En Birmanie

04 mars 2021 15:06; Act: 04.03.2021 15:24 Print

«Tout ira bien»: une ado abattue devient un symbole

Kyal Sin, 19 ans, est devenue en quelques heures un symbole de la violence meurtrière de la junte en Birmanie.

Sur ce sujet
Une faute?

«Tout ira bien» affichait la jeune manifestante, adepte de danse et d'arts martiaux, sur un tee-shirt. Mais, dans un pays habitué aux répressions sanglantes de l'armée comme en 1988 et en 2007, Kyal Sin, surnommée «Ange» n'ignorait pas les risques. Quelques jours avant sa mort, elle avait pris les devants sur sa page Facebook, communiquant son groupe sanguin et donnant son accord pour un don d'organes au cas où il lui arriverait quelque chose.

L'adolescente a été abattue mercredi par les forces de sécurité lors d'un rassemblement pro-démocratie à Mandalay (centre). Au moins 38 manifestants ont été tués dans le pays ce jour-là, journée de répression la plus meurtrière depuis le coup d'État du 1er février.

«J'ai voté avec mon cœur»

Sur des images prises peu avant son décès et diffusées sur Internet, on aperçoit Kyal Sin à demi-allongée derrière une barricade de fortune. Puis, elle rampe et court pour tenter de se mettre à l'abri, tandis que des détonations retentissent au milieu de nuages de gaz lacrymogènes. À l'annonce de sa mort, le slogan sur son t-shirt est devenu viral sur les réseaux sociaux où les messages ont afflué: «Tu es notre héroïne», «Tu brilles déjà dans les étoiles», «On continuera le combat jusqu'au bout».

«Ange» a voté pour la première fois le 8 novembre aux législatives remportées massivement par la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d'Aung San Suu Kyi. Fière, elle poste ce jour-là sur Facebook une photo d'elle en train d'embrasser son doigt, tâché de violet pour montrer qu'elle s'est rendue aux urnes. «J'ai fait mon devoir de citoyenne (...) J'ai voté avec mon cœur», écrit-elle.

«Elle aurait pu se contenter de vivre tranquillement»

Moins de trois mois plus tard, la junte, allégeant des irrégularités lors de ce scrutin, renverse Aung San Suu Kyi. Kyal Sin rejoint rapidement le mouvement de désobéissance civile, s'affichant sur les réseaux sociaux avec des drapeaux rouges aux couleurs de la LND et faisant le salut à trois doigts en signe de résistance. L'adolescente a toujours vécu à Mandalay, deuxième ville du pays, où ses parents tiennent un salon de beauté.

«Leurs affaires marchaient bien, elle aurait pu se contenter de vivre tranquillement, mais elle était très en colère, elle voulait faire tomber Min Aung Hlain», le chef de la junte, explique Linlae Waddy, son amie d'enfance. Jeudi, des milliers de personnes ont assisté à ses funérailles à Mandalay.

«Il n'y aura pas de pardon pour vous jusqu'à la fin du monde», a chanté l'assemblée, réunie devant son cercueil entouré de fleurs, tandis que des jeunes ont promis de «lutter contre la dictature jusqu’à la fin». Au moins 54 civils ont été tués depuis le putsch, selon l'ONU. Parmi les victimes, quatre mineurs, dont un adolescent de 14 ans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Michelle le 04.03.2021 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Laissez ce pays la en paix. C'est leur pays leur lute. Les pays occidentales aiment beaucoup interferir dans la politique d'autres pays et même les destruire comme Lybie Syrie Irak etc... Après on parle de radicalisation c'est anecdotique. Liberté ASSANGE qu'à mimis en clair les crimes contre l humanité de l'administration Obama Biden. Respectez le droit des catalans à être independent et arrêtez de n'être en prison ceux qui little pour leur independence.

  • Abalus le 04.03.2021 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Michelle ne vous inquiétez biden a déjà pris des sanctions courage aux peuple Birman

  • TontonB le 05.03.2021 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le manque de réactions dans le monde est flagrant. Ce pays n'a pas de pétrole ou autres ressources.

Les derniers commentaires

  • TontonB le 05.03.2021 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le manque de réactions dans le monde est flagrant. Ce pays n'a pas de pétrole ou autres ressources.

  • Abalus le 04.03.2021 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Michelle ne vous inquiétez biden a déjà pris des sanctions courage aux peuple Birman

  • Michelle le 04.03.2021 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Laissez ce pays la en paix. C'est leur pays leur lute. Les pays occidentales aiment beaucoup interferir dans la politique d'autres pays et même les destruire comme Lybie Syrie Irak etc... Après on parle de radicalisation c'est anecdotique. Liberté ASSANGE qu'à mimis en clair les crimes contre l humanité de l'administration Obama Biden. Respectez le droit des catalans à être independent et arrêtez de n'être en prison ceux qui little pour leur independence.

    • @Michelle le 04.03.2021 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mon voisin et moi, on veut déclarer l'indépendance de notre paté de maison vis à vis du Luxembourg. On attend vos signatures de soutien.

    • Politique de l'autruche le 04.03.2021 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est cela, c'est logique, laissons les pays tomber dans les dictatures militaires, religieuses, politiques etc les uns après les autres, ne faisons rien, laissons-les se diviser pour que les petits chefs règnent en maître, çà ira beaucoup mieux après, c'est bien connu! Non mais vous avez été pêché où ce genre d’argumentation franchement?

    • Luxo le 04.03.2021 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      @Politique: Vous n'allez rien y changer!

    • Pasbisounours le 04.03.2021 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      @Politique On se fache avec beaucoup de pays pour imposer notre vision de la démocratie et on est pas capable de la respecter dans nos pays. On n'a même plus la liberté d'expression, ce qui permet à une minorité d'imposer sa voix, son opinion puisque la seule restant; les avis dissonants sont censurés, écartés, vilipendés.