États-Unis

10 janvier 2018 07:10; Act: 10.01.2018 12:56 Print

Trump assure qu'il battrait Winfrey en 2020

Le président américain a réagi mardi à la possibilité d'une candidature à la Maison-Blanche de la star Oprah Winfrey.

storybild

Image d'archive d'Oprah Winfrey.

Sur ce sujet

Le président américain Donald Trump estime que l'animatrice et productrice de télévision, Oprah Winfrey, ne se présentera pas à l'élection présidentielle américaine. Mais, si tel était le cas, il serait en mesure de la battre, a-t-il assuré.

Les spéculations sont allées bon train sur les réseaux sociaux et dans les médias quant à une candidature éventuelle d'Oprah Winfrey, à la présidentielle de 2020, après son discours de dimanche à la cérémonie des Golden Globes, lors de laquelle elle a évoqué le rôle des femmes dans la société, ses origines modestes, et ceux qui osent parler des agressions et du harcèlement sexuels.

Oprah Winfrey, 63 ans, que l'on associe de longue date au camp démocrate, n'a pas réagi publiquement aux rumeurs. Connue par des millions d'Américains sous son seul prénom, Oprah Winfrey est depuis longtemps une voix très écoutée dans les médias américains. S'adressant à la presse lors d'une réunion à la Maison-Blanche avec des élus du congrès des États-Unis, Donald Trump, en réponse à une question, a assuré que «Oui, je battrai Oprah». «Je la connais très bien, j'aime Oprah. Je ne pense pas qu'elle se présente», a dit le président américain, lui-même âgé de 71 ans.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • manu le 10.01.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'était vraiment au peuple de décider, Oprah gagnerait haut la main et Trump ne serait probablement pas président, mais comme on sait très bien que la démocratie américaine est assez bizarre vu que ce sont les grands électeurs qui au final décident ...

  • Pat-L le 10.01.2018 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il se représenterait ? Oh noooon !!!!

  • Au delà des apparence le 10.01.2018 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il est malin. Vraiment. Il la provoque et espère qu'elle se présentera ainsi par fierté. Elle part avec moins d'avance que Clinton... Déjà des casseroles, mais contrairement à lui elle ne plaira pas au cliché du grivois et autre. Et bien d'autres choses peu avouable et qui pourtant jouent contre elle. Lisez entre les lignes : Malgré les paroles, plus de guerres pendant Obama ou Trump? Qui a failli relancer la guerre froide, Obama ou Trump? Sous l'égide de qui la Corée du Nord, pour la 1ere fois et d'elle-même depuis 70 ans, vient discuter et participer avec le Sud?

Les derniers commentaires

  • Vrai le 10.01.2018 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Mais moi j'y crois qu'il peut la battre..comme je crois qu'il y a une base alien sur Mars, maintenant je crois a tout de tout façon quand on parle des USA..tout est possible la-bas.

  • Resident le 10.01.2018 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @au dela des apparences Le nord ça ne faisait que deux ans qui avait coupé le téléphone rouge . Ça sert de lire entre les lignes du même journal et ça rends moins affirmatif. Sous l’égide et la bienveillance de celui qui les rapresente les US ne sont plus conviés à améliorer les situations de conflits mais plutôt a les créer et les attiser. Une EU moins forte intéressée évidemment les US et les Ruses

  • manu le 10.01.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'était vraiment au peuple de décider, Oprah gagnerait haut la main et Trump ne serait probablement pas président, mais comme on sait très bien que la démocratie américaine est assez bizarre vu que ce sont les grands électeurs qui au final décident ...

  • Flash le 10.01.2018 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...Plus de " pièçes de réchange " pour çe type !...Stock Nul , plus aucune réparation possible !...Et en parallèle avec ça , une sorte de " Ivresse collective " du peuple Américain !...Impensable en plein XXI ème siècle à l'ère de la Super-Information Instantanéé digital , voir toute une soçieté se comporter comme des robots " désinformés " !!!

  • Au delà des apparence le 10.01.2018 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il est malin. Vraiment. Il la provoque et espère qu'elle se présentera ainsi par fierté. Elle part avec moins d'avance que Clinton... Déjà des casseroles, mais contrairement à lui elle ne plaira pas au cliché du grivois et autre. Et bien d'autres choses peu avouable et qui pourtant jouent contre elle. Lisez entre les lignes : Malgré les paroles, plus de guerres pendant Obama ou Trump? Qui a failli relancer la guerre froide, Obama ou Trump? Sous l'égide de qui la Corée du Nord, pour la 1ere fois et d'elle-même depuis 70 ans, vient discuter et participer avec le Sud?

    • GG57 le 10.01.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      oui sauf que la Corée du Nord en vient à discuter avec le Sud juste pour énerver Trump... Donc au final est-ce que ce sont de véritables envies de renouer ou juste une utilisation d'un autre pays à des fins politiques? :(

    • Henck le 10.01.2018 13:03 Report dénoncer ce commentaire

      Comprenez pas grd chose au dela des apparences