Fusillade en Californie

09 novembre 2018 15:01; Act: 09.11.2018 15:49 Print

Rescapé et héros de Vegas, il survit à la tuerie

Un ancien soldat a ouvert le feu, mercredi soir, dans un bar bondé en Californie, tuant douze personnes. Deux survivants d'une autre tuerie ont connu des destins croisés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Un groupe de survivants de la fusillade du festival Route 91 Harvest, à Las Vegas, qui a fait 58 morts en 2017, se trouvait dans le bar de Thousand Oaks, au nord de Malibu. Un marine de 22 ans, Brendan Kelly, a ainsi survécu aux deux drames. Habitué des lieux qu'il fréquentait 2-3 fois par semaine, il a ainsi expliqué à ABC qu'il a tout de suite compris ce qu'il se passait. «Étant dans l'armée, qui plus est dans le Corps des Marines, j'ai vite compris de quoi il s'agissait, en particulier dans un espace clos».

À Las Vegas, le jeune homme avait notamment sauvé une jeune fille, rencontrée plus tôt dans la soirée. «Avant de savoir ce qui se passait, Brendan m'a plaqué au sol et m'a protégée des tirs», a ainsi écrit Renee Cesario sur Facebook.

Par ailleurs, un autre rescapé de la fusillade de Las Vegas n'a pas eu la même chance. Telemachus Orfanos a été abattu mercredi soir au cours de la tuerie ayant ensanglanté le bar country «Borderline». «Mon fils était à Las Vegas avec un de ses amis et il est rentré à la maison. Mais hier soir, il n'est pas rentré (...) Et je ne veux pas de prière, de pensée, je veux le contrôle des armes. Et que Dieu fasse que personne d'autre ne m'envoie encore des prières. Je veux le contrôle des armes. Assez avec les armes!», s'est indigné sa mère.

Parmi les victimes, on compte aussi la nièce de la star de la série «Sister Sister». L'actrice Tamera Mowry-Housley et son mari ont annoncé via un communiqué que leur nièce de 18 ans, Alaina Housley, était décédée dans la fusillade. «Nous avons le cœur brisé. Nous venons juste d'apprendre que notre nièce Alaina était l'une des victimes de la fusillade survenue la nuit dernière au Borderline Bar à Thousand Oaks. Alaina était une incroyable jeune fille pleine de vie, à qui il restait tant de choses à vivre. Nous sommes anéantis que sa vie ait été écourtée de cette façon».

Le tireur de 28 ans, Ian Long, est un-ex-militaire (2008 à 2013) qui avait servi dans le corps d'élite des Marines et notamment été déployé en Afghanistan durant sept mois. Il était connu des services de police et de ses voisins pour des troubles psychiques et rien ne laissait envisager un quelconque lien terroriste. Le jeune homme vivait avec sa mère, dans un quartier cossu de Thousand Oaks.

«C'est une dame très gentille mais elle a eu beaucoup de problèmes avec son fils», a déclaré au Los Angeles Times un voisin, Richard Berge, selon qui Ian Long souffrait effectivement de ce syndrome de stress répandu chez les anciens soldats. Plusieurs voisins ont affirmé qu'il s'était déjà fait remarquer en donnant de violents coups dans les murs de sa maison, archétype de la résidence américaine, avec drapeau étoilé et gros pick-up garé devant.

(L'essentiel/cga/afp)