Mexique

25 novembre 2021 07:26; Act: 25.11.2021 11:52 Print

Renforts militaires face aux violences des narcos

L’État de Zacatecas est devenu un champ de bataille entre les deux groupes criminels les plus puissants du pays. Le gouvernement a décidé d’y déployer 460 renforts militaires.

storybild

Image d’illustration. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement du président Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé mercredi des renforts sécuritaires dans une région du Mexique frappée par la hausse des violences attribuées au narcotrafic, mettant à l’épreuve sa stratégie face aux cartels.

Andres Manuel Lopez Obrador s’est rendu avec son gouvernement dans l’État de Zacatecas (centre), où seize corps ont été retrouvés pendus depuis jeudi, méthode d’intimidation habituelle des cartels quand ils se disputent des territoires et des marchés de la drogue. Zacatecas a enregistré 1 277 assassinats en 2021, contre 920 en 2020 et 560 en 2019, d’après le ministre de la Défense Luis Cresencio Sandoval.

D’après les experts et les autorités, la région est devenue un champ de bataille entre les deux groupes criminels les plus puissants du pays, le cartel de Sinaloa héritier du «Chapo» Guzman, qui purge une peine de prison à vie aux États-Unis, et de Jalisco Nouvelle Génération. Les États-Unis ont promis 10 millions de dollars pour l’arrestation de son chef, Nemesio Oseguera Cervantes.

«Nous devions être ici, dans ces circonstances d’insécurité et de violence», a déclaré le président Lopez Obrador venu soutenir le gouverneur David Monreal Avila, qui appartient à son parti Mouvement pour la régénération nationale (Morena).

«Des bises, pas des balles»

Le ministre de la Défense a annoncé 460 renforts militaires dans la région. «Nous allons éviter ainsi la confrontation de groupes criminels qui génèrent de la violence dans l’État», a déclaré Luis Cresencio Sandoval. Au total 3 848 éléments de l’armée sont déjà déployés dans la région.

Face au rebond de violence, le gouvernement régional avait destitué la semaine dernière son responsable régional de sécurité, pour le remplacer par un général à la retraite, Adolfo Marin Marin.

D’après des chiffres officiels, le Mexique a enregistré plus de 300 000 assassinats depuis 2006, quand l’ex-président Felipe Calderon a lancé une guerre totale contre le trafic de drogue. Venu de l’opposition, le président de gauche Lopez Obrador a voulu mettre en œuvre une politique d’«abrazos, no balazos» («des bises, pas des balles»).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hasta Siempre le 25.11.2021 07:31 Report dénoncer ce commentaire

    Le Mexique est perdu...L'argent engendré par le trafic est tellement colossale qu'il sera impossible à endiguer! Ou alors il faudra employer des méthodes radicales avec une puissance de feu sans retenue...

  • GRAND MAÎTRE et no comment le 25.11.2021 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En France c'est bientôt?

  • Franck B le 25.11.2021 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème une corruption endémique liée aux pertes de valeurs des humains qui ont pour seul Dieu que l'argent.

Les derniers commentaires

  • lapetitevoix le 25.11.2021 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais ils ont accepté l aide international pour former la police et militaires à fin d éradiquer la corruption et la violence. Pauvre pays

  • Franck B le 25.11.2021 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème une corruption endémique liée aux pertes de valeurs des humains qui ont pour seul Dieu que l'argent.

  • GRAND MAÎTRE et no comment le 25.11.2021 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En France c'est bientôt?

  • Zebra3 le 25.11.2021 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on veut on peut, mettre une puissance de feu importante contre tout ça quand on veut éradiquer ce cancer qui ronge le pays, on laisse faire et ça continue jusque l'anarchie totale, c'est honteux de faire des atrocités de la sorte un génocide sur le peuple que ce soit d'enfants, adultes, des vieillards, quand on retrouve des charniers style Bosnie, tout ça tuer pour le fric, vendre de la mort, tous ces cartels doivent être éliminés car car ce sont des creatures sans scrupule, sentiments, humanité, bon courage aux militaires, forces spéciales !!!

  • La drogue c'est pour les faibles le 25.11.2021 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur moyen de supprimer la drogue et son traffic, c'est de rayer le pays de la carte. Tu fais signer une pétition aux habitants honnêtes qui veulent quitter le territoire pour un avenir prospère, et une fois cette pétition signée, tu délocalises temporairement les résidents honnêtes, tu bombardes tout le territoire jusqu'à la moelle. Puis, tu reconstruis le pays sur des bases solides. À cause de ces substances, c'est toute la planète qui est impactée, et surtout, hormis les adultes, des millions de jeunes morts par overdoses ou mauvaises substances. Sur ce point, Trump avait raison.