Avion en feu à Moscou

08 mai 2019 20:39; Act: 08.05.2019 20:42 Print

«Tout va bien pour moi, ne t'en fais pas. Je t'aime»

Maxim Moiseyev est mort en aidant les passagers à sortir de l'avion en feu, dimanche à Moscou. Quinze minutes plus tôt, le steward rassurait sa petite amie par SMS.

Sur ce sujet
Une faute?

Des cinq membres d'équipage, Maxim Moiseyev est le seul à n'avoir pas survécu à la catastrophe aérienne survenue dimanche à l'aéroport de Moscou-Cheremetievo. Les médias russes ont souligné l'attitude héroïque du steward de 22 ans, qui est resté jusqu'à la fin à l'arrière de la cabine pour aider les passagers à s'enfuir. Jusqu'à y laisser sa vie.

Quelques minutes avant l'atterrissage d'urgence, le jeune homme a enfreint le règlement interdisant l'utilisation de téléphones portables en vol. Il est parvenu à écrire une série de SMS à Ksenia, sa petite amie, rapporte BAZA. «Nous volons vers Sharik (ndlr: le surnom de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo). Tout va bien pour moi, ne t'en fais pas», a-t-il écrit à sa belle. Sentant que quelque chose ne tournait pas rond, la jeune femme a bombardé son petit ami de questions: «Vous avez fait demi-tour? Vous allez où? Pourquoi est-ce que tu as accès au réseau? Donne-moi le numéro de vol.»

Maxim s'est contenté de lui répondre: «Je t'aime». Il n'a jamais pu lire les derniers messages que Ksenia lui a envoyés: «Que s'est-il passé? 1492. J'ai trouvé. Le numéro du vol». Selon des témoins, le jeune steward aurait vainement essayé d'ouvrir une porte de secours située à l'arrière de l'avion. Des rumeurs disent que Vladimir Poutine décorera le Russe à titre posthume pour son acte héroïque. Maxim avait fait ses études dans la région de Moscou et espérait suivre une formation de pilote.

(L'essentiel/joc)