Astronomie

05 février 2018 20:26; Act: 06.02.2018 11:06 Print

Space X va lancer sa fusée ultrapuissante

La Falcon Heavy de l'entreprise américaine doit décoller mardi et préfigurer les missions capables d'amener des équipages sur la Lune et peut-être sur Mars.

Sur ce sujet

La Falcon Heavy de SpaceX doit décoller mardi, de Cap Canaveral (États-Unis) et préfigurer les missions capables d'amener des équipages sur la Lune et peut-être sur Mars. Fidèle à son image d'inventeur de génie fantasque, Elon Musk, le patron de SpaceX, a choisi une charge utile un peu particulière pour ce premier vol: son roadster Tesla rouge cerise, au volant duquel il a installé un mannequin vêtu du scaphandre spatial développé par l'entreprise. «Starman dans un roadster rouge» a posté lundi le richissime inventeur sur Instagram , montrant la voiture électrique le nez pointé vers le ciel avec le faux astronaute aux commandes.

Musk ne faisant jamais les choses à moitié, il a choisi pour destination de ce premier vol l'espace lointain, à une distance à peu près équivalente de celle de Mars par rapport au Soleil mais pas trop près non plus de la planète rouge, qu'il ambitionne ni plus ni moins de coloniser. Pour ambitieux qu'il soit, Elon Musk est conscient que sa fusée - qui n'a fait l'objet que de tests statiques jusqu'à présent - risque de mal fonctionner. «Nous serons dans l'espace lointain pour un milliard d'années si elle n'explose pas en vol», avait-il tweeté en décembre, tandis qu'il a posté ce lundi la vidéo de lancement suivante.

La machine est de fait complexe. SpaceX est à la base constituée de trois fusée Falcon 9 assemblées et sera propulsée par 27 moteurs Merlin. Ensemble, ces moteurs «génèrent plus de 5 millions de livres (2 500 tonnes) de poussée au décollage, ou l'équivalent de 18 Boeing 747», explique SpaceX. Falcon Heavy mesure 70 mètres de hauteur sur douze mètres de largeur. Comme il fait de manière routinière pour ses tirs de Falcon 9, SpaceX va tenter de faire revenir se poser en douceur les trois premiers étages de cette superfusée pour pouvoir les réutiliser, ce qui doit permettre de réaliser une importante économie.

SpaceX affirme que Falcon Heavy «peut lancer deux fois plus de charge utile que la plus puissante fusée en opération existante, la Delta IV Heavy, «à un tiers du prix». Selon United Launch Alliance, qui opère les Delta IV, le coût d'un lancement est de 350 millions de dollars.

(L'essentiel/nxp/afp)