Propos insultants

15 novembre 2019 07:00; Act: 15.11.2019 09:30 Print

Pyongyang traite Joe Biden de «chien enragé»

Le régime nord-coréen s'est montré particulièrement virulent à l'égard de l'ancien vice-président américain. Les insultes ont plu contre le candidat démocrate.

storybild

Joe Biden brigue l'investiture démocrate à la Maison-Blanche. (photo: AFP/Joseph Prezioso)

Sur ce sujet
Une faute?

La Corée du Nord s'est fendue d'une attaque verbale d'une rare violence contre le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden, en présentant l'ex-vice-président comme un «chien enragé». Les autorités nord-coréennes ne sont pas avares d'insultes, mais cette sortie sur M. Biden a néanmoins surpris par son caractère outrancier.

M. Biden «a la témérité d'oser calomnier la dignité de la direction suprême de la RPDC», peut-on lire jeudi dans une dépêche de l'agence officielle KCNA, qui cite les initiales du nom officiel du régime, la République populaire démocratique de Corée. «Les chiens enragés comme Biden peuvent faire du mal à beaucoup de gens si on les laisse en liberté», poursuit l'agence. «Il faut les battre à mort avec un bâton». «Le faire sera aussi bénéfique pour les États-Unis», avance-t-elle.

«Dernier stade de la sénilité»

On ignore dans l'immédiat ce qui a poussé Pyongyang à proférer ces insultes. Peut-être le fait que l'équipe de M. Biden s'en soit pris cette semaine dans un clip de campagne à la politique étrangère de Donald Trump qui consiste selon elle à «faire l'éloge des dictateurs et des tyrans, et à repousser nos alliés». Au moment où le mot «tyran» était prononcé, apparaissait une photo de la poignée de main historique entre M. Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, à Singapour en juin 2018.

KCNA a même semblé reprendre à son compte un des surnoms favoris donnés par M. Trump à son adversaire, «Sleepy Joe» («Joe-Dodo»), en indiquant que les Américains l'appelaient «Biden qui ne s'est pas réveillé». M. Biden est l'incarnation «du dernier stade de la sénilité, poursuit l'agence. Il semble temps pour lui que sa vie s'arrête». Ce n'est pas la première fois que l'agence nord-coréenne s'en prend à l'ancien vice-président, qu'elle avait en mai qualifié «d'imbécile» et «d'idiot au faible QI».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jèje le 15.11.2019 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ca va être génial les élections américaines avec un Trump soutenu par la Russie et la Corée du Nord.

  • la trois le 15.11.2019 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut dire que ping-pong ressemble à un bouldog. entre chiens, ils vont réussir à se sentir.....

  • ceraphyn le 15.11.2019 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gros patachon qui affame son peuple est à court d'insultes. C'est sûr, dans son dictionnaire, il y a plus de termes pour décrire son arsenal nucléaire que pour dialoguer.

Les derniers commentaires

  • mila le 15.11.2019 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis sur qu’il n’y a aucun miroir chez lui. Miroir miroir qui est le plus beau ?

  • bigwolf le 15.11.2019 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour renouveler ses insultes le petit rondouillard devrait puiser son inspiration dans le lexique du capitaine haddock ????????

  • Jèje le 15.11.2019 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ca va être génial les élections américaines avec un Trump soutenu par la Russie et la Corée du Nord.

  • la trois le 15.11.2019 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut dire que ping-pong ressemble à un bouldog. entre chiens, ils vont réussir à se sentir.....

  • ceraphyn le 15.11.2019 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gros patachon qui affame son peuple est à court d'insultes. C'est sûr, dans son dictionnaire, il y a plus de termes pour décrire son arsenal nucléaire que pour dialoguer.