Mouvement des «gilets jaunes»

05 décembre 2018 10:24; Act: 05.12.2018 11:01 Print

Trump se moque encore de Macron sur Twitter

Donald Trump a ironisé mardi soir sur les concessions faites par le président français aux «gilets jaunes» sur les taxes sur les carburants. L'Élysée se refuse à tout commentaire.

storybild

Les relations entre Emmanuel Macron (à gauche) et Donald Trump se sont singulièrement refroidies ces derniers mois. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Élysée a choisi mercredi de s'abstenir de commenter le tweet moqueur envers Emmanuel Macron de son homologue américain Donald Trump, qui avait ironisé mardi soir sur les concessions faites par le président français aux «gilets jaunes» sur les taxes sur les carburants. «Pas de commentaire», a répondu l'entourage du président à une interrogation de l'AFP, alors que les relations entre les deux chefs d'État se sont singulièrement refroidies ces derniers mois.

«Je suis heureux que mon ami Emmanuel Macron et les manifestants à Paris soient tombés d'accord sur la conclusion à laquelle j'avais abouti il y a deux ans», a tweeté M. Trump, en référence à son choix, à son arrivée au pouvoir, de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. «L'accord de Paris est fondamentalement mauvais car il provoque une hausse des prix de l'énergie pour les pays responsables, tout en donnant un blanc-seing à certains des pires pollueurs au monde», a ajouté le locataire de la Maison-Blanche.

Un peu plus tôt dans la journée, il s'était déjà immiscé, de manière plus indirecte, dans le débat politique français, en retweetant le message d'un commentateur conservateur américain (voir ci-dessous) selon lequel la France est secouée par des émeutes «en raison de taxes d'extrême gauche sur l'essence».

(L'essentiel/afp)