Scandale

22 février 2021 17:56; Act: 22.02.2021 18:39 Print

Son cadeau? Tuer une girafe et poser avec son cœur

Une chasseuse de 32 ans a fièrement posé avec le cœur d'une girafe qu'elle venait d'abattre pour la Saint-Valentin, et menacé ses détracteurs de connaître le même sort...

storybild

Merelize Van Der Merwe chasse depuis qu'elle est enfant.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la même veine que les photos de chasseurs d'animaux rares et majestueux, une femme sud-africaine a suscité l’indignation après avoir posté sur Facebook une photo d'elle à côté du cadavre d'une girafe qu'elle venait d'abattre. Pour rajouter un soupçon d'horreur, Merelize Van Der Merwe a extrait le cœur de l'animal pour le tenir dans ses mains sur la photo.

Comble du mauvais goût, la chasseuse de 32 ans s'est fait offrir par son mari pour la Saint-Valentin le droit de tuer la girafe de 17 ans. L'homme a déboursé plus de 1 700 euros pour que sa dulcinée ait la permission d'abattre la girafe noire, une espèce très prisée des chasseurs, dans le nord de l'Afrique du Sud. Juste pour le plaisir.

La jeune femme a confié qu'elle recherchait ce type d'animal depuis plusieurs années. «Avant le jour J, j'étais comme une petite enfant trépignant d'impatience. Après l'avoir abattue, j'étais remplie d'émotions. J'ai attendu des années pour avoir cette opportunité», a-t-elle raconté dans un message glaçant.

«Pas peur des activistes qui vivent chez maman»

Des images et propos qui ont déclenché une foule d'insultes et de menaces de personnes défendant la cause animale. Des réactions négatives qui n'ont pas annihilé la soif de tuer de la prédatrice: «Ce gang de gauchiste ne m'empêchera pas de continuer à chasser. Vous voulez me tuer? Voici mon offre: venez à l’aéroport, je viendrai vous chercher et vous donnerai une chance. Mais si vous me ratez, j'espère que vous aurez eu l'intelligence de prendre une assurance vie pour votre famille. Car il faudra payer».

La langue bien pendue, la fermière d'extrême droite en a profité pour moquer les convictions de ses détracteurs: «Je n'ai pas peur des activistes qui vivent chez maman et qui vont acheter de la viande au supermarché, car c'est bien connu: les animaux ne souffrent pas là-bas».

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Charles le 22.02.2021 18:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai fait des recherches, on voit la photo du coeur de la girafe dans sa main et tous les animaux qu'elle a assassiné. Lion, guépard, éléphant,... Son travail sur terre c'est de provoqué de la colère, de la haine, de la tristesse et on peut dire qu'elle est médaille d'or dans cette catégorie. Tout se paye, surtout avec des créatures magnifiques, le Créateur se frotte les mains.

  • Blabla le 22.02.2021 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage la bêtise humaine à son paroxysme

  • HenriSteppé le 22.02.2021 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    La "chasseuse", fait sans doute partie du langage inclusif :-)) Chasseresse ne serait-il pas plus approprié ?

Les derniers commentaires

  • lapetitevoix le 23.02.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quel moment le monde a disjoncté ? Avec les preuves on peut jugé et pénaliser ce type d actes mais non tout le monde ferme les yeux !!!

  • lop. le 23.02.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve dégueulasse ce que les gens font aux animaux. La Mme serais contente si ont lui faisait la même chose. ????

  • Un Fame le 23.02.2021 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Un hobbies comme un autre !

  • saint_chicolat le 23.02.2021 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites un tour sur son Facebook, c’est édifiant ! Cette femme est une vraie psychopathe et ses « amis » de Facebook sont encore pires! La Nature a encore de très nombreux ennemis..

  • Demon possessed luciferian psyschopath le 23.02.2021 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Qui veut un tel monstre? C'est une psychopathe. Un démon dans un corps d'une jolie femme. Que veut-elle prouver avec ce sang froid? La pauvre girafe.