Conquête spatiale

19 janvier 2020 12:37; Act: 20.01.2020 14:24 Print

SpaceX fait un dernier test avant un vol embarqué

La société d'Elon Musk va faire partir une fusée dimanche, avant de simuler un incident à bord. L'enjeu est de permettre aux pilotes de s'éjecter en cas de souci.

storybild

SpaceX va tester une nouvelle machine. (photo: AFP/Handout)

Sur ce sujet
Une faute?

SpaceX va simuler dimanche, l'éjection d'urgence d'astronautes d'une fusée, quelques minutes après le lancement, le dernier grand test avant l'envoi dans deux mois d'un équipage de la Nasa vers la Station spatiale internationale (ISS). Le test, sans personne à bord, aura lieu entre 8h et 14h (14h et 20h au Luxembourg) au centre spatial Kennedy en Floride. Initialement prévu samedi, il a été repoussé en raison des vents et d'une mer agitée dans la zone d'amerrissage.

La société spatiale d'Elon Musk, en contrat avec la Nasa, a fixé sa nouvelle capsule Crew Dragon, au sommet d'une de ses fusées Falcon 9, programmée comme si elle devait lancer le vaisseau en orbite. Une minute et 24 secondes après le décollage, à une altitude d'environ 19 kilomètres au-dessus de l'Atlantique, simulant une anomalie, une séquence d'abandon sera déclenchée: la capsule allumera ses puissants propulseurs SuperDraco pour s'éjecter de la fusée, et s'en distancer le plus vite possible. Dans une mission habitée, cela permettrait de sauver les astronautes sanglés à l'intérieur de Dragon, si jamais la fusée avait un problème ou suivait une mauvaise trajectoire.

Test indispensable

Crew Dragon continuera, seule, sa course vers le ciel jusqu'à environ 40 km d'altitude, avant de retomber naturellement vers l'océan Atlantique, tandis que la fusée se désintégrera en vol sous l'effet de la brusque séparation. La fusée pourrait bien exploser et créer une «boule de feu», a averti Benji Reed, de SpaceX. Puis les quatre grands parachutes de la capsule s'ouvriront afin de ralentir la chute et l'amerrissage dans l'Atlantique, où des équipes de sauvetage seront pré-positionnées.

La réussite de ce test est indispensable pour SpaceX et pour la Nasa, qui a urgemment besoin de certifier un véhicule pour transporter ses astronautes vers l'ISS dès cette année. Depuis 2011, les États-Unis sont obligés de faire voyager leurs astronautes sur les fusées russes Soyouz, les seules à avoir cette capacité depuis la retraite des navettes américaines.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 20.01.2020 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zebra3 c’est un russe frustré mdr

  • livingMan le 19.01.2020 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va encore rajouter des déchets au 100millions déjà présents en orbite à 28000km/h autour de la planète. de la planète !

  • Zebra3 le 19.01.2020 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel vol embarqué, impossible que du blabla propagande, la lune OK suite aux programmes Apollo, mars alors la c'est une autre histoire, trop long !!!!

Les derniers commentaires

  • Nico57 le 20.01.2020 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zebra3 c’est un russe frustré mdr

  • livingMan le 19.01.2020 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va encore rajouter des déchets au 100millions déjà présents en orbite à 28000km/h autour de la planète. de la planète !

  • Zebra3 le 19.01.2020 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel vol embarqué, impossible que du blabla propagande, la lune OK suite aux programmes Apollo, mars alors la c'est une autre histoire, trop long !!!!

    • Port Nawak le 19.01.2020 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      vers l'ISS trop loin...? ...? lol.. lis l'article SVP

    • Electric Fight le 19.01.2020 20:59 Report dénoncer ce commentaire

      L'ISS vole à 400 km au dessus de nos têtes, ce n'est pas si loin que ça, c'est la distance qu'un bonne voiture électrique arrive à parcourir!

    • crew dragon le 20.01.2020 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      On en reparle dans 2 mois...et aucun déchets la falcon9 va se désintégrer et la capsule amerrir, lorsqu'on y connaît absolument rien on s'abstient de commenter, la culture c'est comme la pate à tartiner, moins on en a, plus on l'étale.