Vieille photo

19 septembre 2019 07:05; Act: 19.09.2019 09:22 Print

Trudeau rattrapé par une photo de «blackface»

Un cliché datant de 2001, montrant l'actuel Premier ministre canadien, le visage maquillé en noir, a ressurgi mercredi. L'intéressé a présenté des excuses.

storybild

La photo a été prise lors d'une soirée organisée en 2001. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Justin Trudeau a présenté mercredi ses «profondes excuses» pour s'être maquillé le visage en noir lors d'une soirée déguisée en 2001, quelques heures après la publication d'une photo embarrassante. «C'est quelque chose que je ne considérais pas comme raciste à l'époque, mais je reconnais aujourd'hui que c'était raciste, et j'en suis profondément désolé», a-t-il rapidement réagi, l'air contrit.

Quelques heures plus tôt, le magazine américain Time publiait une photo en noir et blanc qui a fait l'effet d'une bombe au Canada, une semaine après le début de la campagne électorale: on y voit Justin Trudeau, alors âgé de 29 ans, souriant, entouré de quatre femmes, portant un turban, le visage et les mains recouverts de maquillage foncé. Cette pratique controversée, dite du «blackface» ou «brownface», est considérée comme raciste. La photo, tirée d'un album de fin d'année de l'école de Vancouver où M. Trudeau enseignait, a été prise lors d'une soirée de l'école privée sur le thème des Mille et une Nuits.

«Je suis déguisé avec un costume d'Aladdin et je me suis maquillé. Je n'aurais pas dû le faire», a-t-il expliqué, plaidant à plusieurs reprises l'erreur de jeunesse. Interrogé pour savoir si cette photo allait modifier sa campagne, au moment où son parti libéral est au coude-à-coude avec les conservateurs, M. Trudeau a assuré qu'il «demandait aux Canadiens de le pardonner». «Toute ma vie j'ai travaillé pour créer des opportunités pour les gens, pour lutter contre le racisme et l'intolérance», a souligné M. Trudeau, ardent multiculturaliste qui a nommé plusieurs ministres d'origine étrangère dans son gouvernement.

(L'essentiel/afp)