Année du rat

24 janvier 2020 08:37; Act: 24.01.2020 08:58 Print

«Trump a la destinée d'un enfant du paradis»

La chance devrait sourire au président américain, prédisent des maîtres feng shui à l'approche du Nouvel An chinois. Ils sont plus prudents concernant Meghan et Harry.

storybild

Tsai Shang-chi, un maître feng shui basé à Taipei. (photo: AFP/sam yeh)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain, le duc et la duchesse de Sussex auront tous connu une fin d'année du cochon mouvementée. Le premier est visé par un procès en destitution, les deux autres viennent de couper le cordon avec Buckingham Palace. Mais, à en croire des experts de l'horoscope chinois, M. Trump devrait, dans les mois qui viennent, sortir la tête de l'eau.

«Trump a une destinée prospère», affirme Gao Yu-lin, un maître feng shui de Taïwan, après avoir consulté sa copie du «Yi Jing», ou «Classique des changements», un très ancien manuel largement utilisé pour la divination. «Il a la destinée d'un enfant du paradis qui tend vers un chemin sûr et tranquille, et qui peut franchir tous les obstacles».

L'art du feng shui - qui signifie «vent et eau» - a toujours une grande influence en Asie. En Chine, à Hong Kong ou à Taïwan, entre autres, les habitants suivent ses principes pour arranger leur logement ou leur bureau et prendre des décisions, en espérant maximiser leur bien-être, chance et fortune.

Chances de réélection?

Il repose sur une philosophie ancienne qui considère que tous les événements sont le produit d'un subtil équilibre entre les cinq éléments qui forment l'univers: le métal, le bois, l'eau, le feu et la terre. Le calendrier luni-solaire chinois s'inscrit dans un cycle de douze années symbolisées chacune par un animal, associées aux cinq éléments, créant un système de combinaisons qui revient ainsi tous les 60 ans. Samedi, l'année du «rat de métal» succédera à celle du «cochon de terre».

Wang Hsin-yi, qui fonde ses prévisions sur un système de divination utilisé dans les temples dédiés à la déesse de la mer, Mazu, semble, elle, croire à un second mandat présidentiel pour M. Trump. «La fortune va sourire à Trump en 2020. Il y a de grandes chances qu'il réussisse ce qu'il entreprend». Mais Tsai Shang-chi, un maître feng shui basé à Taipei, est plus prudent. «Ses chances de réélection dépendent aussi de la fortune de ses adversaires», avertit-il.

Nouveau cycle

Harry et Meghan, eux, viennent de prendre leurs quartiers à la pointe sud de l'île canadienne de Vancouver, après leur spectaculaire rupture avec la Couronne britannique. Pour eux, l'année du rat pourrait être plus compliquée, selon Wang Hsin-yi, qui s'inquiète de la distance qui vient d'être mise avec la famille royale britannique. «Harry et Meghan doivent penser tranquillement à tout ça et prendre les choses calmement pour préserver leur harmonie familiale», dit-elle. «Le fait d'être seuls et de ne pas obtenir tout ce qu'ils veulent pourrait générer de l'inquiétude pour eux».

Le Nouvel An lunaire est la fête la plus importante du calendrier chinois, avec des réunions de familles et la distribution de petites enveloppes rouges. Mais les célébrations sont cette année assombrie par l'épidémie partie, le mois dernier, de la ville chinoise de Wuhan, qui a entraîné l'annulation préventive de nombreuses festivités.

(L'essentiel/afp)