Coronavirus

10 septembre 2020 15:32; Act: 10.09.2020 15:41 Print

«The Lancet» émet des doutes sur le vaccin russe

La revue médicale a annoncé jeudi, avoir demandé des éclaircissements aux développeurs du vaccin russe, après des doutes relevés sur la vraisemblance de leurs résultats.

storybild

Les autorités de Moscou ont commencé à tester le vaccin baptisé Spoutnik V sur 40 000 habitants de la capitale russe. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

The Lancet a annoncé jeudi avoir demandé des éclaircissements aux développeurs du vaccin russe, après des doutes émis sur la vraisemblance de leurs résultats publiés par cette prestigieuse revue médicale. L'auteur principal de l'étude incriminée, le chercheur russe Denis Logounov, cité par l'agence de presse publique RIA Novosti, a rejeté les accusations et souligné que The Lancet avait eu accès «à toutes les données recueillies au cours des recherches scientifiques».

Dans une lettre ouverte au Lancet, datée du 7 septembre et signée par une trentaine de chercheurs essentiellement européens, le scientifique italien Enrico Bucci s'interroge sur la vraisemblance de données de l'article publié le 4 septembre par The Lancet, signé par Denis Logounov et ses collègues. Ce travail indiquait que le candidat-vaccin russe déclenchait une réponse immunitaire et n'entraînait pas d'effets indésirables graves. Depuis, les autorités de Moscou ont commencé à tester le vaccin baptisé Spoutnik V sur 40 000 habitants de la capitale.

«Incohérences potentielles»

Le scientifique italien, qui travaille et enseigne à l'université Temple University de Philadelphie (dans l'est des États-Unis), pointe dans sa lettre ouverte des «incohérences potentielles dans les données» telles que publiées dans l'article incriminé. Il déplore l'absence d'accès aux données originales de l'essai russe et estime que l'article publié dans The Lancet «présente plusieurs points de préoccupation». Le scientifique italien relève dans certaines expérimentations une similarité complète ou très élevée des données chez les volontaires qui ont testé le vaccin, ce qui lui semble «hautement improbable».

En réponse à la lettre ouverte, la revue britannique «a invité les auteurs de l'étude sur le vaccin russe à répondre aux questions soulevées" et assuré qu'elle "suivait la situation de près». Les travaux russes ont été évalués avant publication par un comité scientifique indépendant composé d'experts, du Covid-19 et des vaccins, a encore rappelé The Lancet à l'AFP. Avant même la publication de ces premiers résultats, Vladimir Poutine avait affirmé début août que son pays avait développé le «premier» vaccin contre le Covid-19. Cette déclaration avait été accueillie avec défiance par la communauté scientifique internationale, en l'absence de données et alors que la phase finale des essais n'avait pas commencé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ivan Groznyj le 10.09.2020 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    Avant le Lancet nous avait dit que le vaccin russe était bon, maintenant, après l’échec cuisant d'AstraZeneca , comme par enchantement on trouve que le vaccin russe n'est pas bon..

  • Oups le 10.09.2020 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les États Unis doutent du vaccin Russe?!? C’est étrange...

  • l'arroseur arrosé le 10.09.2020 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    The Lancet émet des doutes sur des données, mais après ses errements sur la chloroquine comment ne pas douter dorénavant des capacité de The Lancet à manipuler correctement des données.

Les derniers commentaires

  • Richard le 10.09.2020 23:09 Report dénoncer ce commentaire

    The Lancet s'est complètement et définitivement décrédibilisé, leurs avis n'ont plus aucune valeur.

  • TontonB le 10.09.2020 20:05 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre il était évident depuis plusieurs semaines que le vaccin d'AstraZeneca était de lojn le moins bon candidat ... suis-je un grand spécialiste en virologie à l'image du Prof. Raoult ? que nenni ... pour affirmer cela je me suis fié à une information capitale : c'est celui que l'union européenne a choisi.

    • Effets Secondaires le 10.09.2020 21:31 Report dénoncer ce commentaire

      Pas de vaccin...pas de problème !!!

    • Statman le 11.09.2020 11:09 Report dénoncer ce commentaire

      @Tonton, oui il y a eu une personne test qui a une inflammation de la moelle épinière. Inflammation qui est une complication connue de différentes infections virologiques. Par contre le COVID "non dilué" quant à lui a tué pas loin d'un million de personnes dans le monde. Donc chacun son choix: 1 inflammation gérable sur 30.000 ou un risque mortel de 1 sur 100... hum même en n'étant pas bon en maths...

  • unpeufoufouleslulus le 10.09.2020 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voyons voyons les russes sont incapables a inventer quelque chose

  • TontonB le 10.09.2020 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    Si the lancet émet des doutes c'est probablement bon signe pour le vaccin russe

    • Papa Jo le 11.09.2020 02:08 Report dénoncer ce commentaire

      @ Tonton B, The lancet avait aussi emit un rapport negatif concernant le vaccin du prf.Raoult puis s'etait ravise, maintenant c'est au tour du vaccin Russe, en fait ce n'est pas a cause des vaccins mais principalement a cause de leur prix accessible a tous.

    • Quoiiiii? le 11.09.2020 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Papa Jo Prf Raoult n'a jamais développé de vaccin. Vraiment plus c'est gros...on surestime vraiment la pertinence de la réalité de nos jours

  • Cortine le 10.09.2020 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme par hasard. Comment peut on encore prendre cette institution au sérieux avec les fausses affirmations durant l’épidémie