Aux États-Unis

02 mai 2018 10:00; Act: 02.05.2018 11:15 Print

Trump a dicté son bulletin de santé de 2015

Selon son ancien médecin, le président américain a en réalité fait dire ce qu'il voulait à son certificat médical pour le poste qu'il occupe.

storybild

Donald Trump aurait rédigé lui-même son bulletin de santé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien médecin new-yorkais de Donald Trump a affirmé mardi que le président américain lui avait dicté en 2015 un certificat médical très positif. Ce document le présentait comme «l'individu le plus sain» susceptible d'entrer un jour à la Maison-Blanche.

«Il a dicté toute la lettre. Je n'ai pas écrit cette lettre», a dit Harold Bornstein sur CNN. Le médecin, qui n'a pu être joint, a déclaré la même chose sur la chaîne NBC. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de la Maison-Blanche.

De «l'humour noir»

Dans ce certificat signé par le Dr Bornstein et publié fin décembre par l'équipe de campagne de celui qui n'était que candidat à l'investiture républicaine, on peut lire que la pression artérielle et les résultats d'analyses en laboratoire subies par Donald Trump sont «étonnamment excellents» et que «sa force physique et son endurance sont extraordinaires». «S'il est élu, Donald Trump sera, je peux le dire sans équivoque, l'individu le plus sain jamais élu à la présidence», poursuit-il. Sur NBC News, le médecin a expliqué que l'expression «le plus sain» relevait de «l'humour noir».

Selon Harold Bornstein, Donald Trump avait dicté cette lettre alors que le médecin et son épouse conduisaient dans Central Park. «Il a dicté la lettre et je lui ai dit ce qui pouvait y figurer ou non», précise-t-il. «Ensuite, ils sont venus récupérer la lettre», a expliqué Harold Bornstein, qui avait jusqu'ici prétendu qu'il avait rédigé ce certificat à la hâte, entre deux patients.

Le Dr Bornstein a par ailleurs accusé Keith Schiller, un ancien garde du corps de Donald Trump, d'avoir fouillé dans son bureau pour s'emparer du dossier médical de son prestigieux patient après l'accession de ce dernier à la présidence. Le porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a démenti cette information. Elle a dit à des journalistes que ce dossier avait été récupéré dans le cadre d'une «procédure opérationnelle normale».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • surpris le 02.05.2018 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    est-ce que ça étonne quelqu'un?

  • taz red le 03.05.2018 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non ..!

  • Hein le 02.05.2018 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi a-t-il attendu trois ans?

Les derniers commentaires

  • taz red le 03.05.2018 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non ..!

  • Hein le 02.05.2018 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi a-t-il attendu trois ans?

  • ..!!.. le 02.05.2018 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    Pas pour die mais le médecin n'a pas le droit de publier cela.

  • surpris le 02.05.2018 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    est-ce que ça étonne quelqu'un?