Feux en Amazonie

24 août 2019 13:45; Act: 24.08.2019 14:16 Print

Raoni réitère son appel lancé au Luxembourg

Le chef indien Raoni demande une mobilisation générale contre Bolsonaro suite aux incendies du «poumon de la terre». Il avait déjà lancé l'alerte au Luxembourg en mai.

storybild

Raoni a demandé vendredi l'aide de la communauté internationale pour mettre fin à la catastrophe environnementale.

Sur ce sujet
Une faute?

Le chef indien Raoni demande l'aide de la communauté internationale pour contribuer à «faire partir le plus vite possible» le président brésilien Jair Bolsonaro, qu'il juge responsable des graves incendies en Amazonie. «Il faut qu'on le fasse partir le plus vite possible», a-t-il déclaré dans une interview réalisée par l'AFP vendredi.

«Je demande une aide extérieure. Je veux qu'il y ait une mobilisation générale pour qu'on éteigne ces feux. On ne peut pas laisser brûler ça comme ça», a poursuivi le chef Raoni. «C'est une catastrophe ce qu'il est en train de faire avec nous», a poursuivi le cacique au sujet du président brésilien d'extrême droite, qui soutient le développement de l'agriculture et de l'exploitation minière sur les terres indigènes.

«Sa parole les pousse à détruire la forêt»

«C'est (lui) qui excite ces gens, comme les fermiers. Ils l'écoutent. Il pensent qu'ils ont tous les droits et se mettent à brûler les forêts», a ajouté le chef de 89 ans qui se bat pour le respect des droits des communautés indigènes. «Il en va ainsi pour les coupeurs de bois, les chercheurs d'or. Ils se lâchent tous car sa parole les pousse à détruire la forêt beaucoup plus vite», a-t-il aussi souligné.

Dans le «poumon de la planète», quelque 700 nouveaux feux ont été enregistrés en 24 heures jeudi, selon les chiffres communiqués vendredi par l'Institut national de recherche spatiale (INPE). Le président Bolsonaro a autorisé vendredi la mobilisation de l'armée en Amazonie pour lutter contre les incendies, en réponse à la pression internationale croissante contre le Brésil.

La déforestation de l’Amazonie était justement au cœur des discussions entre Bettel et Raoni, accueilli au Grand-Duché en mai dernier. «J’ai beaucoup de sympathie personnelle pour votre lutte pour protéger le territoire de votre peuple, ainsi que la forêt amazonienne», avait alors déclaré le Premier ministre luxembourgeois. Les deux hommes avaient dénoncé l’exploitation forestière et la menace que constitue l’industrie agroalimentaire.

(nc/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Karla le 24.08.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci est une des situations dans lesquelles M. Bettel peut montrer ses vraies capacités.

  • livingMan le 24.08.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect à Raoni qui s’est bâtu dans les années 80 et qui remet ça main tant malgré son âge.

  • Nathielux le 25.08.2019 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut reconsidérer notre mode de consommation et de production il faut revoir le mode « mondialisation « . Il faut protéger toute la nature forêts, mers, animaux..... Mais aujourd’hui l argent et la fortune des uns et bien plus importante et primordiale que le respect de l ensemble de la nature et des êtres. L humain s auto détruit... impossible de faire machine arrière.

Les derniers commentaires

  • Toni le 26.08.2019 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Raoni met quelques plumes... sur la tête !!! Et c’est nous les EUROPÉENS qui sommes déplumés . Pourquoi ne va t’il pas demander de l’argent à ses amis Boliviens et Cubains voir Vénézuéliens???

  • Toni le 26.08.2019 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il devrait être avec son peuple en Amazonie.pour les mobiliser contre les adversités. Mais il préfère concurrencer la « Brinks » et récolter de l’argent qui n’arrivera jamais en Amazonie. Je sur que le dernier tour de son voyage sera dans îles Caïmans!!!!

  • Nathielux le 25.08.2019 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut reconsidérer notre mode de consommation et de production il faut revoir le mode « mondialisation « . Il faut protéger toute la nature forêts, mers, animaux..... Mais aujourd’hui l argent et la fortune des uns et bien plus importante et primordiale que le respect de l ensemble de la nature et des êtres. L humain s auto détruit... impossible de faire machine arrière.

  • Mertealors le 25.08.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous devons tous un grand respect à chef Raoni pour sa lutte pour les tribus amazoniennes et pour tenter d'ouvrir les yeux aux humains que nous sommes. RESPECT

  • rizik le 25.08.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    comment il arrive à manger ?