Aux États-Unis

12 février 2020 22:56; Act: 13.02.2020 10:05 Print

Quelqu'un tire des balles dans la tête des dauphins

Les autorités de Floride recherchent activement le ou les auteurs d'actes de cruauté sur des dauphins. Ils risquent une forte amende et un an de prison.

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités de Floride offrent une récompense de 20 000 dollars (18 400 euros environ) à qui pourra leur fournir des informations menant à l'arrestation d'un individu. La personne en question semble prendre un malin plaisir à tuer les dauphins qui ont le malheur de le croiser. La semaine dernière, des biologistes de la Commission pour la vie sauvage et de la pêche ont découvert un cadavre sur une plage de Naples (Floride). «L'animal a été fatalement blessé avec ce qui semble être une balle et/ou un objet pointu», explique l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA) dans un communiqué.

La même semaine, un autre dauphin a été retrouvé avec une balle dans la tête à Pensacola Beach, écrit le Miami Herald Le cas d'un autre animal, mort en mai 2019 sur l'île Captiva, n'a toujours pas été résolu. Mais l'animal présentait le même type de blessure à la tête. «Les dauphins nourris par l'homme apprennent à associer les gens et les bateaux à la nourriture, ce qui peut les mettre dans des situations dangereuses. Les dauphins peuvent souffrir d'impacts mortels dus à des collisions avec des bateaux, à l'enchevêtrement ou à l'ingestion d'engins de pêche, et à des actes de malveillance intentionnels comme ceux-ci», écrit la NOAA.

Les experts pensent que les trois dauphins ont été tués alors qu'ils demandaient de la nourriture. Deux autres incidents du même genre sont survenus dans le courant de l'année dernière. Ces actes de cruauté violent la loi sur la protection des mammifères marins et peuvent entraîner des sanctions tant civiles que pénales. Les auteurs risquent une amende pouvant atteindre 100 000 dollars et un an de prison. Le fait de nourrir les dauphins ou de les harceler peut entraîner des peines similaires.

(L'essentiel/joc)