Sur Twitter

23 mai 2018 21:18; Act: 23.05.2018 22:35 Print

Trump ne pourra plus bloquer ses opposants

Une magistrate a jugé mercredi que le président américain n'avait pas le droit d'empêcher ses détracteurs de le suivre sur le réseau social.

storybild

Donald Trump a fait de Twitter son moyen de communication préféré.

Sur ce sujet

Le président américain Donald Trump n'a pas le droit d'empêcher ses détracteurs de le suivre sur le réseau social Twitter, a jugé mercredi une magistrate fédérale de New York. La possibilité de réagir aux fréquents tweets présidentiels, en les commentant, s'inscrit dans l'exercice de la liberté d'expression protégée par le premier amendement de la Constitution, a estimé la juge Naomi Reice Buchwald.

En d'autres mots, M. Trump a commis une faute en bloquant certains de ses abonnés potentiels sur son compte Twitter personnel @realDonaldTrump, suivi par 52 millions d'autres comptes. «Dans cette affaire, on demande à la justice d'évaluer à l'aune du premier amendement si un responsable gouvernemental peut bloquer une personne sur son compte Twitter en réaction aux opinions politiques exprimées par cette personne. On demande parallèlement si cette analyse diffère parce que le responsable est le président des États-Unis. La réponse aux deux questions est non», a tranché la juge Buchwald.

«Censure gouvernementale»

Ce dossier est né d'une plainte déposée par le Knight Institute, une organisation de défense de la liberté d'expression dépendant de l'Université de Columbia, au nom de sept personnes «bloquées» par M. Trump. On trouvait parmi elles un comédien new-yorkais, un professeur en sociologie du Maryland, un policier texan et une chanteuse de Seattle. Le blocage les empêchait de voir les tweets postés quasi quotidiennement par le président, et d'y répondre directement.

Le Knight Institute s'est félicité du jugement, y voyant «une application méticuleuse des principes du premier amendement à une censure gouvernementale sur une nouvelle plateforme de communication». «La pratique du président de bloquer ses détracteurs sur Twitter est pernicieuse et anticonstitutionnelle», a commenté Jameel Jaffer, directeur de l'organisation. Les personnes bloquées par Donald Trump peuvent toujours écrire des tweets s'adressant au président mais celui-ci ne les verra pas. Leurs commentaires sont moins visibles car ils ne figurent pas sur le fil des réactions aux tweets du président, un des premiers dirigeants à avoir fait de son compte Twitter son outil de communication préféré. On ignore combien de personnes au total Donald Trump a bloqué sur Twitter, mais certaines estimations font état de plusieurs centaines.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Benny le 24.05.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai l'impression d'avoir lu déjà d'articles synonymes ..... ah oui ils parlaient de Poutine qui étouffe l'opposition!

  • Ses opposants le 24.05.2018 01:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ses opposants le critiquent toujours pour rien sans jamais parler de tout le bien qu'il a fait pour le pays depuis qu'il est président et ils lui reprochent d'être patriote, ce qui n'est pas correct de leur part!

  • torolkozo le 24.05.2018 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le Knight Institute veut on dirait s'en prendre à D. Trump mais on ne sait pas ce qu'ils ont gagné finalement !!!

Les derniers commentaires

  • Benny le 24.05.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai l'impression d'avoir lu déjà d'articles synonymes ..... ah oui ils parlaient de Poutine qui étouffe l'opposition!

  • LiNh le 24.05.2018 06:44 Report dénoncer ce commentaire

    Il les enchaîne les revers décidément. Et ceci vraiment dans tous les domaines.... Stormy et les aveux de son avocat, le commerce international avec la Chine notamment, ses négociations avec la Corée du Nord, l'obamacare, son mur solaire à zéro émission mdr... attendons de voir comment va évoluer le dossier de l'Iran....

  • Ses opposants le 24.05.2018 01:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ses opposants le critiquent toujours pour rien sans jamais parler de tout le bien qu'il a fait pour le pays depuis qu'il est président et ils lui reprochent d'être patriote, ce qui n'est pas correct de leur part!

  • torolkozo le 24.05.2018 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le Knight Institute veut on dirait s'en prendre à D. Trump mais on ne sait pas ce qu'ils ont gagné finalement !!!