Aux Galapagos

20 février 2019 08:44; Act: 20.02.2019 10:17 Print

Une tortue supposée éteinte a été retrouvée

Une tortue géante, que l'on pensait éteinte depuis plus de cent ans, a été aperçue sur l'île inhabitée de Fernandina.

Sur ce sujet
Une faute?

Un spécimen vivant d'une tortue géante que l'on pensait éteinte depuis plus d'un siècle a été découvert dans l'archipel équatorien des Galapagos. Une femelle adulte appartenant à l'espèce Chelonoidis Phantasticus a été vue sur l'île de Fernandina.

Cette découverte a été faite pendant une expédition organisée par le Parc national des Galapagos et l'organisation environnementale américaine Galapagos Conservancy, a tweeté mardi, le ministre équatorien de l'Environnement, sans plus de précisions.

La tortue géante Chelonoidis Phantasticus est endémique de Fernandina, une île inhabitée des Galapagos, archipel volcanique du Pacifique célèbre pour sa faune et sa flore uniques au monde. Cette espèce était toutefois considérée comme éteinte, à l'instar de la Chelonoidis spp de l'île Santa Fe et de la Chelonoidis abigdoni de l'île Pinta.

Longévité exceptionnelle

En 2015, l’Équateur avait annoncé la découverte d'une nouvelle espèce de tortue aux Galapagos, baptisée Chelonoidis donfaustoi en l'honneur de Fausto Llerena, qui fut le soigneur du célèbre «George le solitaire». Ce dernier, ultime spécimen de Chelonoidis abigdoni, était mort en captivité en 2012, à un âge estimé à 90 ans, après avoir refusé de s'assurer une descendance en s'accouplant avec des femelles d'espèces apparentées.

Les Galapagos sont situées à plus de 1 000 km au large du continent sud-américain et sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est après avoir visité ces îles dans sa jeunesse que le naturaliste britannique Charles Darwin conçut sa théorie de l'évolution au XIXe siècle.

Quinze espèces de tortues géantes ont été recensées dans l'archipel, y compris celles considérées comme éteintes. Les scientifiques considèrent qu'elles sont arrivées sur place il y a trois ou quatre millions d'années et qu'elles ont été dispersées par les courants marins, créant des espèces différentes adaptées aux habitats des différentes îles. Les tortues des Galapagos doivent leur longévité exceptionnelle à une capacité génétique permettant de réparer l'ADN, selon les scientifiques.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Planète le 20.02.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une nouvelle qui réchauffe le coeur dans tous ces tourments environnementaux incluant la disparitions d'espèces animales, insectes et végétales...

  • Ant le 20.02.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissez la tranquille

  • vinzz le 20.02.2019 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissez moi tout les animaux tranquille svp,occupez vous plutôt de l'extinction de l'être humain qui est en pleine expansion!!

Les derniers commentaires

  • lin le 20.02.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère qu’ils trouveront un Dodo à l’ile Maurice

  • Ant le 20.02.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissez la tranquille

    • Ella a surement sa moitié sur place le 20.02.2019 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      Normalement on ne touche pas aux animaux aux Galapagos même s'ils sont morts car ç'est la nature mais dans ce cas-ci j'espère qu'on la laissera dans son mileu .

  • vinzz le 20.02.2019 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissez moi tout les animaux tranquille svp,occupez vous plutôt de l'extinction de l'être humain qui est en pleine expansion!!

  • Trump le 20.02.2019 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    encore une preuve que l'extinction d'espèces est aussi inexistante que le réchauffage climatique.

    • Affligeant le 20.02.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

      A votre commentaire, vous n‘avez ni lu ni compris l‘article! Et si je puis me permettre, le RC n‘est pas une hypothése, c‘est un fait!! Après pour les causes, allez-y de votre propre avis si vous le souhaitez...ça ne changera rien!

    • Donald le 20.02.2019 19:48 Report dénoncer ce commentaire

      Oui le "réchauffage" climatique je croyais que c'était le réchauffement climatique. C'est normal qu'en Février il fasse 15°C ?

  • Grand Maître le 20.02.2019 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A partir de cet instant dans 2 ans elle sera disparue. Ces scientifiques sont une plaie pour les espèces rares.Ils donnent toujours la position de ces trouvailles. Incroyable!!!

    • @grandmaitre le 20.02.2019 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      Ah, bon ? Je n'ai vu nulle part une position donnée. Ce n'est pas en indiquant l'île (qui fait 700km2) qu'on a donné la moindre position.

    • Fairytale le 20.02.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

      @grandmaitre, mais justement l'île ne fait que 700kms² et on ne parle pas d'un moustique mais d'une tortue de belle taille qui je pense doit vivre sur le littoral donc pas si difficile à trouver