Caraïbes

28 janvier 2020 21:18; Act: 29.01.2020 10:05 Print

Un séisme près de Cuba, l'alerte au tsunami levée

Un fort tremblement de terre a eu lieu mardi, entre Cuba et la Jamaïque, mais n'a pas fait de dégâts. Le Centre d'alerte dans le Pacifique a levé son alerte au tsunami.

storybild

L'épicentre du tremblement de terre a été localisé en mer, au sud de Cuba et au nord-ouest de la Jamaïque, à une profondeur estimée à 10 kilomètres. (photo: Google Maps)

Sur ce sujet
Une faute?

Un séisme de magnitude 7,7 a ébranlé mardi les Caraïbes entre Cuba et la Jamaïque, mais aucun dégât n'a été rapporté dans l'immédiat, malgré des évacuations rapportées de La Havane, à Miami. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé en mer, au sud de Cuba et au nord-ouest de la Jamaïque, à une profondeur estimée à 10 kilomètres, selon l'Institut américain de géophysique (USGS), qui a révisé à la hausse une première estimation de magnitude 7,3.

Le tremblement de terre a été ressenti dans la majeure partie de la Jamaïque. «J'étais au deuxième étage d'un immeuble, il a tremblé pendant un moment», a dit à l'AFP par SMS le docteur Machel Emanuel, depuis Kingston. «J'ai eu le vertige. La porte n'arrêtait pas de claquer». Selon Jawara Rawjers, un autre habitant de Kingston interrogé par l'AFP, la terre a tremblé une vingtaine de secondes.

Alerte au tsunami levée

À La Havane, à Cuba, des centaines de gens se sont retrouvés dans la rue après des évacuations d'immeubles, mais aucun dégât ni blessé n'était rapporté par les médias officiels. «Le séisme a été perceptible dans de nombreuses province, selon de nombreux témoins via les réseaux sociaux», a indiqué le portail officiel d'informations Cubadebate. Il s'agit du deuxième séisme ressenti à Cuba depuis le début de l'année: le 24 janvier, le réseau du Service de sismologie avait enregistré une secousse de magnitude 4,2, dans la province de Guantamano (est).

Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, qui veille aussi sur d'autres mers et océans, avait émis dans la foulée une alerte au tsunami pour plusieurs régions côtières de la mer des Caraibes, mais l'a levée un quart d'heure plus tard. «La menace de tsunami liée à ce séisme est passée et il n'y a plus de risque», a indiqué le Centre.

L'épicentre du séisme était à 140 km au sud-ouest de la ville cubaine de Niquero. À Miami, en Floride dans le sud-est des États-Unis, la police a évacué plusieurs bâtiments par précaution, mais aucun dégât n'était rapporté dans l'immédiat. «Aucun blessé rapporté», a tweeté la police de la ville. La municipalité a toutefois annoncé avoir activé des centres de commandement dans le quartier de Brickell et dans le centre, où des vibrations ont été rapportées.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • De Poupes le 29.01.2020 01:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La partie sud de Cuba à beaucoup à endurer

Les derniers commentaires

  • De Poupes le 29.01.2020 01:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La partie sud de Cuba à beaucoup à endurer

    • pascale Marie le 29.01.2020 19:33 Report dénoncer ce commentaire

      je n arrive pas a joindre mon fils