Défilé de lingerie

13 septembre 2018 07:06; Act: 13.09.2018 10:04 Print

Rihanna, bouquet final de la Fashion Week

À New York, l'événement de la mode s'est terminé par la présentation de la collection de lingerie très originale de la chanteuse et designer barbadienne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La chanteuse et designer Rihanna a clos mercredi la Fashion Week new-yorkaise avec une collection de lingerie sous le signe de la liberté, décidée à prouver que les femmes peuvent être tout à la fois douces et femmes fatales, mère ou vamp. Clore la Fashion Week est traditionnellement réservé à des marques de luxe. Rihanna a saisi cet honneur pour offrir un show de près d'une demi-heure, une longueur rare, dans le gigantesque hall des anciens chantiers navals de Brooklyn.

Le décor était post-moderne, avec plantes vertes à l'honneur, du cactus aux salades de culture hydroponique, parfois en pots sur des étagères, parfois sous bulles de verre géantes. Les mannequins, de toutes les couleurs de peau ou de cheveux, fines comme des baguettes, enveloppées ou enceintes, étaient pleines de vie, animées par une chorégraphie alternant gestes lents et danses endiablées.

Quant à la lingerie, il y en avait là aussi pour tous les goûts, de l'ultra-féminin au masculin, et dans toutes les couleurs: du pyjama en soie blanc mode confort douillet, au corset noir s'arrêtant juste sous des seins dénudés, en passant par des combinaisons en dentelle, des porte-jarretelles, un ensemble caleçon/tee-shirt unisexe, ou des culottes/soutien-gorges pastels au style ingénu. «Avec la lingerie, vous n'avez pas besoin de n'avoir qu'une seule personnalité», disait la chanteuse barbadienne en mai, lors du lancement de sa première collection de lingerie Savage X Fenty. En petite robe marron, la star de 30 ans est venue brièvement saluer son large public mercredi soir, tout sourire sous les vivats.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 13.09.2018 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois surtout beaucoup de vulgarité...

  • SoSa le 13.09.2018 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le BELGE a raison... C'est cheap et vulgaire!!! C'est pas sexy ni charmant juste Vulgaire

Les derniers commentaires

  • SoSa le 13.09.2018 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le BELGE a raison... C'est cheap et vulgaire!!! C'est pas sexy ni charmant juste Vulgaire

  • Le Belge le 13.09.2018 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois surtout beaucoup de vulgarité...

    • Lola le 13.09.2018 12:26 Report dénoncer ce commentaire

      C'est de la lingerie. Vous faites comment pour les présenter ? En mettant un peignoir en éponge par dessus ???

    • @Lola le 13.09.2018 15:36 Report dénoncer ce commentaire

      Vous confondez nudité partielle du corps et vulgarité. Il existe de la lingerie non-vulgaire, et des peignoirs vulgaires... Perso je vois aussi de la vulgarité dans ce défilé (marque de fabrique de rihanna?), mais surtout un ensemble objectivement bien laid, loin de vendre du rêve...

    • LiNh le 13.09.2018 17:15 Report dénoncer ce commentaire

      Vulgaire ??? Franchement je ne vois de vulgarité mais de la banalité. Je ne suis pas un artiste de la mode non plus....

    • Misère le 13.09.2018 21:19 Report dénoncer ce commentaire

      Bien évidemment: dès que ça dépasse la taille 34 on considère que ça devient « vulgaire »....

    • LiNh le 14.09.2018 09:01 Report dénoncer ce commentaire

      Misère Je crois surtout que dès que ça touche la réussite, les gens sont frustrés.