Aux États-Unis

06 septembre 2018 09:25; Act: 06.09.2018 11:19 Print

«Trahison»: Trump traque le «lâche» de son équipe

Le «New York Times» a publié mercredi la tribune anonyme d'un haut responsable à la Maison-Blanche qui se présente comme un «résistant» de l'administration Trump.

storybild

Donald Trump estime que la tribune du «New York Times» est un texte «lâche». (photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet

Le New York Times a publié mercredi la tribune anonyme d'un haut responsable de l'administration Trump qui explique pourquoi et comment il s'efforce, avec d'autres, de lutter de l'intérieur contre les «pires penchants» du président américain. Dans un tweet lapidaire composé d'un seul mot écrit en majuscules, le locataire de la Maison-Blanche s'est demandé s'il s'agissait d'une «TRAHISON». Il avait auparavant dénoncé un texte «lâche», stigmatisant avec virulence l'attitude «très malhonnête» du quotidien new-yorkais. La publication de ce témoignage intervient au lendemain de la diffusion de larges extraits d'un livre explosif du journaliste d'investigation Bob Woodward, qui dresse le portrait d'un président colérique et paranoïaque que ses collaborateurs s'efforcent de contrôler, voire de contourner, pour éviter de dangereux dérapages.

L'auteur de ce texte, intitulé «Je fais partie de la résistance au sein de l'administration Trump», souligne clairement qu'il ne s'agit pas pour lui de soutenir la démarche de la gauche américaine mais de protéger son pays contre le comportement de son 45e président. «Nous pensons que nous avons d'abord un devoir envers notre pays, et que le président continue à agir d'une façon néfaste à la bonne santé de notre république», écrit-il. «C'est la raison pour laquelle nous nous sommes engagés à faire ce que nous pouvons pour préserver nos institutions démocratiques tout en contrecarrant les impulsions les plus malencontreuses de M. Trump jusqu'à ce qu'il ait quitté son poste». «Le cœur du problème est l'amoralité du président», poursuit-il.

«Mesquin», «impétueux» et «inefficace»

Estimant que l'administration a engrangé un certain nombre d'avancées depuis son élection - déréglementation, réforme fiscale, renforcement de l'armée - il juge que ces dernières ont été obtenues «en dépit de et non grâce» à Donald Trump, dont il qualifie le style de leadership de «mesquin», «impétueux» et «inefficace». Le New York Times explique avoir pris la décision rare de publier une tribune anonyme à la demande de son auteur, dont le quotidien connaît l'identité. «Nous pensons que publier cet essai est le seul moyen de permettre à nos lecteurs de prendre connaissance d'un point de vue important», dit le journal.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, s'est dite «déçue mais pas surprise» par la décision du quotidien de publier le texte, dénonçant une tribune «pathétique, irréfléchie et égoïste». «Près de 62 millions de personnes ont voté pour le président Donald J. Trump en 2016 (...). Aucune d'entre elles n'a voté pour une source lâche et anonyme du New York Times en faillite», a-t-elle ajouté, reprenant à son compte une expression fréquemment utilisée par le président américain. Selon elle, l'auteur de ce texte «fait passer son ego avant la volonté du peuple américain». «Ce lâche devrait faire la seule chose qui s'impose et démissionner», a-t-elle conclu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Au revoir, au revoir, président! le 06.09.2018 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un moment c'est que des "fakes news" puis d'un coup c'est une "trahison" (ce qui implique la notion de vérité). M. Trump vous vous contredisez et coulez de plus en plus vite.

  • Gina le 06.09.2018 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je voulais mettre un commentaire sensé, concernant ce bonhomme qui se croit invincible et grandiose, un peu comme NERON, mais l'histoire nous a démontré que........... et à ce jour beaucoup de circonstances ce sont du déjà vu ( répétition d'un chapitre) ...... j'attends la suite

  • Petite aide le 06.09.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être la Russie et le KGB/FSB peuvent lui apporter une petite aide pour trouver qui car il ne fait pas confiance aux services secrets américains, il l'a déjà dit ...

