Aux États-Unis

27 septembre 2020 17:23; Act: 28.09.2020 17:54 Print

Trump exige un contrôle antidopage de Biden

Le président américain Donald Trump a réclamé que son rival Joe Biden effectue un test antidopage, avançant comme justification «l’inégalité de ses performances lors des débats».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump a réclamé dimanche un contrôle antidopage pour son adversaire démocrate Joe Biden, avant ou après leur premier débat télévisé très attendu de mardi.

«Je vais fermement exiger un test antidopage pour Joe Biden l’endormi avant ou après le débat mardi soir», a tweeté le milliardaire républicain de 74 ans, qui ne cesse de remettre en cause les capacités cognitives de son rival âgé de 77 ans.

«Ses performances lors des débats ont été INÉGALES comme jamais, pour dire les choses gentiment. Seuls des médicaments ont-ils pu provoquer ces écarts ???", a tweeté le président républicain, qui est en retard dans les sondages pour la présidentielle du 3 novembre. Le locataire de la Maison-Blanche a précisé qu’il accepterait «bien entendu» de se soumettre au même test.

«Attaques personnelles et mensonges»

Connu pour ses gaffes et dérapages, Joe Biden a admis que la confrontation télévisée entre les deux hommes, qui dans le passé avaient déjà menacé d’en venir aux mains, serait «difficile». «Ce sera essentiellement attaques personnelles et mensonges», «c’est tout ce qu’il sait faire», a-t-il dit au sujet du milliardaire républicain. «Il ne sait pas comment discuter des faits. Il n’est pas si intelligent que ça», a-t-il poursuivi.

Le vieux routier de la politique, qui, au nom des précautions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, mène une campagne plus discrète que celle tambour battant de l’ex-homme d’affaires, sera comme rarement sous les projecteurs. Après ce premier duel de 90 minutes modéré par le journaliste de Fox News, Chris Wallace, deux autres débats entre eux sont prévus avant la présidentielle du 3 novembre.

Donald Trump ne cesse de railler l’absence de dynamisme de son rival, qu’il surnomme «Joe l’endormi», voire de suggérer chez lui une forme de sénilité. Il martèle aussi que Joe Biden, pur produit de l’aile modérée du parti démocrate, est une «marionnette» de la gauche radicale.

«Il est un peu comme Goebbels», a répliqué le candidat démocrate. Selon lui, le président applique les recettes du chef de la propagande nazie Joseph Goebbels: «Vous dites un mensonge encore et encore, vous le répétez, le répétez, le répétez, pour que cela devienne un fait acquis».

Une confirmation «rapide»

Donald Trump entend arriver au débat auréolé, auprès de sa base, du choix d’Amy Coney Barrett, une magistrate connue pour ses convictions religieuses traditionalistes, pour siéger à la Cour suprême à la suite du décès de la juge progressiste Ruth Bader Ginsburg. Il espère qu’elle galvanisera la droite chrétienne, sur laquelle il s’est largement appuyé lors de son élection-surprise il y a quatre ans, et au-delà tout le camp conservateur, afin de refaire son retard dans les sondages.

«Vous allez être fantastique», lui a-t-il lancé samedi après-midi, dans les jardins de la Maison-Blanche, en présentant cette mère de sept enfants, catholique pratiquante, comme «l’une des juristes les plus brillantes et les plus douées du pays».

Dimanche matin, lors d’une interview sur la chaîne Fox News, il a de nouveau prédit une confirmation «rapide» par le Sénat, où son camp républicain dispose de la majorité, malgré les dernières volontés de la juge Ruth Bader Ginsburg, qui avait demandé à ne pas être remplacée avant l’investiture présidentielle de janvier.

«C’est malheureux que le président soit aussi irrespectueux et se dépêche de faire cela. Néanmoins, c’est comme ça. Votez. Le remède à tout ce qu’il fait est le vote, le vote, le vote», a martelé sur CNN la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Auditions parlementaires

Sauf énorme surprise, Amy Coney Barrett, 48 ans, viendra renforcer la majorité conservatrice au sein de cette institution-clé qui tranche les grands débats de la société américaine. Joe Biden a appelé le Sénat à ne «pas se prononcer» tant «que les Américains n’auront pas choisi leur prochain président». Mais il sait que son camp ne dispose d’aucun levier pour stopper le processus.

Les auditions parlementaires de la juge désignée, qui doivent débuter le 12 octobre, vont donc rythmer la campagne jusqu’au vote sur son nom, que les républicains espèrent tenir quelques jours seulement avant l’élection présidentielle. Les démocrates tentent donc d’agiter le spectre d’une Cour suprême durablement à droite pour mobiliser leur électorat.

La colistière de Joe Biden, Kamala Harris, a accusé les républicains de vouloir «détruire» l’Obamacare, la loi d’assurance santé adoptée sous la présidence démocrate de Barack Obama, et «revenir» sur l’arrêt historique qui a reconnu en 1973 un droit constitutionnel des femmes à avorter.

«Cette nomination déplacerait la Cour encore plus à droite pour une génération, et nuirait à des millions d’Américains», a-t-elle prévenu.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rémy le 27.09.2020 21:43 Report dénoncer ce commentaire

    Au vu des réponses de Joe, c'est clair qu'il y a quelque chose de très bizarre, il confond sa femme avec sa soeur, il y a vraiment un problème.

  • bonsens le 28.09.2020 04:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont tous les deux vieux de toutes manières! Étonnant qu’un pays de 300 million d’habitants ne puissent trouver que ces deux-là

  • Apocalypse now le 27.09.2020 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'il commence lui-même par publier sa déclaration d'impôts, et on verra à quel point il fait partie des riches pauvres !

Les derniers commentaires

  • Vakanz doheem le 28.09.2020 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les papis,allez donc en pension et laissez la place aux jeunes.

  • Miraccoli le 28.09.2020 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    ces deux là devrait plutot être à la maison de retraite depuis longtemps. Laisser la place aux jeunes.

  • bonsens le 28.09.2020 04:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont tous les deux vieux de toutes manières! Étonnant qu’un pays de 300 million d’habitants ne puissent trouver que ces deux-là

  • ClearView le 27.09.2020 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Vu que Trump a l'habitude d'accuser les autres de ce qu'il fait lui-même il y a fort à parier que c'est Trump le plus dopé et le plus chargé des deux.

  • No Comment le 27.09.2020 22:07 Report dénoncer ce commentaire

    Et moi, j'exige que Donald Trump apporte et donne à la presse sa déclaration fiscale avant le débat avec Biden. Nous avons attendu trop longtemps !