Vu du Luxembourg

11 septembre 2021 07:53; Act: 11.09.2021 15:36 Print

Pour Juncker, «tout a changé à partir de là»

LUXEMBOURG - L’ex-Premier ministre luxembourgeois et ex-président de la Commission européenne a vécu au plus près les bouleversements politiques post 11-Septembre.

storybild

Jean-Claude Juncker était Premier ministre à l'époque, Lydie Polfer, ministre des Affaires étrangères. (photo: luc)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelles conséquences principales retenez-vous du 11 septembre 2001?

Jean-Claude Juncker: Tout a changé à partir de là. Nous avons connu deux guerres. En Afghanistan, puis en Irak, organisant un désastre intégral au Moyen-Orient. Des attentats ont frappé en Europe, le terrorisme nous a accompagnés de longues années, jusqu’à récemment. La vie quotidienne a changé, car les libertés publiques peuvent être menacées si on ne prend pas garde.

La position du Luxembourg et de l’Europe a-t-elle été à la mesure de l’événement?

La solidarité a d’abord été sans faille. Nous avons déclenché pour la première fois l’article 5 du traité de l’Otan sur l’assistance mutuelle. Tous les Européens étaient d’accord pour que l’Amérique et la communauté internationale réagissent avec beaucoup de force, de résolution et de détermination au défi qui nous était lancé. Car ce n’était pas seulement une attaque contre les Américains. La communauté internationale dans son ensemble, à quelques exceptions près, se sentait attaquée.

Pour autant, la réponse «va-t-en-guerre» américaine n’est-elle pas allée trop loin?

La réaction américaine aux attentats fut adéquate, mais par la suite, des événements ont contribué à changer le regard des Européens sur les États-Unis. Les séances de torture, Guantanamo, tout cela dérangeait profondément les amis des Américains. Je n’avais pas l’impression à l’époque que nous allions suivre une logique de guerre qui allait durer 20 ans, alors que la cause principale, Al-Qaïda, fut éliminée dans un laps de temps assez court. Les véritables problèmes qui ont suivi, c’est la guerre en Irak, qui n’était pas une guerre contre le terrorisme.

La nature des relations internationales en a été chamboulée...

Les relations Europe-États-Unis sont en train de se normaliser, bien que le président Biden n’ait pas consulté ses alliés sur le récent retrait des troupes américaines d’Afghanistan. Il y a une certitude grandissante au sein de l’UE que nous devons prendre soin nous-mêmes de notre sécurité, que les Américains n’en sont plus garants. Après leur retrait d’Afghanistan, il n’y a plus de «gendarme du monde».

(Recueilli par Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • kimi le 11.09.2021 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    trop facile de faire de belles phrases pour dire que lui a fait ceci l'autre a fait cela ,le problème vient de tous les politiques et dirigeants de chaque pays qui avec leur politique mener nous amène a des actes terroristes, des guerres, des catastrophes naturelles.... tout ca pour le fric le fric et le fric, le seule a payer le prix fort est le peuple qui lui ne demande qu`a vivre dignement.

  • Peace & Love le 11.09.2021 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ce terrorisme n'aurait jamais existé sans les guerres que nous faisons constamment aux autres. Certes, encore aujourd'hui, cette date me chagrine. Oui, ce fut la fin de l'insouciance, aussi en Europe.

  • Ines le 11.09.2021 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord

Les derniers commentaires

  • Libre penseur le 15.09.2021 01:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @kimi: ce ne sont pas de belles phrases, mais une énonciation de faits. Et les politiques qu’ils soient efficaces ou non celui notre point de vue sont nécessaires. Sinon c’est l’anarchie et la porte ouverte à la loi de plus fort soit la dictature. Ils reste encore plein de pays dans ce cas vous pouvez y aller. Mais je doute fort que le peuple y soit gagnant.

  • LuxThill le 12.09.2021 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous ne pouvez pas continuer a danser avec le démon et vous demander pourquoi vous êtes toujours en enfer.

  • steve le 11.09.2021 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a du vrai dans votre commentaire.

  • ah ? le 11.09.2021 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout cela a cause des banquiers

  • Peace & Love le 11.09.2021 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ce terrorisme n'aurait jamais existé sans les guerres que nous faisons constamment aux autres. Certes, encore aujourd'hui, cette date me chagrine. Oui, ce fut la fin de l'insouciance, aussi en Europe.