Les derniers commentaires

  • Fred le 06.09.2018 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Il sera réélu pour un deuxième mandat ne t'inquiète pas et le traitre qui à fait ces infos risque d'avoir 30 ans de prison militaire. Rien ne l'oblige à rester dans le staff de la maison blanche. Si on n'accepte pas on démissionne c'est simple. Donald est le seul qui rend un espoir et une fierté au Américain.

  • Petite aide le 06.09.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être la Russie et le KGB/FSB peuvent lui apporter une petite aide pour trouver qui car il ne fait pas confiance aux services secrets américains, il l'a déjà dit ...

    • Rigoberta Menchu le 06.09.2018 15:58 Report dénoncer ce commentaire

      Rien ne sert d'accuser la Russie encore et encore car il n'y a pas de preuves, ils n'ont pas laissé de preuves du tout, moi je suis fatiguée de répéter ça tout le temps!

    • Opinion le 06.09.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

      @RM nooon il n'y a pas de preuves sauf plusieurs aveux des principaux intéressés. Notamment Putin lui-même qui a admis avoir dirigé ses services pour aider Trump, ensuite il y a plusieurs personnes qui ont été formellement mis en cause dont plusieurs ont plaidé coupable etc.. Dans quelle "Echo-chamber" vivez vous?

  • Donnie Dogood le 06.09.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Trop fort le Donald!

    • LiNh le 06.09.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

      La preuve... il décrète pouvoir s'auto-amnistier à tout moment.... trop facile le Donald !

  • Gina le 06.09.2018 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je voulais mettre un commentaire sensé, concernant ce bonhomme qui se croit invincible et grandiose, un peu comme NERON, mais l'histoire nous a démontré que........... et à ce jour beaucoup de circonstances ce sont du déjà vu ( répétition d'un chapitre) ...... j'attends la suite

    • Fred le 06.09.2018 17:11 Report dénoncer ce commentaire

      @ Gina: Il sera réélu pour un deuxième mandat ne t'inquiète pas et le traitre qui à fait ces infos risque d'avoir 30 ans de prison militaire. Rien ne l'oblige à rester dans le staff de la maison blanche. Si on n'accepte pas on démissionne c'est simple.

  • Rigoberta Menchu le 06.09.2018 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    a qui vont accuser les Démoncrates en Novembre quand ils vont perdre les élections de nouveau?

    • LiNh le 06.09.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas l'appartenance à tel ou tel parti qui choque avec Donald....

    • Opinion le 06.09.2018 11:21 Report dénoncer ce commentaire

      @RM c'est vrai que les démocrates ont un talent sans pareil de foirer des élections imperdables. Mais il y a de fortes chances que les républicains coulent sous une vague bleue. Il suffit que les républicains n'aillent pas voter comme en Alabama.

    • tout est dans le script le 06.09.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      @Rigoberta les russes bien évidemment. C'est prévu:) @Opinion il y avait également de fortes chances pour que Hillary gagne.

    • Rigoberta Menchu le 06.09.2018 14:12 Report dénoncer ce commentaire

      le bon peuple américain est si dégouté par ce coup d'état contre leur Président de la part de l'état profond que la vague bleue va rester dans la baignoire.

    • Opinion le 06.09.2018 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      Je me demande qui sont le "bon peuple" américain à vos yeux probablement pas la majorité d'américains qui ont voté pour Hillary. Cette même majorité qui a voté démocrate lors des 8 dernières élections présidentielles à l'exception de la deuxième de GWB Junior. DT a raison les dés sont pipés par contre ils le sont en faveur du GOP

    • La baignoire le 06.09.2018 17:31 Report dénoncer ce commentaire

      Vous vous faites des films dans votre tête quand vous êtes dans votre bain c'est ça?