Syrie

27 février 2020 11:25; Act: 27.02.2020 11:58 Print

Salwa n'aura plus à rigoler sous le bruit des bombes

Touchées par la vidéo d'une fillette apprenant à rire quand une bombe explose, les autorités turques ont invité sa famille à s'installer dans leur pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Son rire a fait sourire et pleurer des millions d'internautes. Une vidéo devenue virale la semaine dernière montrait un papa syrien apprendre à sa fille de 3 ans à rigoler chaque fois qu'une bombe explosait ou qu'un missile frappait une cible. Une manière pour Abdullah Mohamad d'apaiser la peur de Salwa et de dédramatiser la guerre à ses yeux. Ce jeu tragico-comique entre un papa et sa fille, qui a rappelé à beaucoup d'internautes le film «La vie est belle», a semble-t-il touché les autorités turques, qui les ont invités à rejoindre leur pays.

Selon Anadolu Agency, l'enfant et sa famille sont arrivés mardi, en Turquie voisine, où ils pourront commencer une nouvelle vie loin des bruits terrifiants de la guerre. Ils ont été accueillis dans la province de Hatay, dans le sud-est du pays. «Maintenant, ma fille va pouvoir aller à l'école. J'espère que le conflit en Syrie se terminera rapidement et que je pourrai y retourner», confie Abdullah Mohamad.

Le père de famille se dit extrêmement reconnaissant envers le gouvernement et la population de Turquie pour leur soutien au peuple syrien. Bien sûr, certains voient dans le geste des autorités turques une sombre manœuvre de propagande du gouvernement et du président Erdogan. Mais pour cette famille, l'essentiel est ailleurs. Et Abdullah Mohamad n'a qu'une hâte: pouvoir se promener sans crainte avec Salwa, et lui permettre de retrouver son insouciance enfantine.

(L'essentiel/joc)