Cour suprême américaine

26 septembre 2020 23:34; Act: 27.09.2020 08:06 Print

Trump nomme la juge conservatrice Coney Barrett

Donald Trump a officiellement proposé samedi la juge Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême des États-Unis.

storybild

Donald Trump et Amy Coney Barrett, dans les jardins de la Maison-Blanche, samedi 26 septembre 2020. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président Donald Trump a annoncé samedi qu’il nommait la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême, ancrant encore un peu plus dans le conservatisme l’institution qui tranche les grands débats de la société américaine.

«C’est ma troisième nomination (pour la Cour suprême) et c’est un grand moment», a déclaré Donald Trump depuis les jardins de la Maison-Blanche. «Ce soir, j’ai l’honneur de nommer l’une des juristes les plus brillantes et les plus douées du pays à la Cour suprême», a-t-il lancé, soulignant sa «fidélité sans faille» à la Constitution. «Vous allez être fantastique», a-t-il lancé en s’adressant à la juge, debout à ses côtés.

Le 45e président des États-Unis a prédit une confirmation «rapide» par le Sénat, où les républicains détiennent la majorité. «J’aime les États-Unis et j’aime la Constitution des États-Unis», a déclaré Amy Coney Barrett lors d’une brève allocution au cours de laquelle elle a rendu un hommage appuyé à Ruth Bader Ginsburg, la juge progressiste décédée la semaine dernière et qu’elle est appelée à remplacer.

«Elle a gagné l’admiration des femmes à travers le pays et dans le monde entier», a-t-elle souligné. Le choix présidentiel devrait être rapidement validé par le Sénat. Les auditions doivent débuter le 12 octobre, pour un vote espéré fin octobre, quelques jours avant l’élection du 3 novembre, selon des médias américains.

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ClearView le 27.09.2020 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Interprétation "originaliste" de la Constitution, mélange entre religion et justice... Le retour au Moyen-Âge pour les USA.

  • Dejan le 27.09.2020 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    ça nous change de l'ancienne, y'a pas photo!!

  • No comment le 27.09.2020 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    DT n'a pas respecté la dernière volonté de la juge Ruth Bader Ginsburg qui est de se faire remplacer par le prochain président élu en novembre.

Les derniers commentaires

  • No comment le 27.09.2020 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    DT n'a pas respecté la dernière volonté de la juge Ruth Bader Ginsburg qui est de se faire remplacer par le prochain président élu en novembre.

  • Adeline le 27.09.2020 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Facile d'être archi-conservatrice et anti-avortement quand on occupe des postes importants en confiant ses nombreux enfants à d'autres. À moins que monsieur ne travaille pas ?

  • Dejan le 27.09.2020 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    ça nous change de l'ancienne, y'a pas photo!!

  • ClearView le 27.09.2020 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Interprétation "originaliste" de la Constitution, mélange entre religion et justice... Le retour au Moyen-Âge pour les USA.