En Syrie

03 février 2020 07:29; Act: 03.02.2020 09:52 Print

Répliques meurtrières entre Turcs et Syriens

Quatre soldats turcs ont été tués et neuf blessés, lundi, par des tirs d'artillerie du régime syrien, dans la région d'Idleb. En retour, 35 soldats syriens ont été abattus.

storybild

Quatre soldats turcs ont été tués et neuf blessés, lundi, par des tirs d'artillerie du régime syrien. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre soldats turcs ont été tués et neuf blessés, lundi, par des tirs d'artillerie du régime syrien dans la région d'Idleb (nord-ouest de la Syrie), a annoncé le ministère turc de la Défense. «Quatre de nos frères d'armes sont tombés en martyrs et neuf ont été blessés, dont un grièvement, par des tirs d'artillerie nourris des forces du régime», a déclaré le ministère dans un communiqué, ajoutant que l'armée turque avait répliqué et «détruit plusieurs cibles».

La Turquie a répliqué et tué plusieurs soldats du régime syrien, a affirmé le président Recep Tayyip Erdogan, appelant Moscou à ne pas «entraver» la riposte d'Ankara. Selon M. Erdogan, «entre 30 et 35» soldats syrien ont été tués lors de la riposte turque. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG, a de son côté fait état de six soldats syriens tués.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jules O le 03.02.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce coup-ci il ne s'agit pas de Kurdes, mais de l'armée syrienne, une guerre entre deux pays! L'armée turque se trouve dans un pays étranger, elle occupe un terrain qui ne lui appartient pas

  • Citoyen le 03.02.2020 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une invasion (Turquie dans Syrie) avec la tolerance de l'ONU.

  • Non, vraiment le 03.02.2020 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ups, si tu vas sur un territoire de guerre dans un autre pays, tu vas être bombardé

Les derniers commentaires

  • Daniel le 04.02.2020 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toi tu peux pas comprendre ça!!!

  • Choix des mots le 03.02.2020 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un peut expliquer au ministre turque qu'un soldat ne tombe pas en martyr... il est payé pour être là et il est là parcequ'on lui a ordonné d'aller là.

  • Florian le 03.02.2020 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch n'attaque pas la Turquie ? Je pose la question

    • Censuré 57 le 03.02.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      Plusieurs raisons à priori : Militaire car la Turquie fait toujours partie de l'Otan et qu'en cas d'attaque frontale, la Russie risque d'avoir toute l'organisation en face.. Financier enfin : la Turquie commence à acheter du matériel militaire russe et on n'attaque pas un débouché commercial prometteur ;-)

  • VDenise le 03.02.2020 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    La Défense russe dément les frappes aériennes turques contre les forces syriennes à Idlib

    • Censuré 57 le 03.02.2020 15:34 Report dénoncer ce commentaire

      Forcément : la Russie "couvre" la Syrie avec son bouclier anti-aérien (S-400, vendus à la... Turquie aussi récemment) alors soit il n'est pas aussi efficace que prévu (pas top comme publicité) soit ils n'ont pas ouvert le feu sur les avions turcs afin d'éviter un embrasement et/ou une perte de client potentiel... Du coup "pas de frappes constatées" c'est plus simple ^^

  • Jules O le 03.02.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce coup-ci il ne s'agit pas de Kurdes, mais de l'armée syrienne, une guerre entre deux pays! L'armée turque se trouve dans un pays étranger, elle occupe un terrain qui ne lui appartient pas