Au Mexique

06 février 2019 08:51; Act: 06.02.2019 09:00 Print

Poursuivie et dévorée par une meute de chiens

Une mère de famille de 34 ans qui se rendait à son travail a été attaquée et mutilée par au moins onze canidés errants, lundi dernier, près de Mexico.

Sur ce sujet
Une faute?

Une agente de péage de 34 ans a connu une mort atroce, lundi dernier à Tecamac, près de Mexico. Des images de vidéosurveillance montrent la victime, prénommée Margarita, être poursuivie par une meute d'au moins onze chiens errants. La trentenaire n'était plus dans le champ de la caméra lorsqu'elle semble avoir perdu l'équilibre avant de chuter. La Mexicaine aurait ensuite été tirée par les chiens, qui lui auraient arraché le cuir chevelu avant de la dévorer. Le corps mutilé de la malheureuse a été retrouvé le lendemain, rapporte «Excelsior».

La mère de famille était en train de traverser un terrain vague pour se rendre à son travail quand la meute l'a prise pour cible. Selon des médias locaux, il est possible que les animaux aient réagi de la sorte parce que la trentenaire empiétait sur leur territoire. Les autorités n'excluent cependant pas encore l'hypothèse que les chiens aient été intentionnellement lâchés sur elle.

La maire de Tecamac a ordonné la traque et la saisie des chiens, mais pour l'heure, seuls cinq d'entre eux ont pu être capturés. Il faut dire que les défenseurs des animaux et certains habitants du coin mettent des bâtons dans les roues des autorités, cachant les animaux ou les faisant fuir pour ne pas qu'ils se fassent attraper. Interrogé par «El Sol de Mexico», l'un d'entre eux estime que ces chiens «ne tuent pas pour tuer et qu'ils voulaient simplement défendre leur territoire». Qu'à cela ne tienne, la maire Mariela Guiterrez, qui craint pour la sécurité des promeneurs, a réaffirmé qu'aucun effort ne serait ménagé pour capturer le reste de la meute.

(L'essentiel/joc)