Espace

14 septembre 2018 07:21; Act: 14.09.2018 11:42 Print

SpaceX a un client pour son voyage vers la Lune

La société spatiale d'Elon Musk SpaceX a annoncé, jeudi, qu'elle avait un premier client privé pour un voyage autour de la Lune.

storybild

Le BFR, pour «Big Falcon Rocket», est encore en développement et ne devrait pas voler avant plusieurs années.

Sur ce sujet

La compagnie spatiale américaine SpaceX a annoncé, jeudi, avoir signé avec un premier client, dont elle dévoilera l'identité dans quelques jours, pour un voyage autour de la Lune à bord de sa prochaine grande fusée baptisée BFR, qui ne devrait toutefois pas voler avant plusieurs années. Aucune mission habitée n'est retournée dans l'orbite lunaire depuis Apollo 17, de la Nasa, en décembre 1972.

«SpaceX a signé avec le premier client privé du monde pour se rendre autour de la Lune à bord de notre véhicule de lancement BFR - une étape importante pour ceux qui rêvent d'aller dans l'espace», a tweeté la compagnie, en précisant que l'identité du passager serait dévoilée lundi.

Le BFR, pour «Big Falcon Rocket», est encore en développement et ne devrait pas voler avant plusieurs années. Début 2017, SpaceX avait annoncé que deux passagers seraient envoyés vers la Lune, dès 2018, à bord de sa fusée Falcon Heavy, un voyage qui n'a finalement jamais eu lieu.

La firme du fantasque milliardaire Elon Musk avait pourtant souligné à l'époque que les deux touristes lunaires avaient «versé un acompte important» pour cette mission autour de la Lune. Les premiers entraînements des apprentis astronautes étaient censés commencer courant 2017, après évaluation de leur condition physique.

La BFR devrait mesurer 106 mètres de haut et sera conçue pour avoir une poussée de 10,8 millions de livres, bien davantage que la plus puissante fusée jamais construite, la Saturn V (7,9 millions de livres) qui a envoyé des astronautes sur la Lune au tournant des années 1970.

Tourisme spatial

L'objectif de SpaceX est de se doter à terme d'un unique lanceur et vaisseau se substituant à trois projets emblématiques de la firme californienne: la Falcon 9 qui propulse la capsule Dragon pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), la capsule elle-même et Falcon Heavy.

SpaceX doit théoriquement envoyer des astronautes de la Nasa vers l'ISS, à partir de l'an prochain. Depuis l'arrêt de la navette spatiale américaine, les occupants de l'ISS sont exclusivement transportés depuis la terre par des vaisseaux Soyouz de fabrication russe.

D'autres que SpaceX misent sur le tourisme spatial, comme Virgin Galactic, qui multiplie les essais de son vaisseau piloté SpaceShipTwo VSS Unity, lancé depuis un avion. La place coûte 250 000 dollars. Et Blue Origin, fondée par le patron d'Amazon Jeff Bezos, a annoncé cet été que les billets seraient vendus en 2019 pour une place à bord de sa fusée New Shepard, qui emmènera six personnes dans l'espace, à plus de 100 kilomètres d'altitude. Ces deux véhicules n'iront toutefois pas en orbite mais feront flotter les passagers en apesanteur pendant plusieurs minutes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • François le 14.09.2018 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Alors que le Climat diverge, que les ressources de la Planète atteignent leur peak, des fous pensent que une Planète B est la seule solution à prévoir (pour les riches). Dommage pour eux, l'effondrement systémique est probable dès 2030... Maigre consolation face à la connerie humaine !

  • Sandro le 14.09.2018 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, la peste porcine approche, Florence aux Etats-Unis, mais nous continuons à polluer ...........

  • torolkozo le 14.09.2018 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez pour renflouer les pertes de Tesla par milliards !!!

Les derniers commentaires

  • François le 14.09.2018 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Alors que le Climat diverge, que les ressources de la Planète atteignent leur peak, des fous pensent que une Planète B est la seule solution à prévoir (pour les riches). Dommage pour eux, l'effondrement systémique est probable dès 2030... Maigre consolation face à la connerie humaine !

  • Sandro le 14.09.2018 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, la peste porcine approche, Florence aux Etats-Unis, mais nous continuons à polluer ...........

  • torolkozo le 14.09.2018 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez pour renflouer les pertes de Tesla par milliards !!!

    • JB007 le 14.09.2018 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      J'espère que c'est notre très cher controversé Président Donald Trump.."Yes we can"