat négatif...

  • Vindulux le 10.06.2015 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    1770 morts en cinq mois! pourquoi n'est on pas capable d'aller les chercher avec des paquebots, pour les sauver? Chacune de ces vies, a la même valeur que celle d'un Luxembourgeois. Envoyez, aussi vos dons de soutiens a leurs familles.

    • Filax le 10.06.2015 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      Comme au Luxembourg il y a déjà 45% d'étrangers qui se plaignent en plus qu'ils n'ont pas le droit de vote il faudrait les envoyer dans les pays ces mêmes étrangers pour voir s'ils leur donnent le droit de vote!

    • Hein? le 11.06.2015 08:19 Report dénoncer ce commentaire

      Où se trouvent leurs familles et quel est leur compte bancaire?

    • Vindulux le 11.06.2015 14:19 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne fais pas de différence entre un policier ou un maçon Luxembourgeois tuer au travail avec un migrant mort sur son radeau ou un enfant mort sous les bombardements.